Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Au-pays-de-Goewin.over-blog.com

Au-pays-de-Goewin.over-blog.com

Les livres de Goéwin

Articles avec #paranormal catégorie

Publié le par Goéwin
Publié dans : #Romance, #Littérature, #Paranormal

Résumé :

30 juin 2014. Alors qu’il visite le parc du château de Rosling, en Bavière, François Thiébaud-Leconte est surpris par un terrible orage. Il se réfugie dans la grotte de Pan, interdite au public. Quand l’orage se calme, il découvre à ses côtés, assise sur le banc de pierre, une jeune femme en larmes, bizarrement vêtue d’une longue robe d’époque XVIIIe.
Elle tient des propos incohérents, se croit le 30 juin 1753, et soutient qu’elle habite le château de Rosling, propriété de son oncle Maximilien de Lüttenberg qui l’a recueillie à la mort de ses parents.
François, tout en cherchant une explication rationnelle à cette fantasque situation, se laisse peu à peu prendre au charme de la jeune Luise de Wildbach. Il l’emmène chez lui, bien décidé à démêler le vrai du faux de cet imbroglio spatio-temporel, aidé par ses amis, et surtout par le professeur Hans-Martin Weber, un érudit spécialiste du XVIIIe siècle, séducteur et libertin qui ne laisse pas Luise indifférente.
Une belle histoire romantique, pleine d’humour, qui nous fait naviguer du XVIIIe au XXIe siècle, et n’est pas sans rappeler par certains côtés les romans de Jane Austen (accommodés à la sauce moderne et bavaroise).

Mon avis :

Voyage dans le temps.

« Quand vous avez éliminé l'impossible, ce qui reste, même improbable doit être la vérité. » Sir Arthur Conan Doyle. C’est exactement le problème auquel vont se trouver confrontés François et ses amis. Déçu par sa visite du château de Rosling, François se promène dans le parc et se fait surprendre par un orage. Il se réfugie dans la grotte de Pan. Peu après, il a la surprise de trouver une jeune fille vêtue à la mode du XVIIIème qui semble s’être matérialisée à ses côtés. Elle informe François qu’il se trouve dans une propriété privée, celle de son oncle qui l’a recueillie à la mort de ses parents et pour elle, la date du jour est celle du 30 juin 1753, soit 261 ans avant le 30 juin 2014. Troublé, décontenancé mais également totalement sous le charme, François va héberger Luise et faire appel à ses meilleurs amis, Joachim et Eva mais aussi Hans-Martin Weber, grand spécialiste du XVIIIème siècle en Allemagne pour l’aider à faire la vérité. Ils ne sont pas au bout de leurs surprises !

Je remercie Les Éditions du 38 ainsi qu’Anita Berchenko qui m’ont permis grâce à ce Service Presse de découvrir la plume de Bernard Grandjean. Chaque livre est une invitation au rêve, au voyage mais ici, La demoiselle de Rosling nous emmène très loin, rien de moins qu’un voyage dans le temps. C’est un pur plaisir de redécouvrir notre époque à travers les yeux et les réflexions de Luise. Et c’est également terriblement drôle car elle est particulièrement intelligente et la fine mouche n’hésite pas à provoquer François. Et comme le malheureux est tombé désespérément amoureux de sa jolie voyageuse, il n’a pas fini d’en voir d’autant qu’il est incapable de lui refuser quoi que ce soit.

J’ai été totalement envoûtée par le style de l’auteur qui manie sa plume avec autant d’élégance dans le XXIème siècle que dans le XVIIIème. Tous ses personnages sont attachants à l’exception de l’affreux Ignatz, le cousin de Luise. Chez Hans-Martin Weber, elle se sent bien car les meubles lui rappellent son époque. De plus la vaste érudition de celui-ci la séduit et peu à peu elle se laisse prendre au charme de ce libertin chez qui elle devine l’homme blasé pour qui elle représente tout, ce qui n’est pas sans l’inquiéter.

Un merveilleux voyage qui nous plonge dans le XVIIIème siècle mais qui nous fait redécouvrir toutes les merveilles technologiques de notre époque grâce à des personnages touchants et passionnants.

Voir les commentaires

Publié le par Goéwin
Publié dans : #Fantastique, #Fantôme, #Historique, #Guerre, #Paranormal, #Littérature

Résumé :

Janvier 1985. Tout commence par un message laissé sur le répondeur d'Alan Lambin, enquêteur spécialiste en phénomènes de hantises. Une maison, dans un village de la Somme, semble hantée par un esprit qui effraie la famille qui y vit. En quittant sa chère Bretagne, Alan ignore encore l'enquête bouleversante qui l'attend et les cauchemars qui vont le projeter au cœur des tranchées de 1915. Bloqué par une tempête de neige, sous le regard perçant d'un étrange corbeau, Alan réussira-t-il à libérer cette maison de ce qui la tourmente ?

Mon avis :

Un véritable coup de foudre ! Une magnifique histoire de revenants mais également un superbe roman historique sur la Grande Guerre.

En ce début de janvier 1985, la famille Anneraux habite depuis six mois une maison de maîtres dans la Somme, à l’écart du village de Villers-Bretonneux. Le père est absent pour une dizaine de jours, il s’est rendu à Bordeaux pour un voyage d’affaires et Hélène, son épouse, est inquiète car elle ne parvient pas à le joindre. Depuis son départ, la famille doit faire face à toute une série de phénomènes bizarres et angoissants. Thomas, leur petit garçon de cinq ans se réveille toutes les nuits vers cinq heures en hurlant, il dit voir un homme dans sa chambre. Par ailleurs, ils entendent des bruits de pas, de pleurs féminins. Hélène décide de faire appel à Alan Lambin, un enquêteur en phénomènes paranormaux. Celui-ci va se trouver confronté à une enquête qui va dépasser tout ce qu’il aurait pu imaginer et qui va l’entraîner dans les tranchées de la guerre de 14/18.

J’ai découvert la plume de Jean-Marc Dhainaut et il m’a totalement subjuguée. Ce livre est une petite merveille qui unit plusieurs genres. Tout d’abord l’auteur nous conte une magnifique histoire de maison hantée mais où les phénomènes étranges sont étudiés de manière scientifique. Dès les premières pages, l’auteur nous plonge dans une ambiance angoissante, nous ne savons pas encore ce qui se cache derrière les murs de cette maison mais nous partageons toutes les craintes des habitants. Alan est un chasseur de fantômes sérieux et honnête qui ne cède absolument pas à la facilité. Les explications que nous donne l’auteur sont extrêmement bien documentées. Alan est un personnage très sympathique et surtout très humain. C’est vraiment un homme d’honneur, plein d’empathie et très intelligent. Il reste très prudent dans ses affirmations et n’est pas dénué de peur. Sa première rencontre avec la famille a lieu sous l’œil un peu trop attentif d’un corbeau pour être totalement naturel.

La famille Anneraux est beaucoup plus difficile à apprécier. Hélène, la mère, est une femme forte, admirable de courage pour préserver l’équilibre et la tranquillité de ses enfants mais elle a un caractère jaloux qui la pousse à se montrer très dure avec leur domestique Mélanie, une jeune femme d’une grande beauté et douceur dont le charme émeut Alan qui aimerait bien lui venir en aide et améliorer son sort. La fille aînée, Peggy est une adolescente revêche et agressive qui dans un premier temps refuse la présence d’Alan. Elle se conduit comme une véritable peste et je l’ai vraiment trouvée antipathique. Quant à Thomas, c’est un petit garçon terrorisé et trop calme, très attachant, qui donne envie de le prendre dans ses bras pour le rassurer. Jean-Marc Dhainaut a une écriture limpide, précise et il nous dépeint à merveille la psychologie de tous ses personnages. Il parvient à nous faire ressentir la peur, les angoisses d’Alan et de cette famille, à nous oppresser avec ses descriptions poétiques de la nature et de la neige qui rend leur solitude et isolement encore plus tangibles.

L’autre versant du roman, c’est la partie historique. Jean-Marc Dhainaut a effectué tout un travail de recherches généalogiques d’abord à titre personnel puis il s’en est servi dans son roman. Il souhaitait en effet retrouver la trace de ses ancêtres et ce faisant a découvert un disparu durant la Grande Guerre qui portait le même nom que lui bien que n’appartenant pas à ses aïeux. Je n’en dirai pas plus pour ne pas spoiler mais il nous plonge dans les tranchées de la Première Guerre Mondiale qui a fait tant de victimes et endeuillé tant de familles. Il nous rappelle également un épisode peu glorieux de l’Armée Française, celui des “fusillés pour l’exemple”. Environ 700 soldats ont été fusillés, qu’il s’agisse soit d’un combattant qui refusait d’avancer ou faisait marche arrière ou s’était mutilé volontairement, soit de mutineries devant l’ampleur des massacres. Je terminerai en ajoutant qu’il faut vous attendre à une belle surprise et de magnifiques retournements de situation mais pour en savoir plus, vous devrez lire le livre.

Jean-Marc Dhainaut a su me captiver de la première à la dernière page et j’ai vraiment fermé ce livre à regret. J’étais à la fois triste et heureuse pour ses personnages. Un livre que je recommande vivement.

Voir les commentaires

Publié le par Goéwin
Publié dans : #Fantastique, #Littérature, #Voyage dans le temps, #Suspense, #Aventure, #Paranormal, #Historique

Résumé :

Le célèbre historien-enquêteur Wilson Grant se retrouve embarqué malgré lui, dans des circonstances mystérieuses, à Chester, ville du Cheshire, en Angleterre. Seul et perdu, il est accueilli par une singulière famille dont la demeure semble abriter de nombreux secrets. Bientôt, des incidents surviennent et se multiplient. Les langues se délient, les découvertes se font jour quant aux mystérieux hôtes de la propriété des Ombres, tandis que resurgissent d'anciennes superstitions. Wilson s'enlise dans une des plus obscures et intrigantes énigmes qui lui soit offerte. Face à d'incroyables révélations, il va devoir se plonger dans une enquête qui l'obligera à affronter les instincts humains les plus sombres...

Mon avis :

Un livre surprenant et addictif.

Alors qu’il s’est assoupi sur un banc de la gare de King’s Cross à Londres, Wilson Grant a la surprise de se réveiller assis au pied d’un arbre “au milieu de nulle part”. Il est recueilli par Sir Duncan Stredfort qui l’accueille dans son domaine des Ombres et lui apprend qu’il se trouve dans la ville de Chester, à plus de 300 km de Londres. Historien et chroniqueur dans le domaine du paranormal, Wilson ne tarde pas à se rendre compte que Les Ombres ainsi que ses hôtes abritent nombre de secrets et de présences mystérieuses.

Tout d’abord je remercie NetGalley ainsi que les Éditions Librinova qui m’ont fait découvrir ce livre en Service Presse. Il s’agit d’un roman fantastique écrit par Eve Ruby Lenn. Sa plume est fluide et ses descriptions empreintes de poésie. Elle a créé tout un univers étrange et déconcertant autour d’une mystérieuse maison baptisée Les Ombres et de ses habitants Duncan et Killian Stredfort ainsi que leur gouvernante Sara. Tous trois abritent bien des mystères. Avec Les Ombres Les Observateurs, l’auteure nous offre un livre foisonnant, elle nous conte une multitude d’histoires, nous fait voyager dans le temps, nous délivre de beaux messages. Il y est question de justice, de vérité mais également de mystérieuses entités au service de cette justice et cette vérité qui hantent le domaine lorsque la nuit vient. Ses personnages sont très fouillés et leur psychologie bien étudiée.

Eve Ruby Lenn a un vocabulaire très riche qui nous permet de bien nous immerger dans cette époque victorienne. Par contre j’ai trouvé qu’il y avait des longueurs, que le texte était beaucoup trop policé en particulier dans les dialogues ce qui pour moi a nui au rythme. Du coup je suis restée spectatrice,  à distance, je ne suis pas parvenue à véritablement m’attacher aux personnages, à ressentir leurs émotions. C’est dommage car l’histoire par elle-même est tout à fait surprenante et addictive.

Voir les commentaires

Publié le par Goéwin
Publié dans : #Romance, #Paranormal, #Suspense

Résumé :

Un désir dangereux. Un amour interdit.

Eliza Cummings n’a rien d’une demoiselle en détresse. Elle est déterminée, farouche et prête à tout pour empêcher le monstre qui a fait de son adolescence un enfer de frapper à nouveau.
Wade Sterling n’a rien d’un héros. Il est arrogant, autoritaire et égoïste. Mais il n’aime pas du tout la lueur de panique qu’il surprend dans le regard d’Eliza. Car Eliza est à lui, corps et âme – il le sent dans chaque fibre de son être depuis le premier regard qu’il a posé sur elle, ou peut-être depuis leur première dispute.
Alors, s’il doit se battre contre des démons dont il ne sait rien pour protéger ce qui lui appartient, il le fera. Il n’a pas le choix. Avec Eliza, il n’a jamais vraiment eu le choix.

Mon avis :

Décevant.

La journée commence très mal pour Eliza Cummings. Alors qu’elle peine à se réveiller, un coup de téléphone lui apprend que son pire cauchemar, Thomas Harrington, sort de prison dans trois semaines. Elle décide alors de quitter son travail et ses amis pour les protéger et pour froidement assassiner celui qui a pourri son adolescence. Mieux vaut la prison pour crime plutôt que laisser ce monstre recommencer à tuer et violer. Mais c’est sans compter sur Wade Sterling et sa redoutable clairvoyance.

Je remercie NetGalley ainsi que les Éditions Harlequin pour l’envoi de ce Service Presse. J’ai retrouvé avec plaisir les frères Devereaux et leurs épouses aux pouvoirs paranormaux extraordinaires. Mais je suis déçue par ce quatrième tome. Eliza, l’héroïne principale, ne cesse de rabâcher. Maya Banks lui fait répéter sans cesse les motifs de sa culpabilité et les raisons de tuer Thomas. Cela donne une impression de tourner en rond très désagréable. Idem pour Wade Sterling : si nous n’avons pas compris qu’Eliza lui appartient, c’est que nous sommes vraiment stupides.

C’est d’autant plus dommage que la romance est agréable et que surtout l’auteur nous dépeint tout un tas de personnages sympathiques pour lesquels j’aurais aimé en apprendre davantage. Alors Maya Banks n’a rien perdu de son talent pour écrire une histoire d’amour, pour créer des personnages attachants qui se battent pour défendre leurs valeurs mais ce dernier opus m’a laissée sur ma faim.

Voir les commentaires

Publié le par Goéwin
Publié dans : #Fantasy, #Paranormal, #Lycans, #Vampires

Résumé :

Mégane est une jeune femme comme les autres. Ou du moins, le croit-elle. Sa rencontre avec Mallory va bouleverser son monde bien construit. Qui est donc cet homme au regard hypnotique qui lui parle dans sa tête et qui semble en savoir long sur elle ? Elle va peu à peu basculer dans un monde qu’elle n’aurait jamais cru réel. Terrifiée, apeurée, elle ne peut compter que sur ses amis. Ils vont lever le voile sur ses origines, ce qu’elle est vraiment. Elle va découvrir un monde peuplé de créatures issues de légendes urbaines. Des vampires. Des loups garous. Et aussi qu’elle appartient à chacune de ces espèces. Mégane est-elle prête à accepter ces changements ?

Mon avis : ♥ ♥ ♥ ♥

Totalement addictif !

Mégane est le fruit de l’union improbable de Judith, une louve-garou, et de Cyrrus, un vampire. Après l’assassinat de sa mère par des vampires qui veulent l’enlever pour pratiquer des tests sur elle, la communauté lycane l’accueille et la protège. En effet, Mégane est une hybride, une dhampire, qui ne craint pas le soleil à l’inverse des vampires qui succombent sous ses rayons. Ayant tout oublié de sa petite enfance, Mégane ignore tout de ses origines et pense être une jeune femme tout à fait ordinaire jusqu’à sa rencontre avec le ténébreux Mallory Richards au charisme envoûtant et dangereux. Dès lors Mégane va se trouver confrontée à tout un tas de phénomènes paranormaux qui vont la terrifier et lui faire croire qu’elle perd la raison. Heureusement elle peut compter sur ses meilleurs amis pour lui révéler en douceur une vérité qu’elle refuse dans un premier temps et la faire entrer dans un monde où vampires et lycans s’affrontent depuis la nuit des temps.

J’ai adoré ce premier tome et je remercie NetGalley ainsi que les Éditions Librinova qui me l’ont envoyé en Service Presse me permettant ainsi de découvrir Sylvie Noël ainsi que son univers. J’ai tellement aimé cette histoire que je me suis empressée d’acheter les deux tomes suivants, car il s’agit d’une trilogie et j’ai vraiment envie de connaître la suite.

Au début, j’avoue avoir eu un peu de mal avec le personnage de Mégane qui m’a parue un peu sotte. Elle se méfie de Vincent, le compagnon de sa meilleure amie qui ne lui a rien fait mais malgré toutes les mises en garde de ses meilleurs amis, ses mauvaises expériences avec lui, elle continue à fréquenter Mallory.  Quand elle est mise devant la vérité, non seulement elle la fuit mais encore elle l’ignore, elle la refuse. Heureusement ce comportement n’a qu’un temps et j’ai vraiment admiré toute la patience et le respect de ses amis, tout particulièrement Raphaël.

Une fois acceptées ses origines et ses étonnantes capacités, Mégane est transformée. J’ai particulièrement apprécié la combativité de sa louve. Dans cet univers des lycans de Sylvie Noël, les loups des protagonistes sont des personnages à part entière, ils ont leur vie propre et ne sont pas soumis à l’humain : ils doivent s’accepter, se respecter pour agir en harmonie. Leurs réactions sont passionnantes et donnent parfois bien du mal à leurs humains.

Les personnages sont particulièrement attachants et bien campés. On ne s’ennuie pas une seconde à suivre leurs aventures. On vit leurs combats, on se réjouit avec eux de leurs victoires, on retient son souffle, on rit, on fulmine… L’écriture est fluide, on découvre le monde des lycans mais également celui des vampires : le moins qu’on puisse dire, c’est qu’ils n’ont vraiment pas le beau rôle ; cruels, fourbes, sanguinaires… ils sont vraiment détestables. L’évolution de Mégane est prodigieuse et toutes ses qualités se révèlent ainsi que celles de ses compagnons.

Au final un premier tome vraiment réussi et j’ai hâte de me plonger dans la suite de leurs aventures.

Voir les commentaires

Publié le par Goéwin
Publié dans : #Romance, #Paranormal, #Métamorphes, #Vampires, #Sorcière, #Démon

Résumé :

Cette anthologie regroupe 5 nouvelles de romance paranormale - 2e édition

Vacances à haut risque (Piko Lynna) - Madison étudie à Paris. À l’occasion de ces vacances, elle a tout prévu pour sa visite chez sa grand-mère... sauf de tomber en panne, la nuit, sur une petite route de campagne ! Résolue à attendre l’aube dans sa voiture, elle aperçoit alors des phares au loin. Elle sait qu’elle devrait se méfier, mais l’homme qui lui offre son aide se comporte avec un tel naturel qu’elle ne peut refuser.

En enfer avec toi (Suzanne Roy) - Rachel aurait dû mourir. Pourtant elle s’est réveillée, et elle se sent en bien meilleure forme que durant ces derniers mois à l’hôpital. Ce lieu inconnu où elle se trouve, est-ce l’enfer ou le paradis ? Et l’homme qui l’y accueille, est-il son ange gardien ou un monstre ?

Parce que je t'attendais (Suzanne Roy) - Jérémie est médecin et, quand il voit sa mère prendre des produits naturels inconnus, il s’empresse de confronter la coupable. Seulement, il ne s’attendait pas à ce qu’elle soit si jeune et jolie... ni à ce qu’il s’agisse de Myriam, la « fille de la sorcière ». À la mort de sa mère, Myrie est revenue vivre dans la petite ville où elle a grandi. Elle sait que son destin l’y attend, même si elle s’est résignée à ce que Jérémie Durant n’en fasse pas partie. C’est alors que ce dernier réapparaît...

Par ton regard (Vanessa Terral) - Sandra est reporter free-lance. Son sujet actuel la conduit à voyager à la frontière de l’Inde et de la Birmanie, en compagnie de quelques écologistes. Cependant, l’un d’entre eux fait tache, autant par son physique — du genre à ne pas s’y frotter — que par sa vigilance : Joachim. Sandra le soupçonne d’être un agent secret. Lorsqu’une fusillade éclate, elle n’a plus de doute. Et, désormais, elle lui doit la vie...

Tentative d'Incubation d'Antéchrist (Viviane Faure) - L’Enfer est en émoi. L’an 2000 approche, et l’Antéchrist n’a toujours pas été créé ! Une seule solution : envoyer d’urgence un démon incube sur Terre pour inséminer une humaine. Et c’est Azelmoth qui doit s’y coller. C’est bien sa veine ! Enfin, ce n’est pas comme s’il avait le choix...

Mon avis : ♥ ♥ ♥

Un agréable recueil de nouvelles qui nous fait passer un bon moment.

Vacances à haut risque : le conte du Petit Chaperon Rouge revisité. Madison vêtue d’une grande cape rouge vintage et munie d’un panier de victuailles se rend chez sa grand-mère souffrante. Hélas, elle tombe en panne de voiture au milieu de nulle part. Heureusement, Chris passe par là… Piko Lynna nous offre une nouvelle version du Petit Chaperon Rouge avec un rebondissement totalement inattendu.

En enfer avec toi : premiers pas d’une vampire dans sa nouvelle vie. Quand Rachel se réveille, elle ne reconnaît ni sa chambre, ni l’homme qui se trouve dans la pièce. Tout ce qu’elle sait, c’est qu’elle est morte bien trop jeune d’une leucémie foudroyante. Mais ce à quoi elle ne s’attendait pas du tout, c’est de se retrouver transformée en vampire. Lucas, son créateur entreprend son éducation. Suzanne Roy a une plume agréable, ses personnages sont attachants et l’intrigue est bien menée.

Parce que je t’attendais : quand un médecin rencontre une « sorcière ». Jérémie est un médecin à l’esprit cartésien qui n’a aucune confiance dans la phytothérapie. Aussi quand il découvre que sa mère au lieu de prendre les médicaments qu’il lui a prescrits pour son arthrite préfère utiliser des gouttes dont il ignore la composition, il fonce furieux à la boutique de produits naturels où elle s’est procuré le flacon. Sa rencontre avec Myrie qui n’est autre qu’une amie d’enfance et la « fille de la sorcière » est explosive. Et si le destin s’en mêlait ? Voici une très jolie romance avec deux personnages au fort tempérament. Suzanne Roy nous décrit avec beaucoup de délicatesse les difficultés rencontrées par Myrie et Jérémie pour se comprendre et s’accepter.

Par ton regard : Une jolie nouvelle qui unit la romance à la fantasy ! Sandra est une jeune femme reporter qui cherche par ses photos à sensibiliser l’opinion publique à la préservation de la Nature. Elle accompagne l’expédition de quelques écologistes en Inde. Elle soupçonne l’un d’eux, Joachim, d’être un agent secret tant son comportement diffère de celui des autres. Elle est autant attirée qu’exaspérée par lui. Alors qu’ils sont attaqués par des trafiquants d’héroïne, Joachim lui sauve la vie mais se retrouve mortellement blessé. Seule Sandra peut lui éviter la mort, mais à quel prix ? En très peu de lignes, Vanessa Terral parvient à recréer tout un univers fantastique et à nous délivrer un message écologique. Elle nous démontre le danger que représentent nos actes pour la Nature. Ses personnages sont attachants et attendrissants. Sandra est une jeune femme volontaire et vraiment ouverte au paranormal. Elle s’adapte très très vite. Joachim m’a émue : c’est un gros dur au cœur tendre. On sent la douleur qui l’habite suite aux rejets qu’il a vécus. Leur amour va se développer tout en délicatesse et douceur.

Tentative d’incubation d’Antéchrist : Hilarant ! Pauvre Azelmoth ! Rien ne se passe comme il l’espère. Tout l’enfer angoisse : l’an 2000 approche et avec lui la menace de l’apocalypse et du Jugement Dernier. Pour y faire face, une seule solution : concevoir l’Antéchrist. Et qui est choisi pour cela ? Notre malheureux Azelmoth, démon incube, qui ne croit pas une seule seconde à toute cette histoire d’apocalypse. Avant même d’avoir pu dire ouf, il se retrouve propulsé sur terre avec la mission de faire une TIA (Tentative d’Incubation d’Antéchrist) sur Emmanuelle, une humaine choisie par le Haut Conseil des Cercles Infernaux Inférieurs (HCCII). J’ai adoré cette nouvelle de Viviane Faure. La plume est légère, le style addictif et le duo Azelmoth/Emmanuelle m’a bien fait rire, surtout les commentaires d’Azelmoth. Quant à la fin, géniale, on ne s’y attend pas du tout.

Voir les commentaires

Publié le par Goéwin
Publié dans : #Romance, #Métamorphes, #Paranormal, #Nouvelle

Résumé :

« Sandra est reporter free-lance. Son sujet actuel la conduit à voyager à la frontière de l’Inde et de la Birmanie, en compagnie de quelques écologistes. Cependant, l’un d’entre eux fait tache, autant par son physique — du genre à ne pas s’y frotter — que par sa vigilance : Joachim. Sandra le soupçonne d’être un agent secret. Lorsqu’une fusillade éclate, elle n’a plus de doute. Et, désormais, elle lui doit la vie...

Mortellement blessé, Joachim ne peut plus dissimuler la vérité à Sandra. Elle seule est en mesure de le sauver, à une condition : qu’elle unisse son existence à la sienne. »

Mon avis : ♥ ♥ ♥ ♥

Une très jolie nouvelle qui unit romance et paranormal !

Sandra est une jeune femme reporter qui cherche par ses photos à sensibiliser l’opinion publique à la préservation de la Nature. Elle accompagne l’expédition de quelques écologistes en Inde. Elle soupçonne l’un d’eux, Joachim, d’être un agent secret tant son comportement diffère de celui des autres. Elle est autant attirée qu’exaspérée par lui. Alors qu’ils sont attaqués par des trafiquants d’héroïne, Joachim lui sauve la vie mais se retrouve mortellement blessé. Seule Sandra peut lui éviter la mort, mais à quel prix ?

En très peu de lignes, Vanessa Terral parvient à recréer tout un univers fantastique et à nous délivrer un message écologique. Elle nous démontre le danger que représentent nos actes pour la Nature. Ses personnages sont attachants et attendrissants. Sandra est une jeune femme volontaire et vraiment ouverte au paranormal. Elle s’adapte très très vite. Joachim m’a émue : c’est un gros dur au cœur tendre. On sent la douleur qui l’habite suite aux rejets qu’il a vécus. Leur amour va se développer tout en délicatesse et douceur.

J’ai dévoré cette nouvelle très bien écrite et j’ai quitté à regret Joachim et Sandra ainsi que leurs amis.

Voir les commentaires

Publié le par Goéwin
Publié dans : #Blandine P. Martin, #Romance, #Fantastique, #Amour, #Amitié, #Vengeance, #Paranormal, #Mystère

Résumé :

Tandis qu’Elisa et Jared doivent affronter leurs responsabilités et les conséquences de leurs actes, leurs amis s’activent pour les aider au mieux à faire face.

Le verdict du tribunal tombe, et Serena devient temporairement la Protectrice en charge de la formation d’Elisa. Avec l’aide du reste du groupe, ils vont devoir se charger de la préparer pour l’examen final des Passeurs de Lumière. Dans sa démarche d’autonomie, Elisa décide également de se trouver un emploi et rejoint les rangs des serveuses du Pharaon sous les ordres de Marc.

Alors que les choses rentrent doucement dans l’ordre, un mystérieux visiteur semble surveiller de près la jeune femme. Qui est-il ? Que lui veut-il ?

Des questions auxquelles le petit groupe devrait probablement s’empresser de trouver les réponses, au risque de voir leur équilibre, déjà si instable, être dangereusement bouleversé.

Mon avis :

Envoûtant ! Un second tome toujours aussi addictif !

Pour avoir entretenu une relation amoureuse interdite par le règlement des Passeurs de lumière, Elisa et Jared sont condamnés : Jared devra servir deux mois dans l’Ordre de l’Ombre, Elisa terminera sa formation avec Serena et bien sûr ils ont interdiction de se voir. Heureusement leurs amis Marc et Charlie mettent tout en œuvre pour les soutenir dans cette tourmente. Avec leur aide, Elisa réussit brillamment les épreuves de l’examen des Passeurs de lumière et Jared et elle peuvent se retrouver après sa titularisation. Désireuse d’être indépendante financièrement, Elisa devient serveuse au Pharaon, le club appartenant à Marc. Tout irait donc pour le mieux si un mystérieux personnage du nom de William ne surgissait pas du passé, empli d’un désir de vengeance.

Après avoir commencé la lecture de ce second tome, j’ai été incapable de le lâcher avant la fin et Blandine P. Martin est responsable de ma nuit écourtée ! Le moins qu’on puisse dire, c’est que le monde des Passeurs de lumière est loin d’être angélique. Nous en découvrons de nouvelles facettes toujours aussi passionnantes. C’est très bien écrit, plein d’humour et l’auteur sait maintenir le suspense à merveille. Elisa se révèle plus mature et indépendante, les épreuves des derniers jours l’ont fait grandir. L’amour qui les unit, elle et Jared est toujours aussi fort et l’amitié de Serena, Marc et Charlie ne cesse de s’approfondir. La mort et le danger sont partout présents.

Par contre, c’est officiel ! Blandine P. Martin est une sadique : elle nous offre une fin diabolique avec un suspense insoutenable : vivement le tome 3 ! Car c’est vraiment cruel de sa part de nous laisser dans cette expectative. Cette suite des Passeurs de lumière confirme mon attachement à ces personnages et cet univers qu’a su créer Blandine P. Martin. Je suis totalement séduite.

Si vous ne l'avez pas encore fait, vous pouvez désormais le commander !

Sur Amazon : http://amzn.to/2gzd66O
Sur Kobo : https://goo.gl/Mx6iHX
Sur googleplay : https://goo.gl/X2wjYI
Sur Itunes : https://goo.gl/PtIqcB

Et en papier sur Amazon : http://amzn.to/2gO9o7f

Voir les commentaires

Publié le par Goéwin
Publié dans : #Blandine P. Martin, #Romance, #Fantastique, #Paranormal
Résumé :

« Londres, été 2014.
Simple serveuse de la meilleure sandwicherie du quartier universitaire dans lequel elle habite, Elisa Parker, 27 ans, mène une vie paisible et banale. Dotée d’un tempérament discret, la jeune femme masque son manque de confiance par un humour sarcastique qui exaspère son entourage. Un événement vient bouleverser l’ordre des choses et lui permet d’accéder à une dimension dont elle n’aurait jamais pu imaginer l’existence : entre le monde des vivants et celui des morts se trouve celui des Passeurs de Lumière.
Plus qu’une simple mission, c’est une véritable destinée qui se dessine dans son existence. Aidée par Jared, son Protecteur, elle va devoir assumer le poids de cette nouvelle responsabilité, dont beaucoup d’âmes dépendent. »
 


Mon avis :

Un livre merveilleux, plein de tendresse ! Un amour à hauts risques !

Dès les premières pages, j’ai été complètement subjuguée, Blandine PMartin a créé un univers absolument fascinant et original. Personnellement j’ai toujours rêvé de devenir un ange gardien après ma mort, alors ça m’a fait tout drôle de découvrir « Un ange passe » et j’ai tout de suite été emballée par l’histoire d’Elisa Parker qui à l’âge de 27 ans se trouve confrontée à sa propre mort, à une nouvelle dimension où elle peut, si elle le souhaite, rejoindre le monde des Passeurs de Lumière et venir en aide à beaucoup d’âmes sous la houlette de son Protecteur Jared.

Ce monde qu’elle découvre est un monde où la passion, la jalousie, le danger mortel mais aussi l’amitié, la magie, la loyauté ne cessent de s’entremêler.

La plume de Blandine P. Martin - Auteur est légère et fluide comme une aile d’ange, pleine d'humour et aussi très addictive. Dès le début je me suis attachée à Elisa, Jared, leurs amis Serena, Marc et Charlie. J’ai tout lu d’une seule traite et je meurs d’impatience de découvrir la suite. Ils me manquent déjà !

– avec Blandine P. Martin - Auteur, Blandine PMartin, https://www.facebook.com/groups/RomanceArmy/ et Reines-Beaux.

Voir les commentaires