Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Au-pays-de-Goewin.over-blog.com

Au-pays-de-Goewin.over-blog.com

Les livres de Goéwin

Articles avec #legendes catégorie

Publié le par Goéwin
Publié dans : #Aventure, #Historique, #Malédiction, #Spéléologie, #Suspense, #Légendes

Résumé :

Amateurs d’Indiana Jones, ce livre est fait pour vous !

Il aura suffi d’un simple retard de bateau pour que, en trois jours, tout bascule.
Le musée de l’or de Bogota, l’évocation de la Colombie à l’époque des conquistadors, ce fameux Eldorado porteur de rêves, voici un fond d’écran presque magique pour le nouveau roman de Jean-Pierre Van Den Abeele, La Malédiction du Shaman.
À l’ombre des grands gisements d’or des montagnes de la Sierra Macarena, l’auteur nous entraîne dans un périple surprenant et riche d’émotions.
En route vers le lac sacré de Guatavita et l’aventure commence, ponctuée de fâcheuses rencontres avec les trafiquants et la corruption locale mais aussi de magnifiques surprises.
L’ancienne carte géographique conservée par le Padre Pio jouera-t-elle le rôle de talisman nécessaire pour venir en aide aux paysans pauvres de ces régions ?
Randonnée dangereuse, ancienne mine d’or à redécouvrir, monastère fortifié inaccessible, une quête teintée d’absolu, de passion et parsemée d’obstacles. Un parcours où les héros vont finir, semble-t-il, par gagner.
Mais attention au pouvoir du vieux shaman qui veille sur les tombes de ses ancêtres que toutes ces recherches profanent…

Cet ouvrage tient du récit d’aventures, avec l’histoire d’un groupe humain et l’histoire de la Colombie mises en perspective, mais c’est aussi le souffle de l’étrange et du mystère qui nous enveloppe.

Mon avis : ♥ ♥ ♥ ♥

Surprenant et addictif.

Je remercie La Compagnie Littéraire ainsi que le site Simplement pour ce Service Presse. J’ai été tout d’abord attirée par la magnifique couverture de « La malédiction du Shaman » qui m’a légèrement induite en erreur. Certes, il y a un shaman et une malédiction mais ils ne sont que très peu présents dans le livre.

Notre héros principal qui est aussi le narrateur se trouve à Bogota pour affaires. Il se lie d’amitié avec le conservateur du Musée de l’Or et suite à un retard de bateau, il décide de faire un peu de tourisme et de se rendre sur les bords du lac de Guatavita, lieu historique riche de légendes du mythique Eldorado à l’époque des Conquistadors. Hélas pour lui, il va être la victime naïve de deux escrocs, se retrouver en prison pour trafic d’objets d’art et obligé de verser une forte rançon à un commissaire lié aux deux bandits. Il va être incarcéré en compagnie d’un religieux prêtre, le Padre Pio qui n’a rien à voir avec le célèbre moine capucin canonisé de San Giovanni Rotondo. Le malheureux est également victime de la corruption du commissaire et est emprisonné car il refuse de lui communiquer certains renseignements concernant les emplacements d’une ancienne mine d’or et d’un monastère fortifié construit par les jésuites. Il confie un plan d’accès à la mine à notre héros en lui demandant de l’apporter à un de ses amis, Pablo Ortiz, un prêtre qui vit dans un petit village, San Miguel. Grâce à l’or, le père Pablo Ortiz pourra venir en aide aux campesinos.

Tous les ingrédients sont réunis pour la chasse aux trésors, une mystérieuse mine d’or et un non moins mystérieux monastère fortifié, tous deux nous ramenant à l’époque de l’Eldorado et des Conquistadors. Jean-Pierre van den Abeele nous offre des personnages attachants : le narrateur et Pablo Ortiz, courageux et idéalistes, mais aussi Ernesto qui de chef de cartel de drogue va devenir un de leurs meilleurs soutiens. L’auteur a une écriture élégante et soignée. Étant lui-même un spéléologue reconnu, on sent sa maîtrise dans les descriptions des grottes et leurs accès. Il sait maintenir notre intérêt d’un bout à l’autre du récit car cette chasse au trésor est riche en mésaventures, rebondissements, mauvaises rencontres et belles découvertes. Mais qu’en est-il du Shaman et de sa malédiction ?

Un livre qui ravira tous les fans d’Indiana Jones et tous les amateurs d’aventures.

Le Musée de l'Or à Bogota

Le Musée de l'Or à Bogota

Le Musée de l'Or à Bogota

Le Musée de l'Or à Bogota

Le Lac sacré de Guatavita

Le Lac sacré de Guatavita

Musée de l'Or à Bogota

Musée de l'Or à Bogota

Masque funéraire

Masque funéraire

Voir les commentaires

Publié le par Goéwin
Publié dans : #Fantasy, #Légendes, #Métamorphes, #Loup, #Magie

Résumé :

Investie par une légende ancestrale dès sa naissance, Cara MacKenzie a été témoin de l'assassinat de son Clan.

Des années plus tard, elle revient sur ses terres avec un seul objectif : rétablir l'honneur de sa famille. C'est sans compter sur son pire ennemi, prêt à tout pour l'atteindre.

Aidée par Hadrian, son fidèle ami, parviendra-t-elle à venger les siens et rétablir la vérité ? Laissera-t-elle le beau Kaleb toucher son cœur ?

Entrez dans le monde des changes-formes et de la magie, et laissez-vous guider par... la louve Dorée !

Mon avis : ♥ ♥ ♥ ♥ ♥

Addictif ! Passionnant !

Tout commence par une légende, la légende de la louve Dorée. Cara MacKenzie, 22 ans, revient dans sa tribu qu’elle a dû fuir à l’âge de cinq ans après que tous les membres de sa famille aient été assassinés. Elle revient réclamer la justice et elle a tout programmé. Sauf que les évènements ne cessent de se mettre en travers de ses plans. C’est d’abord la rencontre avec Zack qui la reconnaît. Puis elle fait la connaissance de Kaleb MacKillian, ils portent chacun la marque de l’autre, leur attirance est irrésistible et il est le fils de celui qui a tué les siens.

J’ai tout de suite été séduite par la légende de la louve Dorée puis par les personnages et l’intrigue. Je dois avouer que dès qu’il s’agit de loups, j’ai tendance à acheter le livre les yeux fermés mais il n’est pas si facile d’écrire quelque chose de nouveau et Françoise Gosselin nous offre un roman à l’intrigue originale, empli de magie et de changes-formes, avec des personnages aux caractères bien trempés et chacun porteur d’une histoire difficile. Si Cara, Zack, Kaleb sont des métamorphes loups, le meilleur ami de Cara, Hadrian est une panthère. Et il en existe bien d’autres.

 

Mais il n’y a pas que la magie, c’est aussi une histoire de haine, vengeance, trahison. Depuis son plus jeune âge, Cara n’a connu que la trahison des membres de sa tribu, puis la fuite. Ensuite elle est tombée entre les mains du Milliardaire qui l’a torturée et terriblement maltraitée pendant des années ; son corps est couvert de cicatrices, témoignage des coups reçus. Elle et Hadrian sont poursuivis par ce Milliardaire, un mystérieux psychopathe, et je n’ai pas cessé de me demander quel pouvoir il pouvait bien posséder pour avoir réussi à les garder captifs.

Cara est revenue pour que justice soit faite et nous devinons que le sang va couler. Mais c’est encore une très belle histoire d’amitié, celle de Cara et d’Hadrian qui lui a sauvé la vie, appris à se battre et qui continue à veiller sur elle jour après jour.

Et puis il y a la légende qui prend vie au fil des pages et des rencontres que fait Cara. Je n’en dirai pas plus pour ne pas spoiler mais j’avoue que j’ai hâte de découvrir la suite de ses aventures.

Voir les commentaires

Publié le par Goéwin
Publié dans : #Amérindien, #Légendes, #Fantastique

Résumé :

Le peuple des grandes plaines est en danger de disparition : les bisons meurent d’un mal mystérieux. Trois jeunes braves, Petit Mocassin, Lance Hardie et Pieds Rapides sont désignés par les esprits du vent. Accompagnés d’un chien-loup, Hurle Dans Le Vent et un chaman, Aigle Debout, ils partent en quête de leur déesse Tatanka pour tenter de résoudre cette énigme. De nombreux obstacles se dresseront sur leur route. Réussiront-ils à enrayer cette effrayante hécatombe ? Le peuple des grandes plaines survivra-t-il à la famine ? Petit Mocassin retrouvera-t-il sa bien-aimée, Lune Écarlate ? Découvrez de fabuleux animaux légendaires : l’oiseau-tonnerre, Corbeau et Coyote, dans un monde où les esprits des ancêtres et les vivants se côtoient.

Mon avis :

Patrice Sopel m’a fait rêver d’un monde où les hommes habités d’une sagesse ancestrale vivaient au rythme de la Nature, communiquaient avec l’esprit des animaux. Tout n’est pas parfait bien sûr, on y trouve son lot de méchants. J’ai adoré ce livre, ce roman amérindien fantastique et j’ai maudit l’auteur au moins par trois fois mais je lui pardonne à cause de la fin qu’il a su donner à cette histoire pleine d’amour et d'amitié, de poésie, de mysticisme, d’aventure, de respect, de rencontres fantastiques, de courage… A lire absolument ! – avec Patrice Sopel, Patrice Sopel et Editions Encre Rouge.

Voir les commentaires