Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Au-pays-de-Goewin.over-blog.com

Au-pays-de-Goewin.over-blog.com

Les livres de Goéwin

Articles avec #contes catégorie

Publié le par Goéwin
Publié dans : #Contes, #Fantasy, #Magie

Résumé :

Il était une fois, caché au cœur de la bibliothèque de la Bête, un livre très mystérieux.
En le découvrant, Belle va pénétrer dans un univers fascinant. Mais ne dit-on pas que les apparences sont parfois trompeuses ? Belle retrouvera-t-elle le chemin du retour ?

L’histoire pourrait bien ne jamais la laisser partir.

Belle aime les livres, elle est intelligente… et prisonnière du château de la Bête. Pourtant, elle s’y sent à présent chez elle et s’est liée d’amitié avec les habitants. Quand elle découvre Nevermore, un livre enchanté, Belle se retrouve aspirée dans un monde de charme et d’intrigue.

La vie de Belle entre les pages de Nevermore est trépidante. Conversations passionnantes sur fond de luxe parisien avec des personnages pleins de mystère… et même une rencontre qu’elle n’aurait jamais crue possible. Que demander de plus ?

À Nevermore, Belle peut avoir tout ce qu’elle a toujours désiré. Mais un doute subsiste : que deviennent ses amis au château de la Bête ? Belle peut-elle vraiment faire confiance à ses nouveaux compagnons ? Ce monde est-il seulement réel ? Belle devra percer la vérité à jour si elle ne veut pas s’y perdre à jamais.

Mon avis : ♥ ♥ ♥ ♥

Surprenant et envoûtant !

Tout le monde connait l’histoire de La Belle et de la Bête. Nous retrouvons donc Belle prisonnière de la Bête et de son château ensorcelé où règne un hiver éternel. Belle s’ennuie. Certes elle a sympathisé et s’est attachée aux serviteurs mais ce sont tous des objets : Zip la tasse à thé ébréchée, Lumière le candélabre doré, Big Ben la pendule en bronze, madame Samovar la théière en porcelaine, Plumette le plumeau au manche représentant un paon et Sultan le tabouret à fanfreluches. Ses rapports avec la Bête se sont améliorés mais restent difficiles. Aussi quand elle découvre un livre magique du nom de Nevermore qui lui permet d’entrer dans son histoire et de découvrir un monde dont elle a toujours rêvé, Belle est incapable de résister au plaisir de retrouver ses nouveaux amis et elle se rend à Nevermore de plus en plus souvent et de plus en plus longtemps. Mais il faut se méfier des apparences…

Ce livre m’a vraiment surprise, je m’attendais à l’intrigue du film et dans les premières pages, je me suis retrouvée face à la Mort et à l’Amour en train de disputer une partie d’échecs et le moins qu’on puisse dire, c’est que la Mort ne joue pas franc-jeu. C’est une très mauvaise joueuse qui déteste perdre et qui ne manque aucune occasion de tricher. Toutes deux vont parier sur l’issue de l’histoire entre la Belle et la Bête. La Bête parviendra-t-elle à aimer et se faire aimer de la Belle ?

Prête à tout pour gagner, la Mort introduit frauduleusement le livre enchanté de Nevermore dans la bibliothèque de la Bête afin que Belle le trouve et abandonne la Bête, son château ainsi que tous ces habitants. Le piège est redoutable et terriblement séduisant. Belle s’ennuie, il lui offre de la distraction. Elle souffre de la solitude, elle se fait plein de nouveaux amis qui échangent avec elle. Elle a soif de découvertes, elle peut se rendre partout où elle le souhaite. Résister à la tentation semble impossible…

Heureusement Belle possède un cœur plein d’amour et une volonté qui la pousse à ne jamais baisser les bras. Quant à la Bête, je l’ai trouvée touchante, émouvante, dans ses efforts pour apprivoiser Belle et pour surmonter son mauvais caractère. Évidemment les choses seraient plus faciles si lui ou ses serviteurs pouvaient expliquer à Belle pourquoi elle se retrouve là.

Jennifer Donnelly a écrit ce livre pour les adolescents à compter de 13 ans mais il séduira également les plus âgés qui ont su garder un cœur d’enfant. Il nous parle du combat éternel qui oppose l’Amour à la Mort mais est aussi une magnifique leçon de courage, de sacrifice et d’amour en plus de nous démontrer qu’il ne faut jamais renoncer à se battre.

Sois toujours l’auteure de ton histoire. Ne laisse plus jamais qui que ce soit l’écrire pour toi.

La Belle et la Bête : Histoire éternelle, page 263

L’amour n’est pas fait pour les lâches.

La Belle et la Bête : Histoire éternelle, page 264

Voir les commentaires

Publié le par Goéwin
Publié dans : #Contes, #Fantastique, #Magie, #Merveilleux, #Imagination, #Enfance

Résumé :

« Si Kim porte le nom de princesse, c'est uniquement qu'elle a tout ce qu'elle désire. Ses parents ne lui refusent rien ! Jusqu'au jour où... Son père hérite d'une exploitation familiale à la campagne. Une nouvelle vie qui commence, mais un vrai cauchemar pour Kim ! Jusqu'au jour où celle-ci décide de fuguer...
Une aventure pleine de rencontres aussi inattendues que particulières.
Une odyssée qui vous fera voyager au plus profond de votre âme d'enfant ! »

Mon avis :

Magique ! Un véritable enchantement !

J’ai complètement craqué pour cette histoire. J’ai été tellement captivée que je l’ai lue d’une seule traite. De plus, les dessins qui accompagnent le texte contribuent à la magie du conte.

Baptisée Princesse par son papa, Kim est une très jolie fillette d’une dizaine d’années à qui ses parents ne refusent rien. Derrière son visage angélique, se cache un caractère volcanique et à la moindre contrariété, la fillette fait une crise de rage. Or, tout va changer pour elle…

Merci Rex Van Asselt pour cette merveilleuse histoire qui m’a fait voyager au pays des rêves et de l’enfance. J’adore les contes de fées et vous avez illuminé ma journée avec Kim.

Voir les commentaires

Publié le par Goéwin
Publié dans : #Gilles Milo-Vacéri, #Contes, #Noël, #Orphelins

Résumé :

« En fait, tout a commencé le jour de la sortie organisée par la Barbue (c’est notre surveillante). On a pris l’autocar pour aller visiter l’atelier d’un monsieur qui fait des santons. Moi, je m’attendais à un vieil ermite grincheux, mais Monsieur Gabin a été très gentil ; il nous a même offert de la bonne brioche et du chocolat chaud ! Alors quand il a fallu rentrer à l’orphelinat pour retrouver les couloirs froids, mon lit humide et la cravache de la Barbue, j’ai pas pu… »

Mon avis :

Un très joli conte pour ce temps de Noël !

Nous retrouvons le style tout de sensibilité de Gilles Milo-Vacéri et faisons la connaissance de Gabin, le santonnier et de sa chienne Fidèle. Une rencontre avec des orphelins et leur accompagnatrice, une femme aigrie et cruelle, venus visiter l’atelier de santons va tout changer.

Voir les commentaires