Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Au-pays-de-Goewin.over-blog.com

Au-pays-de-Goewin.over-blog.com

Les livres de Goéwin

Articles avec #bit lit catégorie

Publié le par Goéwin
Publié dans : #Bit Lit, #Paranormal, #Fantastique, #Romance, #Magie, #Métamorphes

Résumé :

La prophétie s’est accomplie !

Cara Mackenzie s’est enfuie de Thordes, emportant avec elle les vestiges d’une nuit d’amour passée entre les bras de Kaleb MacQuillian, mais un dangereux prédateur rôde toujours en ville, attendant le retour de sa proie.

Lorsque le jeune Alpha se fait capturer, Cara comprend qu’elle doit faire face à l’homme qui a brisé son enfance.

Le chemin est semé d’embûches. Kaleb parviendra-t-il à la sauver de ce cauchemar ? L’intervention de forces surnaturelles brisera-t-elle des siècles de paix et de prospérité ?

Entrez dans la tête de Kaleb MacQuillian pour le découvrir, mais attention, le danger rôde... Et l’avenir reste incertain !

Mon avis :

Un amour à hauts risques.

Cela démarre très fort. Alors que Kaleb est sous le choc du départ de Cara et d’Hadrian, il est rejoint par Bridget toujours aussi déterminée à le garder pour elle seule. Dans ce but, elle ne reculera devant aucune traîtrise. Cara et Hadrian se sont réfugiés à Belfast, ville où il sera difficile de les retrouver. Mais malgré toutes les précautions prises, Ethan, le bras droit de Kaleb, vient frapper à leur porte et les nouvelles qu’il apporte ne sont pas bonnes. Ils décident alors de le suivre et de retrouver Kaleb afin de lui porter secours, ce qui revient à se jeter dans la gueule du lion car Bridget et le Millionnaire sont complices. Et en effet, ils n’auront d’autre solution que de se rendre au Millionnaire qui, pour obtenir ce résultat, a enlevé Kaleb. Parviendront-ils à le vaincre et à retrouver la liberté ?

Aucun temps mort dans ce second tome : les rebondissements ne cessent de se succéder pour notre plus grand plaisir. Françoise Gosselin ne ménage guère nos héros. Cara et Hadrian sont toujours aussi attachants et le lien qui les unit plus fort que jamais. Bridget quant à elle est toujours la garce antipathique qu’on adore détester. Par contre, j’ai été déçue par Kaleb qui, pour un alpha, laisse à désirer. Certes il a été empoisonné par Bridget qui voulait le garder sous contrôle mais même lorsqu’il lui a échappé, il est complètement dépassé. Et à un moment de son histoire avec Cara, il lui en veut pour son comportement mais il oublie un peu trop facilement à mon goût ses propres agissements avec Bridget, ceux qui liront le livre comprendront à quoi je fais allusion. Nous découvrons les pouvoirs du Millionnaire et j’ai enfin compris comment il pouvait exercer son pouvoir sur Cara et Hadrian. Et puis de nouveaux personnages très sympathiques apparaissent pour les aider même si leur implication rend leur intervention dangereuse pour la paix. L’écriture de Françoise Gosselin est toujours aussi addictive et limpide. C’est un vrai plaisir de suivre ses personnages.

Au final, un roman qui se dévore et qui nous captive du début à la fin.

Voir les commentaires

Publié le par Goéwin
Publié dans : #Fantastique, #Historique, #Fantasy, #Bit Lit, #Littérature, #Amour, #Aventure

Résumé :

1986, Manhattan. Depuis que Rose et Vassili ont quittés la France en avril 1943 sans en informer quiconque, Rose a coupé les ponts avec son mentor, le comte Artus de Janlys. Jusqu'au soir où son serviteur se présente en personne à l'entrée du fief de lady Rose : Artus est à New York, et il demande à rencontrer son infante. Il a besoin de son aide pour le piège qu'il ourdit de très, très longue date contre son ennemi de toujours, manigances qui nécessitent également l'intervention de Gabriel de la Cerda, un Arimath aussi frivole et versatile que dangereux...

Mon avis :

Toujours aussi merveilleusement addictif.

Mars 1986 : déjà 43 ans que Rose, le cœur brisé, a fui la France et la fratrie d’Holival avec Vassili dans le but de se reconstruire. Désormais elle règne sur Manhattan, altière et dangereuse, poursuivant de sa vindicte les membres du IIIème Reich ayant échappé à la justice. Grâce au Malboge Club, mortels et immortels se pressent dans son établissement lui permettant de tisser son réseau. Mais alors qu’elle est parvenue à éviter tout contact avec lui, voilà qu’Artus se présente à sa porte. Les retrouvailles entre les deux amants sont plus qu’ardues. Artus requiert l’aide de son infante contre son ennemi de toujours, l’Érudit. Les dangers sont multiples et les passions se déchaînent.

J’ai retrouvé le sublissime comte Artus de Janlys, l’éblouissante Lady Rose, le magnifique prince Vassili Golitsyne et l’incomparable vicomte Adelphe d’Holival avec bonheur. Ces quatre êtres d’exception sont toujours aussi envoûtants et extraordinaires. Noblesse, honneur, beauté, courage, fidélité, intrépidité sont ce qui les caractérisent mais également cruauté, ruse, vengeance, combats hors normes… L’amour qui les unit est aussi ce qui les déchire. Impitoyables, ils poursuivent leurs quêtes sans que rien ne puisse les arrêter.

Avec Rose Morte, Céline Landressie a créé un univers à nul autre pareil, sombre, dangereux, addictif. Sa plume est magique, je la soupçonne d’avoir du sang d’enchanteresse dans les veines. Le vocabulaire est très riche et tout à fait adapté à cette saga. La psychologie des personnages est très fouillée et très bien rendue. Bref la lecture est un régal. L’histoire de nos héros se poursuit et les ombres se font de plus en plus menaçantes. Nous en apprenons davantage sur chacun d’eux et l’auteure ne les ménage pas. Les secrets sont de plus en plus épais et les relations entre Rose et Artus toujours aussi difficiles. Combien j’ai hâte de découvrir la suite d’Ikebana, avec l’espoir que l’amour finira par triompher de tout.

Dans ce quatrième tome, les intrigues sont de plus en plus compliquées ; les complots, les traîtrises, les alliances, les manipulations ne cessent de se multiplier entre les différentes Maisons. Et à chaque page, je n’ai cessé de me demander quel mystérieux obstacle pouvait empêcher Artus d’avouer son amour à Rose. Nous y retrouvons également le prince Gabriel de la Cerda qui appartient à la Maison Arimath mais agit surtout pour son propre compte. La trompeuse duchesse de Calabre, Constance d’Altavilla, refait aussi son apparition pour le plus grand déplaisir de Rose dont les pouvoirs se sont encore accrus et font d’elle une des plus dangereuses prédatrices de la Maison Arimath. Enfin la quête de l’Aîné, le premier de tous les immortels, se poursuit, toujours plus hasardeuse et mortelle.

J’ai tourné la dernière page avec regret et j’ai hâte de retrouver Artus, Rose, Adelphe et Vassili. Si vous ne la connaissez pas encore, je ne peux que vous conseiller de découvrir cette saga extraordinaire de Rose Morte, vous ne pourrez qu’être conquis.

Voir les commentaires

Publié le par Goéwin
Publié dans : #Fantasy, #Jeunesse, #Loup, #Métamorphes, #Bit Lit, #Suspense

Résumé :

Stéphanie est une jeune femme comme une autre, jusqu'au soir où elle se fait enlever par un serial killer. Elle tente désespérément de s'enfuir quand une mystérieuse créature la mord à la jambe...

 

Mon avis :

Un excellent premier tome qui rend accro et donne envie de lire la suite…

Stéphanie, après être parvenue à surmonter une déprime, se fait enlever alors qu’elle fait son running dans la forêt. Elle parvient à échapper de justesse à son agresseur grâce à l’aide d’une mystérieuse bête sauvage et à sa volonté de s’en sortir. Mais elle a été cruellement mordue au mollet.

Je découvre S. N. Lemoing avec ce premier tome de Shewolf que j’ai lu d’une traite. J’ai bien aimé l’univers de l’auteure et nous suivons Stéphanie dans son évolution. Il y a eu avant sa morsure puis après. C’est un personnage très sympathique auquel on s’attache d’emblée. Elle a de belles qualités de courage et d’optimisme et c’est une jeune femme pleine de bonté et de compassion. C’est également une battante. Elle est à un tournant-clé de son existence et va se faire de nouveaux amis comme Marina qui va devenir un peu comme une sœur pour elle et avec qui elle pourra partager tous ses secrets. Il y a également Steve qui sera non seulement un ami mais qui va la guider dans sa nouvelle vie.

L’auteure a une plume agréable et fluide, son histoire est très bien construite et captivante. Elle mêle avec bonheur l’univers de la fantasy avec les lycanthropes à celui du policier : l’enlèvement de Stéphanie, l’enquête pour retrouver son kidnappeur mais aussi l’auteur de plusieurs disparitions. Et je ne parlerai pas de la fin pour ne pas spoiler mais j’attends avec impatience de découvrir la suite.

Au final, une lecture très agréable qui ravira les jeunes et les moins jeunes.

Voir les commentaires