Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Au-pays-de-Goewin.over-blog.com

Au-pays-de-Goewin.over-blog.com

Les livres de Goéwin

magie

Publié le par Goéwin
Publié dans : #Fantasy, #Magie, #Quête, #Aventure, #Mystère

Résumé :

De son passé, Shandra ne se rappelle que les nombreuses années à l'Académie, entre sa formation de maître et sa dévotion à la déesse Ashara. Bientôt, elle affrontera l'épreuve qui lui permettra d'intégrer les rangs des « ombres du palais », comme on nomme les guerriers au service des souverains. Cette épreuve, c'est son nouveau maître d'armes, l'énigmatique et troublant Kalhen, qui l'y prépare.

Alors que leur attirance réciproque se transforme en désir, Shandra est loin de s'imaginer le double jeu auquel il se livre, et encore moins que leurs destins sont intimement liés...

Entre les tensions qui règnent parmi ses compagnons d'armes, la soif d'un sabre buveur d'âmes et les exigences d'un ancien dragon, Shandra parviendra-t-elle à trouver sa voie ?

Mon avis :  ♥ ♥ ♥ ♥

Un roman de fantasy mené tambour-battant.

Shandra vient d’achever sa formation de combattante avec Tholsen qui est à la fois un maître, un ami et un père adoptif pour elle qui a tout oublié de son passé. Elle va donc changer de maître d’armes et poursuivre son entraînement avec Kahlen qui vient de la capitale. Celui-ci la trouble et l’attire à la fois. Grâce à lui, elle va réussir et terminer sa formation qui lui permettra de devenir non seulement un maître mais aussi une Ombre du Palais. Dès lors, elle va entreprendre sur l’ordre de l’impératrice une quête dangereuse, accompagnée de la mystérieuse sœur-sorcière Shyle qui la mènera sur une route emplie de dangers mais aussi de révélations. Retrouvera-t-elle la mémoire ? Et quel rôle Kahlen jouera-t-il dans sa vie ?

Je remercie NetGalley ainsi que les Éditions MxM Bookmarks pour l’envoi de ce service presse. Shandra est en possession d’un sabre buveur d’âmes qui l’a choisie : son nom, Maël’Yenn. Son acier absorbe sang et larmes. Il est habité par un esprit guerrier qui a sa propre volonté et qui cherche parfois à dominer Shandra. Celle-ci est une jeune femme loyale qui refuse de tricher, d’utiliser le poison à l’inverse de Kahlen qui n’a pas de tels scrupules.

Florence Cochet a une belle écriture et a créé un univers de fantasy très dense et complexe. Portails magiques, sabre buveur de sang, animaux mythiques, assassins au nom évocateur de Danse-Lames ou Frères du Masque, nombreux dieux et déesses avec leur propre mythologie, vampires se succèdent tout au long du récit. Les aventures se déroulent à un rythme très rapide ainsi que les rebondissements et les révélations, on n’a pas le temps de souffler. Du coup, je trouve que bien que le récit soit passionnant, il manque un peu de profondeur. Tout va trop vite et cela se fait au détriment des personnages. J’aurais aimé que l’auteure s’y attarde et en apprendre un peu plus sur leur histoire. Par contre, j’ai adoré Gobe-Mouche

Gobe-Mouche

le dragonnet. Grâce à lui, l’atmosphère s’allège, cela met une note d’humour et de gaieté au sein de l’intrigue.

Cela a été un excellent moment de lecture et « Le sang de la guerrière » ravira tous les amateurs de fantasy.

Gobe-Mouche

Gobe-Mouche

Voir les commentaires

Publié le par Goéwin
Publié dans : #Fantasy épique, #Fantasy, #Magie, #Magie noire, #Sorcellerie, #Métamorphes

Résumé :

Depuis des millénaires le continent Pellhinare est sous la coupe des fanatiques de Repseth. Après la disparition des derniers Titans, leur dieu victorieux a banni ses adversaires divins et leurs derniers soutiens au Pays de l’Oubli. Pourtant, au cœur même de Pellhinare, quelques combattants isolés, druides, métamorphes, nerhafens ou sélénites, défient sans relâche sa puissance et traquent les dernières parcelles de pouvoir titanesque. Lorsqu’un chevalier assoiffé de vengeance dérobe l’Œil de Repseth, la relique la plus sacrée de l’Empire, l’ordre repsethi tremble. Nombreux sont ceux qui souhaitent utiliser les pouvoirs de la relique pour servir leurs propres desseins. Mais c’est sans compter sur la volonté sournoise et possessive de l’Œil lui-même…

Mon avis :

Ils le veulent tous, mais l’Œil de Repseth a ses propres plans.

Afin de se venger, le Chevalier Arwyn d’Erinane d’Ortoz a tué le Roi-Théocrate et dérobé l’Œil de Repseth, une relique créée par Repseth le Dieu-serpent pour le souverain de l’Empire repsethi. Du coup toutes les armées repsethies sont à ses trousses. Mais pas seulement. Farhagen, un magelame, accompagné d’Arcane d’Ogéval, ancienne compagne d’Arwyn, ont également besoin de l’Œil. Tous trois vont s’unir pour tenter d’échapper à l’armée de Repseth, mais aussi pour se rendre dans le mystérieux Pays Oublié où ont été exilés les survivants du Peuple mithraïque. Seulement, il leur faut compter avec la volonté de l’Œil qui a ses propres plans et qui est vraiment une relique abominable.

Disons-le tout de suite, j’ai adoré et je remercie Anita Berchenko ainsi que Les Éditions du 38, Collection du Fou pour ce service presse. Il y a eu des moments où j’étais complètement perdue tant l’univers créé par Nicolas

Nicolas Cluzeau

Cluzeau est complexe, foisonnant. Je pense que cela aurait été plus facile si j’avais lu auparavant les « Chroniques de la Mort Blanche », oubli que je me suis empressée de réparer en me les procurant. Je compte bien les avoir lues avant de me précipiter sur le tome 2 qui devrait paraître prochainement. Car je meurs d’envie de connaître la suite tant il y a de mystères et de questions sans réponse dans ce récit totalement addictif.

Chacun des personnages est bien campé. Nous avons Arwyn qui souffre, car l’Œil de Repseth qui s’est implanté en lui, cherche à lui imposer sa volonté et cela se fait dans la douleur. Heureusement, Arcane et Farhagen parviennent à l’aider, un peu. Arcane est la disciple de Farhagen mais également l’ancienne amante d’Arwyn. Ses liens avec le magelame sont complexes, elle lui est toute dévouée et adhère complètement à son obscur projet. Farhagen poursuit un but que nous découvrons petit à petit. Mais nos trois compagnons sont bien plus qu’ils ne paraissent. Tous trois vont recevoir l’aide d’Arminène, une druidesse métamorphe qui va se joindre à eux. Notre quatuor est attachant et face à eux se dresse l’Œil de Repseth, une véritable abomination qui ne cherche que la mort et la destruction mais qui est également tout à fait fascinant. Et puis nous avons la mystérieuse Esclave. Qui est-elle ? Qu’est-elle ?

Lire « L’Œil de Repseth », c’est plonger dans un univers luxuriant où se mêlent magie et magie noire, où les combats sont épiques, où l’on rencontre des vouivres domestiquées, des lézards géants qui servent de

Une vouivre

montures, d’anciennes divinités, où le feu de la Création obéit à Arwyn par l’intermédiaire de Brasier, un élémentaire de feu. Arcane possède un arc enchanté du joli nom imagé de PerceRoc, Farhagen un espadon glacial… Avouez que cela fait rêver !

L’écriture de Nicolas Cluzeau est superbe et empreinte de poésie. Il maîtrise à merveille son univers et ses descriptions sont telles qu’il est facile de se représenter les scènes qu’il nous décrit. Les batailles sont épiques, grandioses et les lieux où elles se déroulent ne le sont pas moins. J’ai quitté à regret ce monde incroyable et j’ai hâte de découvrir la suite des aventures de nos héros.

Un roman de fantasy épique qui ne pourra qu’enthousiasmer tous ceux et celles qui aiment cet univers et qui vous entraînera bien loin des soucis quotidiens.

Une vouivre

Une vouivre

Une salamandre

Une salamandre

Élémentaire de feu

Élémentaire de feu

Salamandre élémentaire de feu

Salamandre élémentaire de feu

Une chimère

Une chimère

Voir les commentaires

Publié le par Goéwin
Publié dans : #Romance, #Fantastique, #Loup, #Légendes, #Légendes amérindiennes, #Magie, #Sorcellerie, #Amour, #Amitié, #Amérindien, #Cherokees

Résumé :

Céline, artiste, change de vie et part emménager dans un pays baigné par les contes et légendes.
Dans la cour de sa propriété, elle découvre un catalpa qui semble gardé par une louve apprivoisée. Elle s’aperçoit que ses voisins s’intéressent de très près à sa maison.
Que peut-elle bien renfermer de si précieux ?

Une nuit, Wahya, mystérieux Indien aux longs cheveux surgit et un attachement profond s’installe entre eux.
Mais pourquoi ne vient-il qu’au crépuscule pour disparaître à l’aube ?
Et que signifie le rituel de la lune cendrée qu’il doit accomplir et dont sa vie dépend ?

 

Mon avis : ✯ ✯ ✯ ✯ ✯

Coup de cœur ! Une merveilleuse romance pleine de magie, sur fond de légende amérindienne.

Veuve depuis deux ans, Céline déménage en Haute-Loire avec Basile son

Basile, le border collie

chien, Minimoï sa minette ainsi que ses quatre poules et leur coq. Elle va s’installer dans leur maison achetée en vue de leur retraite. Le coin est assez désert — nous ne sommes pas loin du Gévaudan et de sa bête mythique — mais elle peut compter sur l’amitié de Paul Moureï, 75 ans, un ami de longue date, heureux propriétaire de deux chèvres, Biscotte et Bergamote. Elle est accueillie par un étrange chien gris aux allures de loup qui se révèlera être une louve du nom de Tala. Près de la

Tala, la louve grise aux yeux bleus

maison s’élève un arbre majestueux, un magnifique catalpa qui a une histoire merveilleuse. Céline va devoir faire face à tout un tas de choses surprenantes : des voisins indélicats et bien trop intéressés par sa maison mais aussi un mystérieux indien, Wahya, dont elle va très vite tomber amoureuse qui n’apparaît que le soir pour disparaître à l’aube.

J’ai adoré cette romance sur fond de légende amérindienne. Les personnages, Céline, Wahya et Paul, mais aussi Julie et Alain sont attachants à l’extrême. De plus, la présence des animaux apporte une nuance d’espièglerie au récit. Il y a du mystère, du suspense, mais aussi beaucoup d’amour et de tendresse.

 

Wahya

Brune-El sait à merveille nous partager sa fascination pour la culture amérindienne et grâce à elle, j’ai découvert que les Cherokees avaient une culture très avancée contrairement à ce que l’on a voulu nous faire croire. Nous sommes loin des “sauvages” : « Très puissants, ils sont socialement et culturellement avancés, plus que leurs homologues blancs qui les jalousent. Le raffinement et la richesse de leur culture leur permettent de devenir prospères : fermes, plantations. Séquoyah, de son vrai nom, John Guess, un sang-mêlé, crée un alphabet syllabaire cherokee absolument original : le Tsalagi. C’est la première langue indienne écrite. On construit écoles et académies, et quelques années suffisent pour qu’une bonne partie des Cherokees lisent et écrivent dans leur propre langue, permettant l’édition de livres, de bibles (la tribu se convertit rapidement au christianisme) et même d’un journal, le Phœnix, en 1828, édité en anglais et en langue cherokee ! »

Et puis il y a Tala, la louve apprivoisée, gardienne du catalpa. Brune-El nous rappelle que pour les Cherokees, « Connus en tant que protecteurs, les loups symbolisent la famille, l’endurance, l’intuition. » L’amour qui naît entre Wahya et Céline s’exprime avec beaucoup de délicatesse. L’auteure sait nous émouvoir, nous ensorceler : elle nous entraîne dans un récit où magie et sorcellerie se mêlent pour créer une histoire extraordinaire où l’amour et l’amitié ne sont pas de vains mots. Ils vont se trouver confrontés à la haine et la cupidité, mais rien ne peut venir à bout d’un amour véritable.

Je ne peux que vous conseiller cette lecture. En ce qui me concerne, j’ai bien l’intention de suivre cette auteure et j’attends avec impatience la réédition de son second livre.

Catalpa

Catalpa

Fleurs tigrées du catalpa

Fleurs tigrées du catalpa

Aigle Noir : Wahya lui ressemble... en plus beau

Aigle Noir : Wahya lui ressemble... en plus beau

Un attrape rêves comme celui confectionné par Wahya

Un attrape rêves comme celui confectionné par Wahya

Drapeau cherokee avec son blason

Drapeau cherokee avec son blason

Tala, la louve grise aux yeux bleus gardienne du catalpa

Tala, la louve grise aux yeux bleus gardienne du catalpa

Réserve indienne cherokee

Réserve indienne cherokee

Village cherokee

Village cherokee

« La lune cendrée » de Brune-El — Éditions Hélène Jacob
Ancien village cherokee

Ancien village cherokee

Bible cherokee

Bible cherokee

Bible cherokee

Bible cherokee

Musée cherokee

Musée cherokee

Totem devant le musée cherokee

Totem devant le musée cherokee

« La lune cendrée » de Brune-El — Éditions Hélène Jacob
Piste des larmes

Piste des larmes

Piste des larmes

Piste des larmes

Piste des larmes

Piste des larmes

« La lune cendrée » de Brune-El — Éditions Hélène Jacob
Lune cendrée

Lune cendrée

Voir les commentaires

Publié le par Goéwin
Publié dans : #Dard Fantasy, #Fantasy médiévale, #Fantasy, #Fantastique, #Magie, #Pirates, #Démons, #Prophétie, #Magie noire

Résumé :

Dix ans plus tard, sur l’île de Rodia, la prophétie revient.

Quand le Grand Prince Rod demande de l’aide à Lénora, celle-ci est prête à mettre sa vie en jeu. Sur un coup de tête, elle s’embarque sur le navire d’un capitaine pirate redouté. Il l’emmènera à Rodia, mais en échange de quelque chose : elle doit devenir une pirate. C’est alors le début d’une aventure sombre, maritime, pleine de suspens et de rebondissements sur fond de magie… Mais les nombreux secrets que Lénora découvrira sur l’horrible prophétie l’entraîneront, inévitablement, à travers les rouages du destin…
Horrible prophétie…

Mon avis : ✯ ✯ ✯ ✯

Un livre envoûtant et fascinant.

10 ans après sa prise de pouvoir, nous retrouvons Lénora toujours aussi sanguinaire, féroce et assoiffée de pouvoir. Alors que la prophétie se réalise de nouveau sur l’île de Rodia, elle reçoit une demande d’aide de la part du Grand Prince Rod. Elle décide de partir incognito et de monter à bord du

bateau du capitaine pirate Farzan Lor, un Magicien Spécifique, qui commence par l’emprisonner dans des liens magiques qu’elle ne peut défaire malgré toutes ses connaissances en magie noire. Il accepte de la conduire à Rodia à condition qu’elle intègre plus ou moins son équipage et lui rende quelques services.

Waouh ! Je n’aurais jamais cru qu’un livre de Dark Fantasy me plairait autant. Car il faut bien le dire, aucun des personnages n’est sympathique, ils font même tous partie des « vrais méchants ». Ce sont vraiment des anti-héros d’une noirceur presque absolue. Victoria Martin a le don de nous les

Victoria Martin

rendre tellement intéressants qu’on a envie de les suivre. Lénora est cruelle, elle prend plaisir à tuer et sa magie est de plus en plus noire. Victime de la Prophétie qui l’a transformée et l’a faite devenir un monstre de froideur, elle est admirable dans son désir d’en venir à bout quel que soit le prix à payer. Le capitaine pirate Farzan Lor est tout autant malfaisant dans sa manière d’occire ses opposants et son équipage n’est guère mieux. Mais j’ai aimé cette soif de liberté qui les habite ainsi que la loyauté qui les unit.

Victoria Martin

L’auteure a un style bien à elle et a créé un univers de fantasy fascinant. Sa plume se fait poétique dans ses descriptions, le rythme est vif, les chapitres courts et franchement j’ai trouvé que la fin arrivait bien trop vite. J’ai hâte de découvrir la suite car nous nous arrêtons en plein suspense. Quel destin va-t-il échoir à Lénora ? Que va devenir le capitaine Farzan Lor et son équipage ? Et puis j’attends de faire la connaissance du Grand Prince Rod qui semble être également un puissant magicien.

Un roman assez court mais qui se dévore et qui m’a fait un peu penser à un conte où toutes les fées seraient des sorcières maléfiques.

Voir les commentaires

Publié le par Goéwin
Publié dans : #Fantastique, #Historique, #Avalon, #Magie, #Légendes, #Guerre, #Celtes, #Trahison, #Dieux, #Mythologie, #Amour, #Amitié, #Sara Greem

Résumé :

Les Épopées Avaloniennes se déroulent autour du VIe siècle après J.-C. Les légendes arthuriennes content l’ascension du roi Arthur, fils d’Uther Pendragon et d’Ygerne, qui se convertit au christianisme grâce à sa femme, Guenièvre. Le mage Merlin prédit la souveraineté de la « nouvelle religion » au détriment de celle des dieux multiples avec la mort d’Arthur. Et l’île d’Avalon disparut dans les brumes afin de protéger l’un des derniers piliers de la religion druidique.

Certains éléments des Épopées Avaloniennes sont historiques. D’autres font partie de la tradition orale que transmirent les bardes. Et d’autres encore n’ont simplement jamais été exprimés.

Mais une chose demeure réelle : la magie des druides et le secret de leurs rituels.

Voici l’histoire de la prêtresse-ovate Hérodias qui constitue une légende parmi les maints contes celtes écrits, imaginés ou juste inspirés des mystères d’Avalon. La mythologie celtique se mêle au récit d’une épopée qui modifia le cours de l’histoire.

Hérodias d’Athènes vit sur l’île d’Avalon, l’île sacrée protégée par ses brumes depuis bien avant la mort du roi Arthur, et gérée par le Conseil des Anciennes composé des Grandes Prêtresses Viviane, Morgane et Dana.

Mais depuis quelque temps, il semble que les brumes se désagrègent peu à peu, rendant l'île d’Avalon dangereusement visible à ses ennemis. Hérodias, qui a reçu l’appel de la grande Déesse et du dieu cornu, Cernunnos, afin qu’elle accomplisse sa destinée à travers la nuit rituelle de Beltane et devienne à son tour Grande Prêtresse, a des visions récurrentes d’horreur et de mort. Une guerre se prépare. Les chrétiens, désireux d’éradiquer tout type de religion païenne, usent de trahisons et de magie occulte à l’encontre des derniers adorateurs des dieux multiples.

Hérodias devra renforcer sa magie et ses pouvoirs pour la sauvegarde d’Avalon. Mais quel est le rôle exact que le destin lui réserve ? Et qui est le mystérieux guerrier au linceul que les dieux ont placé sur sa route ?

 

Mon avis : ✯ ✯ ✯ ✯ ✯

Coup de cœur ! Magique, ensorcelant, envoûtant !

Hérodias d’Athènes appelée aussi la Bâtarde par cette peste de Deirdre est orpheline. Elle a été abandonnée sur l’île d’Avalon

Avalon

alors qu’elle n’était encore qu’un bébé et recueillie par les grandes

Viviane

prêtresses d’Avalon : Viviane, Morgane et Dana. Elle a une marque de naissance sur l’épaule qui représente un corbeau couleur rouge sang qu’elle a appelé Lug et qui saigne régulièrement. Indépendante, éprise de liberté, désobéissante et ne suivant que les élans de son cœur, Hérodias a été choisie par  la grande Déesse et son époux, Cernunnos, le dieu cornu, pour accomplir l’initiation de la nuit de Beltane. Certaine de l’imminence de la guerre, la nuit elle se rend dans les bois pour apprendre à se battre, là encore en opposition à la tradition qui interdit aux femmes les activités masculines. Seul le mage Merlin la comprend parfaitement et elle peut compter sur le soutien de sa meilleure amie, la jeune prêtresse Lena. La haine que les chrétiens éprouvent pour les dieux multiples et leurs adorateurs est sans cesse alimentée par le moine Gwenolé qui veut éradiquer tous les païens par le fer et le feu. Lors d’un voyage sur le continent, la barque d’Hérodias est poussée par la Grande Déesse vers un mystérieux navire étranger dont tout l’équipage est mort à l’exception d’un énigmatique chevalier, Kai, et de son ami, Yuan. À cette occasion, un corbeau va choisir de suivre Hérodias et va devenir son compagnon fidèle. Elle le nommera Hermès.

Je remercie Anita Berchenko ainsi que Les Éditions du 38 pour m’avoir permis de lire ce livre magnifique en avant-première. J’avais été séduite par la splendide couverture de cet ouvrage et attirée par le titre : « Épopées Avaloniennes ». Je suis incapable de résister à Avalon et à ses sortilèges.

Morgane

J’ai tout de suite été happée par l’atmosphère envoûtante et empreinte de poésie du texte. Sara Greem a un talent extraordinaire pour faire revivre la mythique Avalon et ses druidesses. Elle ressuscite les croyances aux Anciens Dieux et Déesses, c’est un retour aux sources de la foi. J’ai vraiment apprécié la magie et la poésie de ces fêtes tellement en accord avec la Nature et j’ai regretté une nouvelle fois la violence et l’intolérance de certains chrétiens qui ont anéanti tellement de civilisations et de cultes au nom du Dieu Unique. Par le charme de sa plume, l’auteure a su me transporter et me donner l’impression de me retrouver à Avalon et suivre Hérodias et Hermès son corbeau.

Hérodias est un personnage des plus attachants. C’est une jeune femme impulsive, courageuse, au caractère bien trempé. Elle hait les chrétiens alors qu’en tant que prêtresse, elle ne devrait être que pleine

Statue représentant Kerridwen

d’amour pour tous les êtres et ne surtout pas prendre parti. On lui dit qu’elle va devoir apprendre à renoncer à sa colère et sa haine. Je compatis de tout mon cœur avec elle car face aux exactions commises par eux, à leur alliance avec les forces du Mal, j’ai plutôt tendance à prendre fortement parti contre ces soi-disant adorateurs du Dieu Unique qui en fait ne sont poussés que par la soif de sang, de luxure et de pouvoir. Hérodias est vraiment unique, même sa nuit de Beltane ne ressemble à aucune autre.

Autour d’Hérodias gravitent bien d’autres personnages aussi attachants que

Merlin

singuliers. Je pense en particulier aux grandes prêtresses Viviane et Morgane, au sage Merlin, à la prêtresse Lena, à la généreuse cuisinière Malvina, au mystérieux chevalier au linceul, Kai, à leur allié le chef Viking Adalrik, et bien d’autres encore. J’ai adoré découvrir les rituels d’Avalon mais également les croyances et rites de leurs partenaires, leurs différentes techniques de combat. Et que dire des créatures monstrueuses qui apportent leur concours à leurs ennemis !

Sara Greem nous offre une épopée flamboyante, de feu et de sang, qui mêle amour et haine, violence et tendresse, héroïsme et lâcheté, fidélité et trahisons... J’espère vous avoir donné envie de la découvrir. En ce qui me concerne, j’ai fermé mon livre à regret, un peu de mon cœur est resté à Avalon et j’ai hâte de découvrir la suite des « Épopées Avalanoniennes ».

Sara Greem

Sara Greem

Cernunnos, le dieu cornu

Cernunnos, le dieu cornu

Déesse Bellisama

Déesse Bellisama

Korrigan

Korrigan

Taranis dieu de la foudre

Taranis dieu de la foudre

Voir les commentaires

Publié le par Goéwin
Publié dans : #Fantasy, #Romance, #Trahison, #Vengeance, #Vampire, #Loup-garou, #Sorcière, #Magie

Résumé :

1860, au cœur de Londres, le royaume de Ténégria rassemblant les surnaturels est en proie au chaos suite à une tentative de prise de pouvoir d'une organisation sanguinaire.

Au cœur de ce tumulte, Alicia lutte pour sa survie en cachant son passé. Sa rencontre avec un agaçant vampire risque de mettre à mal sa sécurité et peut être même son cœur.
Entrez dans l'univers de Ténégria où la trahison est de mise et les apparences souvent trompeuses !!

Mon avis :   ✯ ✯ ✯ ✯ 

Un premier roman de fantasy prometteur malgré quelques faiblesses.

Depuis que la reine Abigaïl a été assassinée et que le royaume de Ténégria est tombé sous la coupe de l’Ordre composé de la sorcière Morgane, du vampire Sebastian et du loup-garou Ludwig, Alicia se cache sous l’habit d’une servante. Néanmoins elle fait partie de la Ligue qui les combat. Elle espère ainsi pouvoir assouvir sa vengeance : tuer Morgane. Pour cela elle va s’allier à Louis Matharel et à son frère Melchior, deux vampires appartenant également à la Ligue.

Séverine Silbert nous offre des personnages attachants et j’ai particulièrement apprécié Charlotte, la cousine des frères Matharel, qui est guérisseuse et d’une grande générosité. Par contre j’ai regretté que les personnages de Louis et d’Alicia ne soient pas davantage travaillés. Louis semble avoir un problème avec les femmes qu’il considère comme “les créatures les plus dangereuses au monde” mais on ignore pourquoi. Ensuite je l’ai trouvé vraiment inconséquent, il décide de s’allier avec elle alors qu’il ignore tout de ce qu’elle est : quand on joue un jeu aussi dangereux que le sien, il me paraît peu crédible de se lancer ainsi dans l’aventure au risque d’être trahi. Idem pour le journal qu’elle lui a fourni : il est d’une importance capitale mais il ne se dépêche nullement de le confier à son frère pour qu’il le traduise. Et il en est ainsi tout du long, Alicia et Louis multiplient les inconséquences et se conduisent plus  comme des adolescents coléreux et susceptibles qu’en adultes responsables.

L’intrigue est très intéressante, l’histoire passionnante mais j’ai trouvé que l’on passait trop vite d’une scène à l’autre. Les descriptions auraient méritées un plus grand développement de façon à introduire les actions. Il m’a manqué quelque chose pour que je sois totalement embarquée dans l’histoire. Pourtant l’écriture est fluide, les rebondissements se succèdent, l’humour est présent, les personnages sont attachants. Un premier tome addictif et d’une grande richesse. J’attends beaucoup de la suite car le final nous promet beaucoup de révélations et d’aventures.

Voir les commentaires

Publié le par Goéwin
Publié dans : #Fantasy, #Loup, #Magie, #Suspense, #Aventure

Résumé :

La terreur règne sur la Pangée. Depuis des décennies, le Grand Guide impose sa volonté grâce à ses redoutables valkyries. Personne ne semble pouvoir l’arrêter. Même la Ligue des ombres et les hommes de la résistance ne parviennent plus à endiguer son pouvoir.
 
Or, la rencontre inattendue entre un fils de forgeron et un louveteau des Hauts-Monts fera basculer l’avenir du continent. Poursuivis par le Grand Guide, Valerian et Indra devront parcourir un monde dont ils ignorent tout. Un monde de magie, de djinns, et de civilisations oubliées. Ils pourront néanmoins compter sur le soutien d’un aubergiste excentrique, d’un magicien et de son étrange furet, mais aussi d’un rodeur pour le moins énigmatique.
 
Tout au long de son périple, le jeune homme découvrira à ses dépens l’existence de la magie en ses deux branches que sont l’Art et le Don. Val devra faire preuve de courage et d’ingéniosité car il est l’élu tant attendu par la résistance, celui qui pourrait réunir toutes les races pour faire face à la tyrannie du Grand Guide. Unique, il est l’Étinceleur.

Mon avis : ✯ ✯ ✯ ✯ ✯

Coup de cœur ! Un premier roman de fantasy captivant et attachant de la première à la dernière page.

Valérian dit Val, 16 ans, est un enfant abandonné à sa naissance qui a été recueilli par tout le village de Nébia avant d’être adopté par Earl le forgeron et Maureen. Est-ce pour cela qu’à chaque recensement il doit partir se cacher en forêt ? Malgré cela, sa vie ne différait en rien de celle des jeunes de son âge jusqu’à ce jour où il porte secours à un loup géant des Hauts-Monts et sauve son louveteau qui se révèle être une femelle et s’appeler Indra. Val et Indra désormais vont tout partager et ne faire qu’un. Hélas le temps de l’insouciance est passé pour Val et avec Indra, ils vont devoir fuir devant une féroce valkyrie et les soldats de l’Empire. Ils vont découvrir le monde et faire d’étonnantes rencontres. Mais surtout Val va se révéler l’Étinceleur, le seul capable de maîtriser l’Art et le Don ensemble.

Je suis immédiatement tombée sous le charme de cette histoire. Mathieu Videcoq a le don de nous faire vivre ce qu’il écrit, de nous faire ressentir les sentiments de ses personnages tous plus attachants les uns que les autres. J’avoue, je suis amoureuse d’Indra, la louve au pelage gris-bleu et aux yeux d’émeraude, à la sagesse ancestrale et au caractère bien trempé. J’ai adoré ses réflexions, ses réactions, sa manière de voir le monde et de considérer les deux-pattes que nous sommes, ses dialogues avec Val. L’auteur nous offre également de beaux moments de tendresse entre Val et Indra ou encore avec la petite Érine. Comment ne pas être séduite par ce pouvoir qu’a Val de communiquer non seulement avec Indra mais encore avec les esprits des animaux ? Cela correspond à l’un de mes rêves d’enfant.

Sur leur route ils vont rencontrer bien des personnages hauts en couleur, Rodd le Rôdeur, Alan l’aubergiste, Diego le gitan, Finnigan le magicien et son furet Lyra… Tous ont en commun la lutte contre l’injustice, le sens de l’honneur, le courage, l’amour et le respect de la vie, des animaux, de la nature. Mais Mathieu Videcoq n’omet pas de préciser que tout combat, même s’il s’agit de lutter contre l’injustice, la tyrannie, va entraîner souffrance et mort au même titre que ceux qu’ils combattent.

La plume de Mathieu Videcoq est fluide et captivante. Il s’agit d’un premier roman attachant, émouvant, avec une incroyable maîtrise de la langue française, une intrigue passionnante avec plein de rebondissements, des personnages fascinants aux belles valeurs. Rien n’y manque, les descriptions sont juste ce qu’il faut et l’humour et le suspense sont présents tout au long du récit. En tant que deux-pattes totalement fan de la Pangée et d’Indra, à quand la suite monsieur l’auteur ? J’en trépigne d’impatience.

Voir les commentaires

Publié le par Goéwin
Publié dans : #Fantasy, #Littérature Jeunesse, #Quête, #Magie, #Suspense, #Légendes, #Aventure

Résumé :

Le troisième Monde est menacé. Un puissant sorcier œuvre pour le plonger dans le chaos et les ténèbres en imposant sa domination.

Mais la prophétie d'un mage ancien offre encore un espoir. Elle annonce la venue de trois héros. Habitants d'un tout autre monde, ils seront bientôt appelés à sauver celui de la Magie.

Leur arrivée est imminente mais nul ne le sait encore. Nul ne sait qui ils sont.
Les Elus, eux-mêmes, ignorent que leur destin est déjà écrit.

Mon avis : ✯ ✯ ✯ ✯ 

Un roman de fantasy foisonnant et tout à fait passionnant !

Les jumelles Marie et Lucie ainsi que leur cousin José sont partis faire une ballade à bicyclette en forêt. Alors qu’ils sont perdus, ils découvrent une mystérieuse maison coloniale bien cachée. Dévorés de curiosité, ils décident de la visiter. À l’étage, ils découvrent un mystérieux miroir qui cache une porte. Dans la pièce cachée, ils trouvent un coffret à bijoux qui recèle un magnifique médaillon en cuivre représentant un mage tenant une boule de cristal et une épée. Alors que les trois cousins se disputent le médaillon, chacun tirant dessus pour tenter de l’obtenir, il se brise en trois. Une violente tempête se lève et magiquement les emporte dans le coffret qui est devenu une porte vers ailleurs. Lorsqu’ils reprennent conscience, les trois cousins sont séparés et sont chacun en possession d’un fragment du médaillon. Ils vont tout mettre en œuvre pour se réunir et leur chemin va se révéler plein de surprises et de péril.

Je remercie Egérie qui m’a proposé son manuscrit par l’intermédiaire de Simplement Pro. Une fois ma lecture commencée, je n’ai plus arrêté. Le monde que nous propose l’auteure est complet et nos trois héros sont attachants. Leurs réflexions sont pleines d’humour. De plus, durant leur quête pour se retrouver, ils vont se lier d’amitié avec des personnages très sympathiques, Widley un jeune voleur au caractère bien trempé, sa grand-mère Scatach la magicienne, Valandra une magnifique jeune femme et son père Calchas un puissant devin, Yzhi le sage. Leur route pavée de dangers les mettra en relation avec toutes sortes de personnages mythiques, fées, griffon, nains, elfes, dryades, nymphes, trolls, dragons et j’en passe. Le Troisième Monde créé par Egérie est magique et les descriptions qu’elle nous en donne sont pleines de poésie et très précises. On sent qu’elle maîtrise son sujet.

Il est très difficile de faire du nouveau en fantasy et « Les Élus » m’ont fait penser au « Monde de Narnia », trois jeunes héros qui basculent dans un autre monde ainsi qu’au « Seigneur des Anneaux » avec ses elfes, ses nains, son sorcier maléfique. Ils ont beau avoir vingt ans, ils se conduisent davantage comme des adolescents d’une quinzaine d’années. Mais le style de l’auteur, sa plume nerveuse et élégante font qu’on ne s’ennuie pas un seul instant. Chaque chapitre donne la parole à un des cousins et j’ai suivi leurs aventures comme si j’y étais.

Un premier roman prometteur, une saga fantasy qui s’adresse plutôt à un public jeune et qui les ravira.

Voir les commentaires

Publié le par Goéwin
Publié dans : #Bit Lit, #Paranormal, #Fantastique, #Romance, #Magie, #Métamorphes

Résumé :

La prophétie s’est accomplie !

Cara Mackenzie s’est enfuie de Thordes, emportant avec elle les vestiges d’une nuit d’amour passée entre les bras de Kaleb MacQuillian, mais un dangereux prédateur rôde toujours en ville, attendant le retour de sa proie.

Lorsque le jeune Alpha se fait capturer, Cara comprend qu’elle doit faire face à l’homme qui a brisé son enfance.

Le chemin est semé d’embûches. Kaleb parviendra-t-il à la sauver de ce cauchemar ? L’intervention de forces surnaturelles brisera-t-elle des siècles de paix et de prospérité ?

Entrez dans la tête de Kaleb MacQuillian pour le découvrir, mais attention, le danger rôde... Et l’avenir reste incertain !

Mon avis : ✯ ✯ ✯ ✯   

Un amour à hauts risques.

Cela démarre très fort. Alors que Kaleb est sous le choc du départ de Cara et d’Hadrian, il est rejoint par Bridget toujours aussi déterminée à le garder pour elle seule. Dans ce but, elle ne reculera devant aucune traîtrise. Cara et Hadrian se sont réfugiés à Belfast, ville où il sera difficile de les retrouver. Mais malgré toutes les précautions prises, Ethan, le bras droit de Kaleb, vient frapper à leur porte et les nouvelles qu’il apporte ne sont pas bonnes. Ils décident alors de le suivre et de retrouver Kaleb afin de lui porter secours, ce qui revient à se jeter dans la gueule du lion car Bridget et le Millionnaire sont complices. Et en effet, ils n’auront d’autre solution que de se rendre au Millionnaire qui, pour obtenir ce résultat, a enlevé Kaleb. Parviendront-ils à le vaincre et à retrouver la liberté ?

Aucun temps mort dans ce second tome : les rebondissements ne cessent de se succéder pour notre plus grand plaisir. Françoise Gosselin ne ménage guère nos héros. Cara et Hadrian sont toujours aussi attachants et le lien qui les unit plus fort que jamais. Bridget quant à elle est toujours la garce antipathique qu’on adore détester. Par contre, j’ai été déçue par Kaleb qui, pour un alpha, laisse à désirer. Certes il a été empoisonné par Bridget qui voulait le garder sous contrôle mais même lorsqu’il lui a échappé, il est complètement dépassé. Et à un moment de son histoire avec Cara, il lui en veut pour son comportement mais il oublie un peu trop facilement à mon goût ses propres agissements avec Bridget, ceux qui liront le livre comprendront à quoi je fais allusion. Nous découvrons les pouvoirs du Millionnaire et j’ai enfin compris comment il pouvait exercer son pouvoir sur Cara et Hadrian. Et puis de nouveaux personnages très sympathiques apparaissent pour les aider même si leur implication rend leur intervention dangereuse pour la paix. L’écriture de Françoise Gosselin est toujours aussi addictive et limpide. C’est un vrai plaisir de suivre ses personnages.

Au final, un roman qui se dévore et qui nous captive du début à la fin.

Voir les commentaires

Publié le par Goéwin
Publié dans : #Fantasy, #Magie, #Quête, #Loup, #Fantastique, #Aventure

Résumé :

Vous qui tenez ce livre, Êtes-vous en quête de rêve ? De péripétie ? De magie ? De Féérie ? De complot ? d'intrigue ? Si non, posez-le. Ce livre n'est pas pour vous. Lors de ce récit, vous suivrez Algorn, un jeune homme dont le sang est imprégné des plus grands pouvoirs que ce monde ait vu naître : celui des dragons. Entrez à Neptusa ! Accompagnez Algorn dans ses quêtes et ses rencontres aussi bien merveilleuses que maléfiques. Découvrez le monde à ses côtés ! Mais veillez à rester sur vos gardes. Entrer dans ce monde ne garantit pas d'en sortir.

Mon avis : ♥ ♥

Un univers très riche et plein de féérie.

Algorn est un magnifique jeune homme de 17 ans, d’une vive intelligence, doué de pouvoirs encore méconnus. Malgré l’interdiction, il continue à s’exercer comme mage. Courageux et même téméraire, il ne supporte pas l’injustice ce qui va l’entraîner dans des aventures périlleuses. Grâce à lui, nous allons découvrir un univers de magie avec des créatures enchantées mais également le secret de ses pouvoirs.

Je remercie les Éditions Librinova ainsi que NetGalley qui m’ont permis de découvrir un nouveau jeune auteur, Ben David, grâce à ce Service Presse pour lequel j’avais postulé, attirée par la magnifique couverture de ce livre et par le résumé. L’auteur a créé un univers magnifique avec des créatures magiques d’une grande beauté et sagesse. J’ai adoré suivre Algorn qui est un personnage attachant et plein de qualités. Il a passé les premières années de sa vie dans une famille aimante et les relations qu’il entretient avec ses frères et sœurs sont emplies de tendresse et d’humour. Je suis totalement tombée sous le charme du Crylace qui n’est autre qu’un loup mais pas n’importe lequel : un esprit du Nord doué d’une grande sagesse et d’énormes pouvoirs. Il va jouer un grand rôle dans la vie d’Algorn à qui il sauvera la vie et qu’il introduira dans sa nouvelle vie.

Je ne peux que vous conseiller ce livre qui ravira tous les amateurs de fantasy, tous les amoureux des loups et des dragons mais aussi des fées. Ben David a une écriture fluide et limpide. Ne vous laissez pas refroidir par le prologue qui est un peu déroutant tant il est rempli d’informations. Ne vous inquiétez pas, la suite vous éclairera. C’est un premier roman attachant, plein de fantaisie, d’aventures et de rebondissements. Je l’ai dévoré en quelques heures et j’ai hâte de connaître la suite. Seul petit bémol : il reste encore beaucoup de fautes d’orthographe, d’accords, mais cela n’enlève rien à la qualité de l’intrigue.

Voir les commentaires

1 2 > >>

Articles récents

Hébergé par Overblog