Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Au-pays-de-Goewin.over-blog.com

Au-pays-de-Goewin.over-blog.com

Les livres de Goéwin

romance mm

Publié le par Goéwin
Publié dans : #Romance MM, #Homosexualité, #Amitié, #Amour, #Loup, #Loup-garou, #Homophobie, #Fantasy, #Romance contemporaine

Résumé :

Yanaël est un jeune loup-garou particulier : ses dons, tout autant que sa personnalité, le rendent unique. Exclu de son clan, il se retrouve seul et livré à lui-même. Il ne peut compter que sur Loup, son alter ego lupin, qu’il adore et avec qui il partage un lien inaltérable. Après deux ans passés à tenter de se construire une nouvelle vie, un changement dans son ancienne meute vient bouleverser son existence.

Adam, Second de l'Alpha, semble prêt à tout pour l’aider à trouver sa place parmi les siens. Pourtant, les dangers rodent, sournois et impitoyables.

Ses talents et le soutien de ses nouveaux amis seront-ils suffisants pour lui permettre de relever et remporter les défis qui jalonnent sa route ?

Texte déjà publié sous le titre "Loup"

Mon avis : ♥ ♥ ♥ ♥ ♥

Coup de cœur ! L’amour de deux loups d’exception, la rencontre de deux âmes sœurs au sein d’une meute extraordinaire, j’ai adoré !

J’ai découvert Nathalie Marie avec Loup, ce premier tome des Lopcande et j’ai immédiatement eu un coup de cœur. Depuis, j’ai lu presque tous ses livres publiés et c’est toujours un coup de foudre quand ce n’est pas un méga coup de cœur. J’adore la plume de cette auteure, toute de délicatesse, de tendresse et d’humanité. Je ne m’en lasse pas.

Yanaël est un jeune homme courageux qui tente de survivre au mieux depuis qu’il a été chassé injustement de sa meute. Une rencontre imprévue avec Adam, le nouveau Second de son ancienne meute, lui offre la possibilité de renouer avec sa famille, son ami Siam, de retrouver sa vie. Mais rien n’est simple, une partie de ceux qui sont responsables de son bannissement est toujours présente. De plus, le monde des loups est sauvage et violent. Le danger est partout.

J’ai adoré ce premier tome des Lopcande. Yanaël ne ressemble à personne, il possède des dons qui le mettent à part ainsi qu’une sensibilité qui font de lui un être unique. Adam ne croyait pas qu’un être comme lui pouvait exister, « ni soumis ni dominant, sans véritable violence, juste dévoué au bien de la meute et de chacun de ses loups. » Et comme si cela ne suffisait pas, il semblerait que Yanaël soit plus qu’un loup de la meute, qu’un lien tout à fait spécial existe entre lui et Adam. De plus, chacun d’eux a une relation particulière, exceptionnelle avec son loup.

Je suis tombée amoureuse de Loup, l’alter ego lupin de Yanaël. Leurs dialogues et leurs interactions sont savoureux. Loup a un caractère aussi affirmé que Yanaël et ses commentaires sont à mourir de rire, tout particulièrement son « miam » quand il parle d’Adam. C’est plein de tendresse, d’humour et il n’hésite pas à botter les fesses de Yanaël quand il le faut. Il ne le laisse pas fuir la réalité et l’oblige à faire face à ses sentiments, ses désirs.

Adam est également un personnage passionnant et attachant, un loup d’envergure avec tous les dons d’un Alpha et encore bien plus : un homme d’une profonde bonté, intensément masculin, hyper-protecteur et possessif avec Yanaël, mais aussi très respectueux et attentionné. Il joue un rôle de première importance au sein de la meute. Le repas d’Adam avec Yanaël, leurs échanges sont un régal. Leur relation promet, ils ont chacun du caractère et Yanaël n’a pas l’intention de se laisser faire et Adam le dominant va devoir apprendre à compter avec lui.

Un autre loup exceptionnel, c’est Siam, l’ami de Yanaël. Leur amitié est belle à voir ; leur délicatesse l’un envers l’autre, le respect de l’autre, de ses sentiments, mais aussi l’honnêteté de leur relation amicale, sans faux-semblants. C’est simple, on ne peut que rêver de vivre une telle relation.

Et que dire de Sihat, leur Alpha à tous ? Il est d’une telle humanité et sagesse, le bien de ses loups, de sa meute, sont sa priorité. Quant aux « méchants », eh bien, ils sont vraiment méchants et je n’ai eu aucun mal à les détester et à me réjouir de leur sort.

Tout m’a plu dans ce livre, en commençant par la couverture qui est superbe. Chaque chapitre est introduit par quelques vers qui donnent le ton, c’est très plaisant. J’ai énormément apprécié les relations qui unissent les différents protagonistes, leur amitié, le respect qu’ils se montrent et l’humour de leurs répliques.

Nathalie Marie a une plume addictive. Il m’a été presque impossible d’arrêter ma lecture, chaque chapitre donnant envie de lire le suivant. L’intrigue est superbe et j’ai énormément aimé les valeurs portées par les différents personnages.

Au final, je me répète, mais je n’ai qu’un mot ou plutôt deux : j’ai a-do-ré. Je ne peux que vous conseiller cette lecture pour vous faire votre propre opinion en espérant que comme moi, vous succomberez à la magie Nathalie Marie et au charme de ses loups.

■ kindle et ebook : 5,99 €

■ broché : 17 €

Le destin se manifeste comme bon lui semble. C’est sa liberté et son droit de le faire. Nous n’avons pas notre mot à dire là-dessus.

§ 3 Loup Les Lopcande Tome 1 Yanaël

Il avait oublié que son devoir résidait dans la protection de ses loups, de tous ses loups. Faire du mal à un soumis était impensable, négliger Yanaël et ses dons l’était tout autant. Les personnes rares devaient être défendues, au péril de sa vie si nécessaire. Elles étaient un atout irremplaçable, une richesse.

§ 4 Loup Les Lopcande Tome 1 Yanaël

Nous sommes des frères, nous sommes une famille, il ne devrait pas y avoir de distance. L’autorité devrait toujours s’imposer avec respect. Elle est parfois arbitraire, violente, mais ne devrait jamais être mépris.

§ 4 Loup Les Lopcande Tome 1 Yanaël

La confiance ne se construit pas en un jour, pour personne.

§ 8 Loup Les Lopcande Tome 1 Yanaël

Les insultes sont l’arme des faibles.

§ 9 Loup Les Lopcande Tome 1 Yanaël

L’homosexualité n’est pas une tare, encore moins un signe de faiblesse. J’exige de chacun d’entre vous de l’ouverture d’esprit. Nous sommes au vingt-et-unième siècle, je ne tolérerai pas que l’on martyrise qui que ce soit sous prétexte qu’il est différent.

§ 17 Loup Les Lopcande Tome 1 Yanaël

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ferrari F12 Berlinetta, la voiture d'Adam pour se rendre en Espagne

 

Grenade — Espagne

 

Quartier de l'Albaicìn, Grenade, où se réfugie Adam après avoir été blessé.

 

Voir les commentaires

Résumé :

Un regard, ou est-ce la moto qui réveille mes souvenirs ?
En attendant, ma vie se retrouve chamboulée.
Vingt ans que je n’avais plus été bercé dans les bras d’un homme.
Suis-je prêt à tout envoyer en l’air pour ces yeux de velours andalous qui m’enflamment ?
Un simple grain de poussière dans ma vie bien rangée, trop bien rangée, peut-être ?
Est-ce le démon de midi, ou est-ce plus profond ?

 

Adrien n’a pas conscience que la vie qu'il mène est en train de l’étouffer.
Oui, tout va bien pour lui… en apparence !
La rencontre avec le beau Xavier - Xax - le bouleverse d’un seul regard et cela semble réciproque.
Sont-ils prêts à assumer ce que leur rencontre déclenche en eux ?

Mon avis : ♥ ♥ ♥ ♥ ♥

Coup de cœur ! Une magnifique histoire d’amour, une passion irrésistible, mais pas seulement… !

Adrien, la quarantaine, marié, deux enfants, a eu un coup au cœur quand un homme en moto est venu chercher Cyril, son employé. Son amour pour Charles, mort dans un accident il y a plus de vingt ans, refait alors brutalement surface. Adrien se retrouve complètement perdu entre passé et présent. Il prend conscience avec rudesse que cela fait plusieurs années qu’il étouffe, que son amour pour sa femme Virginie s’est peu à peu transformé en une immense tendresse et surtout que sa rencontre avec Xax, l’ami de Cyril, le bouleverse et le déstabilise en profondeur.

Je remercie H. Auriel pour sa confiance. Elle m’a confié son livre et je l’ai lu en avant-première. Pour être exacte, je l’ai dévoré et lu d’une traite tant j’ai été happée par l’histoire de ces trois hommes — Adrien, Cyril et Xax — mais aussi par l’histoire de ceux qui les entourent. C’est un coup de cœur tant l’auteure a su les rendre attachants et dépeindre à merveille leur psychologie. L’attirance entre Adrien et Xax est irrésistible et les scènes entre eux sont torrides mais toujours pleines de délicatesse.

Ce qui fait la richesse de ce livre, c’est que l’histoire ne se borne pas à leur passion. Ce sont deux hommes qui ont vécu, qui ont une famille, des amis pour Xax et H. Auriel nous partage leurs sentiments, leurs souffrances, les blessures qu’ils portent et dont ils ne sont pas guéris. Ils sont bouleversants dans leur fragilité. L’auteure nous conte également les conséquences que la situation entraîne pour l’épouse, les enfants d’Adrien et nous ne pouvons qu’être touchés par leur détresse. L’humour est également très présent, un humour tendre qui vous fait partager l’émotion des personnages.

C’est le troisième livre MM que je lis d’H. Auriel qui écrit également sous le nom d’Elena Guimard et je suis totalement conquise par sa plume. Je vous recommande chaudement « Un grain de poussière… », vous ne pourrez qu’être touchés par l’amour d’Adrien et de Xax.

La moto, ducati-diavel, de Xax

La moto, ducati-diavel, de Xax

Voir les commentaires

Publié le par Goéwin
Publié dans : #Romance MM, #Surdité, #Amitié, #Amour, #Érotisme, #Vengeance, #Handicap, #Divorce, #Lois, #Blessures du passé

Résumé :

Thomas a 35 ans et mène une vie d’enseignant tout ce qu’il y a de plus banale... Ou presque. Un soir d’hiver, il rencontre Julien.

Julien, qui se fait tabasser.

Julien, ses cheveux d’or et sa gueule d’ange.

Julien, qui le regarde avec des yeux pleins d’amour.

Pas moyen de faire autrement, Thomas le prend sous son aile. Mais une chose est sûre : il n’a jamais été attiré par les hommes. Et ce n’est pas près de changer.

Mon avis : ✯ ✯ ✯ ✯ ✯

Une romance pas si légère qui aborde de graves problèmes de société.

Alors qu’il sort de cours, Thomas vole au secours de Julien qu’il a d’abord pris pour une femme et qui se fait agresser dans l’indifférence générale. Ému par la détresse du jeune homme mais également sous le charme, Thomas finit par le recueillir chez lui. Thomas est sourd et souffre de temps en temps de crises d’acouphènes qui le mettent hors d’état de faire quoi que ce soit. Entre ces deux êtres blessés par la vie, l’amour sera-t-il possible ?

Encore un grand merci à Anita Berchenko et aux Éditions du 38 pour ce Service Presse. Tout d’abord j’ai été assez surprise, je m’attendais à lire une romance légère et je suis tombée sous le charme de deux êtres que la vie n’a pas ménagés. Thomas est sourd et il enseigne la langue des signes dans un Institut de Formation. Il sort d’un divorce plus que difficile et douloureux avec Mathilde qui l’a profondément marqué. Il souffre régulièrement de violents acouphènes accompagnés de migraines qui le rendent quasi aveugle. Julien a eu une enfance épouvantable et ensuite a multiplié les amants avant de tomber sous la coupe d’un pervers. Passionné de cuisine, il souhaite en faire son métier.

Je me suis profondément attachée à eux ainsi qu’à leur amie Caroline. Leurs caractéristiques principales sont la générosité, le pardon, la résilience, l’amitié et Pauline Derussy nous conte une magnifique histoire d’amour, pleine d’espoir et de tendresse. Sa plume fluide et légère est tout entière au service de ces deux hommes qui vont s’apprivoiser petit à petit et se guérir mutuellement. Ensemble ils traverseront encore bien des épreuves mais grâce à leur amour, ils en viendront à bout. L’auteure dénonce en particulier la difficulté que rencontrent les personnes sourdes et malentendantes lors de procès où le manque d’interprètes en langue des signes conduit à une situation tout à fait scandaleuse. J’ai énormément apprécié que l’un des héros souffre d’un handicap ; il y a trop peu de livres qui donnent la parole à des personnes handicapées ou des personnes tout à fait ordinaires. Alors un grand merci à Pauline Derussy pour l’avoir fait !

Une belle histoire de résilience et d’amour entre deux hommes, une ode à l’amitié et à la tendresse.

Voir les commentaires

Publié le par Goéwin
Publié dans : #Dark Romance, #Viol, #Enlèvement, #Domination, #Soumission, #BDSM, #Romance MM, #Érotisme

Résumé :

Il s’était cru libre jusqu’à devenir leur proie.

Mais peut-être était-il enchaîné sans le savoir.

Peut-être l’ont-ils libéré…

AVERTISSEMENT : cette série contient des scènes érotiques explicites entre hommes, à deux ou et à plusieurs, et à caractère BDSM. Elle s’adresse à un public averti.

 

Mon avis :

De la révolte à l’acceptation…

« Il s’était cru libre jusqu’à devenir leur proie. » ne veut pas dire qu’il s’agit de vampires. Ceux qui s’attendaient à lire une histoire de vampires se sont trompés, ils n’ont pas bien lu le résumé ou n’ont pas lu le livre. Certes Kellian s’est demandé s’il n’avait pas été enlevé par « des cinglés jouant à être des vampires » mais dès la fin du chapitre 3, nous savons qu’il s’agit d’incubes et que cela se passe dans une autre dimension.

Ensuite l’avertissement : ce livre s’adresse à un public averti, il n’est pas à mettre entre toutes les mains. Il contient des scènes érotiques explicites entre hommes, à deux ou à plusieurs et à caractère BDSM. J’insiste sur le « à caractère » qui fait toute la différence. Vous ne trouverez pas de contrat ou d’accord passé entre soumis et dominants. Par ailleurs, cette histoire se déroule dans une autre dimension, les règles qui s’appliquent ne sont donc pas celles de notre monde.

Enfin, si le MM ou le BDSM ne sont pas votre came, ne vous forcez surtout pas à en lire un, il y a de grandes chances que cela vous déplaise et dans ce cas, ne vous en prenez qu’à vous-mêmes. À moins d’être masochistes, je ne vois pas l’intérêt de se lancer dans une lecture que d’emblée vous savez ne pas aimer.

En ce qui concerne « Tu baisseras les yeux » je pense que soit on aime, soit on déteste. Dans ce dernier cas, il est primordial de vous rappeler que l’auteur est un être humain sensible, il a passé des heures à donner vie à ses personnages et le minimum est de respecter son travail. Que vous aimiez ou pas, respectez son livre ! Et le fait que vous n’aimiez pas n’enlève rien aux qualités d’un livre, à son écriture, son scénario, ses personnages, la créativité, etc…

Kellian qui vient de se faire plaquer par Kevin se rend à une invitation à laquelle ils devaient aller tous les deux. Il n’a pas vraiment lu le carton et se retrouve dans une soirée consacrée au BDSM. Il est immédiatement repéré par Camer et Ethaniel, deux prédateurs qui le violent avant de l’enlever. Il se retrouve captif d’incubes dans une autre dimension. Commence alors une longue lutte entre Kellian qui refuse de céder et de reconnaître qu’il aime et prend du plaisir aux humiliations, corrections, relations forcées et ses ravisseurs. En fait, champion de la mauvaise foi, Kellian est un soumis qui s’ignore et les incubes avec leurs dons particuliers ont su discerner sa véritable personnalité. Mais Kellian l’acceptera-t-il ?

En ce qui me concerne, j’ai passé un excellent moment en compagnie de Killian et de ses ravisseurs mais je ne suis pas une experte en BDSM donc le fait que ce soit « à caractère de » me suffit amplement. J’ai aimé que Killian résiste et se révolte et il n’est pas le seul, d’autres soumis avant lui ont donné du fil à retordre à nos incubes et quels incubes ! J’avoue avoir une préférence pour le charismatique Inadrel. Et puis Blood Angel a créé un univers original, un monde où ne vivent que des incubes et elle nous offre une belle histoire où l’amour et la tendresse, la solidarité et l’amitié trouvent toute leur place. Alors c’est vrai, c’est hard, c’est dark, il y a beaucoup de scènes de sexe, c’est chaud bouillant mais sans aucune vulgarité.

Au final une dark-romance MMM à caractère BDSM surprenante, intense, très bien écrite et pleine de fantaisie mais à réserver à un public averti.

Voir les commentaires

Publié le par Goéwin
Publié dans : #Romance MM, #Tolérance, #Amour, #Amitié, #Acceptation de soi

Résumé :

Zeke – Ezechiel – est bisexuel. Contraint de passer six mois dans le sud chez sa tante,
il intègre le groupe d’amis rugbymen du copain attitré de Sonia, sa cousine.
Dès le premier regard, il est attiré par Christopher – Chris –, un membre de l’équipe. Cependant, celui-ci est un pur hétéro. Alors pourquoi Chris est-il si protecteur avec Syl, qui est lui, absolument homo et qui l’assume parfaitement.
Qui gagnera le cœur de Chris ?
Sa copine, Nathalie, accrochée à lui comme une moule à son rocher.
Sylvain, son ami de toujours, son presque frère ?
Ou le bel Ezechiel aux yeux bleu outremer, qui dévaste toutes ses certitudes sur son passage ?


Ce livre contient des passages homoérotiques explicite, veuillez en tenir compte lors de l'achat.

Mon avis : ♥ ♥ ♥ ♥ ♥

Magnifique et touchant, un hymne à la tolérance et à l’acceptation de nos différences.

D’abord un mot sur la couverture superbe : j’ignore encore le contenu du livre mais à voir les deux beaux garçons, cela promet d’être chaud et je remercie H. Auriel qui m’a permis de découvrir son dernier bébé grâce aux Services Presse. Je rappelle pour ceux et celles qui l’ignoreraient que H. Auriel est le pseudonyme utilisé par la talentueuse Elena Guimard connue pour sa série « Les Farkasok » lorsqu’elle écrit des livres MM.

Chris, un rugbyman 100 % hétéro,  fait la connaissance de Zeke, le cousin de Sonia, et dès le premier instant, c’est physique, il ne peut pas l’encadrer. Hélas pour lui, Zeke s’est mis en tête de l’avoir et il le traque. Et il n’est pas le seul à flasher sur Chris : Sylvain son ami d’enfance, son presque frère, craque également sur lui. Même si avec ce dernier,  les choses sont beaucoup moins tranchées, Chris refuse de voir qu’il est attiré par les hommes, lui, ce qu’il aime, ce sont les femmes, même s’il ne parvient jamais à les garder dans la durée.

« Pour un baiser » est un maelström de sentiments du début à la fin et H. Auriel dépeint admirablement toutes les affres d’un amour méconnu, rejeté, étouffé. Zeke est désespérément attiré par Chris, Sylvain essaie de surmonter son incurable amour pour ce même Chris qui lui, tente de se convaincre douloureusement  qu’il n’est pas gay. Avec ses trois personnages, H. Auriel dénonce la souffrance qu’engendrent le rejet familial et les fausses idées face à l’homosexualité. Les choses seraient plus faciles pour Chris s’il n’avait pas vu Sylvain rejeté par ses parents. En plus je trouve génial que Sylvain soit un rugbyman bien intégré dans sa bande de joueurs, la preuve qu’un homosexuel n’est pas un sous-homme comme trop d’homophobes voudraient nous en convaincre. Et je rêve d’un monde où le fait d’être homosexuel ne serait pas un problème, où les préférences sexuelles ne susciteraient aucune difficulté, où la question ne se poserait même pas. On ne devrait pas avoir peur de ce que vont penser parents et amis.

H. Auriel nous offre une fois de plus une belle galerie de personnages tous plus attachants les uns que les autres. Il y a Chris, Sylvain et Zeke mais aussi Sonia la cousine de Zeke et Fred son petit ami, Laura la sœur de Chris ainsi que leurs parents, qui sont tous de belles personnes. Les scènes d’amour sont pleines de sensibilité. Dès que j’ai eu commencé ce livre, je n’ai plus pu le lâcher avant la fin tant j’étais prise par l’intrigue et j’avoue une préférence pour Sylvain tellement touchant et plus fragile que les autres.

Alors si voulez savoir qui a gagné le cœur de Chris, il ne vous reste plus qu’à précommander « Pour un baiser » sur Amazon (https://www.amazon.fr/Pour-un-baiser-H-Auriel-ebook/dp/B0728CW4RT/ref=asap_bc?ie=UTF8), sortie officielle le 7 juin 2017.

Voir les commentaires

Publié le par Goéwin
Publié dans : #Romance MM, #Érotisme, #Homosexualité, #Amitié, #Amour, #Tolérance, #Acceptation de soi

Résumé :

« Romance MM. Ce roman contient des scènes homoérotiques explicites.

Cat est un jeune homme bien sous tout rapport, à l’aise financièrement grâce à l'héritage que lui a laissé son oncle décédé, il mène une vie qui paraît sans histoire à l’extérieur.
Ce n’est pas vraiment le cas. Il cache son homosexualité depuis toujours…
Tourmenté par le passé, et par Dominique vers lequel il est inexorablement attiré, il décide de prendre le large.
Sur une impulsion, il pénètre dans une agence de voyage… Sa rencontre avec Jonas va modifier son existence. Suivre la musique ne sera pas la seule option de ce voyage vers La Nouvelle Orléans.

Il espère changer de vie. Il n’imagine pas à quel point. »

Mon Avis :

Une délicieuse romance MM pleine de sensibilité !

Tout d’abord, je dis un grand merci à H. Auriel (pseudo d’Elena Guimard) pour m’avoir envoyé ce SP qui m’a permis de découvrir cette autre facette de son talent. La couverture du livre est magnifique et représente bien le héros de cette histoire.

Cat qui s’appelle en réalité Félix déteste son prénom. C’est un jeune homme de presque 25 ans, beau à tomber, sans problèmes financiers grâce à son oncle qui en a fait son héritier ce qui lui a valu la jalousie des autres membres de la famille. Depuis toujours il cache son homosexualité mais aussi une profonde blessure qui date de ses 15 ans. Très attiré par Dominique, un ami hétéro, sur un coup de tête, il décide de prendre quelques jours de vacances pour s’éloigner de celui qui le hante et pousse la porte d’une agence de voyages. Il espère ainsi se changer les idées, ignorant qu’on emporte ses soucis avec soi.

H. Auriel aborde avec beaucoup de pudeur et de délicatesse les difficultés rencontrées par Cat, un jeune homme sensible et blessé, pour s’accepter et dévoiler son homosexualité. À travers son parcours, l’auteur dénonce également l’intolérance à laquelle sont malheureusement en butte trop de personnes homosexuelles. Mais c’est également un très beau roman sur l’amitié et celle qui va unir Cat à Jonas et Fabien est très belle.

L’auteur a su également maintenir le suspense jusqu’à la fin car Cat doit attendre d’avoir 25 ans pour prendre connaissance du testament de son oncle lui expliquant pourquoi il l’a choisi comme héritier.

J’ai retrouvé avec grand plaisir la plume d’Elena Guimard / H. Auriel et lu d’une traite « Plus loin que le désir ». Je me suis immédiatement attachée aux personnages qui sont vraiment de belles personnes qu’on aimerait avoir pour amis. C’est plein de sensibilité, d’humour, les scènes érotiques sont torrides et empreintes de tendresse.

Au final une très beau livre qui vous fait aimer la vie.

Tu sais, je suis en colère après toi, pas parce que tu es homo, oh non ! Mais parce que l’existence est trop triste pour rester seul. Tu n’oses pas vivre, tout simplement, le comprends-tu ?

Voir les commentaires

Publié le par Goéwin
Publié dans : #Ayleen Night, #Romance MM, #Érotisme

Résumé :

« Un jeune homme, lassé de sa vie, qui décide de tout plaquer et part à Venise sur un coup de tête…

Un gondolier au sourire ravageur dont le cœur a été brisé plus de fois qu’il ne peut les compter, qui pourtant continue à aimer…

Un grand frère dur et protecteur, qui n’hésiterait pas une seconde à tuer celui qui blesserait encore son cadet…

Lorsque Damian débarque dans la Cité des Doges, il ne se doute pas à quel point son voyage risque d’être sans retour… »

Mon avis :

Coup de cœur ! Une belle et émouvante romance MM dans l’écrin de Venise !

Damian traverse une passe difficile, il démissionne de son travail où ses collègues homophobes lui empoisonnent la vie et il se remet difficilement de sa dernière rupture. Sur un coup de tête, il part 15 jours à Venise. Alors qu’il est venu pour mettre de l’ordre dans sa vie et surtout pas pour avoir une aventure, Damian a affaire à forte partie avec le magnifique et charismatique Angelo qui s’est juré de le mettre dans son lit. D’autant plus que Fabrizio, le frère surprotecteur d’Angelo, n’est pas du tout d’accord.

Comme d’habitude, j’ai adoré et retrouvé avec joie la plume d’Ayleen Night, son style et son humour mais aussi son don pour nous émouvoir. C’est torride sans aucune vulgarité, plein de tendresse et Angelo et Damian sont vraiment attachants. Ayleen Night donne vie à Venise et nous partage son amour pour cette ville.

Un très beau voyage dans la ville des amoureux.

Voir les commentaires

Publié le par Goéwin
Publié dans : #Ayleen Night, #Fantastique, #BDSM, #Romance MM

Résumé :

« Deux ans ont passé depuis la fuite de Celdric et Falko. Le Seigneur et l’Intouchable ont quitté la cité pour rejoindre la rébellion, et malgré les conditions de vie incertaines, leur amour peut enfin s’épanouir, libéré de la menace que le Seigneur Reyjean, amoureux de son pair, faisait peser sur eux.
Mais la nature profonde de l’Intouchable refait peu à peu surface, mettant en péril le fragile équilibre entre les deux amants. Lorsque Reyjean est capturé par les révoltés, et que Shahira, la sœur de Falko décide de le livrer au couple qu’il a tenté par tous les moyens de séparer, tout dérape, bouleversant leurs destinées… »

 

Mon avis :

Une histoire d’amour hors norme

Celdric et Falko vivent libres et heureux au sein de la rébellion. Leur amour n’a cessé de s’approfondir durant ces deux dernières années même si la nature profonde de Falko commence à poser quelques problèmes. C’est alors que Reyjean est capturé par Shahira.

Ayleen Night nous offre encore une très belle histoire d’amour pleine d’humour et de profondeur avec des personnages attachants. Ils nous démontrent qu’on a tous droit à une seconde chance et  qu’il est primordial de communiquer avec l’être aimé. Quant aux scènes d’amour elles sont très très intenses !

Je pense qu’il y aura une suite car la rébellion est loin d’être achevée et je me réjouis d’avance de découvrir la suite des aventures de nos héros.

Voir les commentaires

Publié le par Goéwin
Publié dans : #Ayleen Night, #Fantastique, #BDSM, #Romance MM

Résumé :

« Sur une Terre futuriste dominée par un système de Castes, Celdric, un humain pure souche, fait partie de la plus haute, celle des Seigneurs. Falko, dont l’héritage génétique comporte une grande partie de gènes extra-terrestres, est un membre de la plus méprisée, celle des Intouchables. Tout les oppose, mais leur amitié dure depuis l’enfance. Une amitié qui s’est peu à peu transformée en un amour interdit lorsqu’ils sont devenus adolescents.
Dénoncés par Reyjean, un Seigneur amoureux de Celdric qui a découvert leur secret, ils sont séparés et emprisonnés durant sept ans. Dès leur libération, l’un comme l’autre ne pense qu’à se retrouver. Leur amour, malgré toutes ces années, est toujours intact et puissant.
Mais Reyjean se dresse à nouveau entre eux. Décidé à se venger de Falko, qui lui a pris celui qu’il a toujours considéré comme sien, il saisit l’occasion qui lui est donnée de le réduire en esclavage et de le soumettre à ses désirs.
Pour retrouver Falko, Celdric devra accepter de se perdre sur des chemins qui risquent de le détruire…

AVERTISSEMENT DE L’AUTEURE : bien que cette histoire soit avant tout une romance, elle se déroule dans un monde dur et violent où tous les coups sont permis. Ce livre contient des scènes à caractère BDSM explicites, en particulier lorsque Falko est l’esclave de Reyjean. »

Mon avis :

L’amour plus fort que tout

L’amour plus fort que la séparation, plus fort que la prison, plus fort que les coups, que les mauvais traitements, plus fort que la haine, plus fort que l’esclavage, la prostitution, plus fort que les castes, plus fort que l’argent.

Lire Ayleen Night c’est plonger dans un monde où l’amour finit par triompher de tout après nous avoir fait passer par toute une gamme de sentiments allant de la colère, la tristesse, la révolte au soulagement, l’espoir et la joie. 

Une fois de plus, j’ai tout oublié pour plonger dans l’univers addictif d’Ayleen Night. J’ai adoré « Terre de Castes ». J’ai souffert puis me suis réjouie avec Celdric et Falko, j’ai copieusement maudit  et je vais maintenant me précipiter sur le tome 2 tant j’ai hâte de les retrouver. ;-)

Voir les commentaires

Articles récents

Hébergé par Overblog