Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Au-pays-de-Goewin.over-blog.com

Au-pays-de-Goewin.over-blog.com

Les livres de Goéwin

Articles avec #gilles milo-vaceri catégorie

Résumé :

Lorsque Marco Stenzza, champion de Taekwondo, apprend que sa mère est sur le point de mourir, il est déjà trop tard. Cependant, en vidant l’appartement de la défunte, il a la surprise de trouver une convocation chez un notaire. C’est ainsi que Marco se découvre co-héritier d’une maison avec la jolie Aurélia Massard d’Espan, cadette d’une noble et riche famille.

Dès qu’il la voit, il tombe fou amoureux d’elle. Hélas, la jeune femme est déjà fiancée à un Prince libanais. Quand Hugo, le père de la belle héritière, le recrute comme garde du corps, Marco n’est pas au bout de ses surprises. Entre amour et haine, il ignore que cette rencontre qui ne doit rien au hasard lui fera vivre des aventures explosives, au péril de sa vie.

Une romance pleine de suspense et de rebondissements qui vous entraînera au bout du monde.

Mon avis :

Coup de cœur ! Une magnifique histoire d’amour et bien plus encore.

« L’amour n’est jamais simple, mais quand il est vrai et sincère, c’est une force qui peut soulever le monde. » C’est la phrase que Gilles Milo-Vacéri a mise en exergue sur sa page Facebook pour parler d’Alpha et Oméga. Voilà pourquoi j’aime cet auteur, je sais quand j’ouvre un de ses livres que je ne serai jamais déçue, qu’il va me parler d’amour, d’un amour qui vaut la peine de tout risquer pour lui, de la vie où il faut se battre pour pouvoir avancer, de l’amitié qui nous la rend plus belle, qu’il va me faire rêver d’un monde où les hommes n’ont pas besoin d’être des super-héros pour avoir du courage, de l’honneur et du cœur. Je sais qu’il va me faire voyager et que je vais apprendre plein de choses. Je sais aussi qu’il aura mis quelque énigme, quelque mystère dans son intrigue et même une note de surnaturel et je sais que quand je refermerai son livre, j’aurai un grand sourire, le cœur plus léger et de nouveaux amis car ses personnages ont une densité, une profondeur et une psychologie qui font qu’on ne les oublie pas.

Alpha & Oméga, c’est tout cela et encore plus. Tout d’abord un grand MERCI à Anita Berchenko et aux Éditions du 38 qui m’ont permis de découvrir ce livre en avant-première grâce au Service Presse. Alors qu’il effectue un stage de Taekwondo à Séoul (Corée du Sud), Marco est contacté en urgence par son ami et mentor Jean. Sa mère qui souffre d’un cancer est au plus mal. Marco embarque sur le premier vol et rentre immédiatement sur Paris. Hélas, quand il arrive, sa mère est déjà décédée le laissant seul au monde, avec des questions non résolues. Enfant battu à coups de ceinturon par un père alcoolique, Marco n’a jamais compris pourquoi sa mère n’a pas divorcé. Il l’aime, bien qu’elle ne lui ait jamais montré d’affection ni consolé ou défendu. Alors qu’il trie les affaires de la défunte, il trouve dans le courrier la lettre de convocation d’un notaire l’invitant “en tant que cohéritière à l’ouverture du testament de feu Monsieur Georges Massard d’Espan…” Accompagné de Jean, il apprend lors de l’ouverture du testament qu’il hérite de la moitié de la maison du défunt, l’autre moitié revenant à Aurélia Massard d’Espan. Dès qu’il l’a vue, Marco est irrémédiablement tombé amoureux de la jeune femme, malheureusement fiancée au Prince héritier Omar Benschritt-Maalouf, un homme d’une rare bêtise qui se croit tout permis et qui va se montrer particulièrement odieux. Marco refuse sa part d’héritage et l’offre à Aurélia qui est très attachée à la maison avec cette justification : « On ne brise pas les rêves des petites filles. » Marco et Aurélia l’ignorent encore mais c’est le début d’une grande aventure où tous deux seront amenés à donner le meilleur d’eux-mêmes.

J’ai adoré ce livre et une fois commencé, je ne l’ai lâché qu’après avoir tourné la dernière page, très tôt dans la matinée. Gilles Milo-Vacéri nous offre une belle histoire d’amour à la veille de cet été avec de beaux personnages tous plus attachants les uns que les autres, exception faite du prince libanais et de ses sbires. Marco est un rêveur d’une folle générosité. Il vit pauvrement mais refuse un héritage. C’est un maître en Taekwondo, sport de combat qu’il pratique depuis l’âge de cinq ans, âge auquel il a rencontré son ami Jean, propriétaire d’une salle d’arts martiaux. Jean lui a appris le Taekwondo mais surtout l’a aimé comme un père et a toujours été là pour lui. Il l’a aidé à supporter l’insupportable. Marco est désarmant, il a la candeur d’un enfant et quand il aime, il ne garde rien pour lui. Aurélia est une jeune femme qui appartient à la noblesse et dont la famille est l’une des plus grandes fortunes de France. Cela aurait pu créer un gouffre entre elle et Marco mais elle a su rester simple et franche. Dotée d’un caractère fougueux, elle n’accepte pas l’injustice et n’hésite pas à se battre pour ce qu’elle croit juste. D’ailleurs toute sa famille est attachante, qu’il s’agisse de son père Hugo ou de sa sœur Alexandrine, dite Alex que j’ai trouvée géniale. Même lorsqu’il s’agit de personnages secondaires, l’auteur nous les dépeint à merveille, ce sont de vrais caractères et cela contribue à rendre l’intrigue encore plus palpitante.

Gilles Milo-Vacéri, en plus de la romance, nous offre du mystère et du suspense tout en dénonçant le mal que peuvent faire les secrets de famille. Il nous parle également de solitude et des blessures d’un passé qui ne se referment jamais totalement. Et tout au long du livre, nous nous demandons ce que cachait la mère de Marco. Qui était-elle vraiment ? Et qu’était-elle exactement pour Georges Massard d’Espan, l’oncle défunt d’Aurélia ? Pourquoi n’a-t-elle jamais quitté son époux qui la battait elle et son fils ? Quel douloureux secret cache Hugo, le père d’Aurélia, secret qui l’empêche de briser les fiançailles de sa fille ? L’auteur joue également avec nos nerfs : le prince libanais est un vrai bandit. Marco et les Massard d’Espan parviendront-ils à lui échapper ?

Et puis il nous fait voyager et rêver : de Séoul à Paris, puis une croisière qui fait escale à la plage de l'Anse Canot, Marie Galante, Île de la Guadeloupe ; ensuite il nous entraîne dans la visite d’un marché à Fort de France en Martinique, nous fait pique-niquer sur la plage de Sainte-Lucie, Les Îles du Vent. Et pour finir, nous nous retrouvons sur la plage de Saint-Jean-de-Luz en France. Que des noms de destinations qui invitent au rêve et au voyage !

J’ajouterai que la plume de Gilles Milo-Vacéri est pleine d’élégance, que le vocabulaire employé est d’une grande richesse et qu’il manie l’humour comme personne. Enfin avec Marco il nous offre l’une des plus belles déclarations d’amour que j’aie lu. Alpha & Oméga est une romance pleine de sensibilité, porteuse de beaux messages d’espoir et de vie. Je ne peux que vous conseiller de vous y plonger, vous ne le regretterez pas.

Il ne pleurait pas, pourtant, il était dévasté et tout s’effondrait en lui. Sans bruit. Sans cri. Dans un abîme de tristesse qu’il ne connaissait que trop bien. La vie lui avait appris depuis longtemps à cacher, à taire ses émotions, à ne jamais montrer combien il pouvait souffrir.

Jean lui avait toujours appris à relever la tête, même après un combat perdu ou un échec, quel qu’il puisse être. Mais parfois, c’était vraiment difficile.

Tant qu’il y avait de la vie, l’espoir était permis et pour le moment, il poursuivait ses rêves.

Oui, lui savait très bien ce que les souvenirs d’enfance pouvaient remuer et engendrer comme douleur. Le passé collait toujours aux semelles, que l’on porte des sabots ou de jolis escarpins de cuir très coûteux, rien n’y faisait.

On regardait toujours son passé dans les yeux, avec plus ou moins de tristesse ou de courage, mais on était souvent seul pour l’affronter.

Non, même l’argent n’apaisait pas les blessures de l’enfance, rien ni personne ne pouvait offrir une parfaite cicatrisation des douleurs, des rancœurs, des joies perdues et des peines éternelles. Tout restait gravé dans la chair et il suffisait d’un lieu, d’un moment ou d’un objet pour que toutes ces souffrances reviennent, aussi brûlantes qu’au premier jour.

Voir les commentaires

Publié le par Goéwin
Publié dans : #Thriller, #Gilles Milo-Vacéri, #Fantastique, #Policier, #Suspense, #Vengeance

Résumé :

Alors qu’ils sont en vacances en Corse, Matteo Costa, un policier de la Criminelle, et sa petite amie, Jordan MacDonald, échappent de justesse à un accident de voiture. Comme si cela ne suffisait pas, la jeune femme est convoquée à une réunion de famille qui se déroulera sur l’île de Righ Eilean, dans les Hébrides Extérieures, au large de l’Écosse.
Matteo accepte de suivre Jordan et fait la connaissance de sa grand-mère, Marie-Élisabeth MacDonald, ainsi que du reste de sa famille. Malheureusement, une tempête phénoménale les bloque sur l’île et les systèmes de communication sont tous sabotés. Le policier apprend qu’il y a longtemps, le grand-père de Jordan aurait été assassiné et que son meurtrier serait aujourd’hui parmi eux. Costa suppose que Marie-Élisabeth n’a plus toute sa tête, mais quand un premier meurtre est commis, il doit se rendre à l’évidence et le séjour tourne au cauchemar.
Coincé sur une île avec un criminel diabolique en liberté, sans arme et sans moyen scientifique, Matteo n’a que son flair et son intelligence pour mener l’enquête et tenter de débusquer le coupable.
Dans ce huis clos angoissant, Matteo Costa parviendra-t-il à arrêter l’assassin avant qu’il ne commette un autre meurtre ? Une seule vérité demeure : il faut toujours se méfier des apparences et dans cette citadelle écossaise, perdue dans une tempête effroyable, elles pourraient être mortellement trompeuses…

Mon avis : ♥ ♥ ♥ ♥ ♥

Coup de cœur ! Un huis clos mortellement addictif !

Tout  commence avec un énigmatique prologue dont l’action se déroule en Écosse, lors d’une tempête s’acharnant sur un mystérieux château sur l’île de Righ Eilean. Or qui dit Écosse dit… magnifiques paysages ! Ben oui, vous vous attendiez à quoi ? Puis l’auteur nous transporte sur l’île de Beauté et plus précisément sur la plage sublime de Bodri. Matteo Falco, capitaine à la Brigade Criminelle de Paris, Corse de naissance, et Jordan MacDonald, 100% Écossaise, très amoureux l’un de l’autre se réjouissent de pouvoir enfin profiter de 15 jours de vacances bien méritées. Matteo prévoit de la présenter à sa famille. Hélas tous leurs beaux projets vont tomber à l’eau avec l’arrivée du digne Fingal Darnish, majordome de Marie-Élisabeth MacDonald, grand-mère de Jordan. Celle-ci convoque toute la famille à une réunion urgente pour la fin de la semaine et Fingal, accompagné de Calum, oncle de Jordan, est chargé de rapatrier le couple par jet privé. Calum MacDonald a perdu l’usage de ses jambes dans un accident de voiture en 1988 et ne se déplace qu’en fauteuil roulant électrique. Aigri depuis son accident et furieux d’être obligé de revenir en Écosse alors qu’il réside en Australie, il se montre particulièrement désagréable avec un Matteo qui ne se laisse pas faire. Ce dernier est tout aussi furieux de découvrir qu’il ignore pratiquement tout de la femme qu’il aime et de voir ses vacances corses tomber à l’eau.

Un grand merci aux Éditions du 38 pour m’avoir permis de lire ce thriller en avant-première grâce au Service Presse. C’est toujours un bonheur de découvrir une nouvelle œuvre de Gilles Milo-Vacéri et je sais que je ne serai pas déçue. Amour, dépaysement, aventures, suspense, humour, fausses pistes et rebondissements, tout y est sans oublier des personnages auxquels on s’attache immédiatement, avec des caractères bien trempés pour ne pas dire explosifs. Et là nous sommes gâtés. Quelle famille les MacDonald ! Et Matteo n’est pas en reste, un vrai teigneux. Ses échanges d’amabilité avec l’oncle Calum m’ont bien fait rire. Et je ris toujours autant au souvenir de Matteo confronté au pur whisky MacDonald ou à son premier repas typiquement écossais.

Quant à la famille, quels déjantés : entre Kylie l’allumeuse nymphomane, Calum plus hargneux qu’un bouledogue, Dave et Sarah les beau-frère et belle-sœur immoraux, sans oublier Marie la grand-mère de 75 ans d’une vitalité de jeune fille qui lui annonce que son mari mort depuis 21 ans ne s’est pas suicidé mais a été assassiné par un membre de sa famille, Matteo ne peut faire confiance qu’à Jordan. D’autant plus qu’il est coincé dans l’île par une tempête monstrueuse qui empêche aussi bien les arrivées que les départs.

Quant à l’intrigue c’est un véritable casse-tête, on a beau être dans un huis-clos et donc avec un nombre de suspects relativement faible, on va de fausses pistes en impasses et les rebondissements, les surprises ne cessent de s’enchaîner ainsi que les accidents, disparition et morts. Le rythme est haletant, le suspense intense et alors que je m’enorgueillissais d’avoir quand même fait quelques trouvailles, paf ! la claque : alors là je ne l’avais pas vu venir celle-là…

Gilles Milo-Vacéri est sans pitié pour Matteo : sans rire, un Corse, donc natif d’une île, qui ne supporte ni l’avion, ni le bateau, qui souffre du mal de l’air, du mal de mer et du vertige… Certes cela ne le rend que plus héroïque quand par amour il domine ses phobies mais quand même… Et quelle tempête ! Elle ne souffle pas que dehors et elle malmène tout autant les cœurs des MacDonald.

Et que dire de la fin ? Quel final, j’en ai oublié de respirer tellement j’étais prise par l’action et je confirme, l’auteur est un véritable tortionnaire avec Matteo. Le pauvre, qu’est-ce qu’il prend ! Mais il est aussi un auteur très généreux qui nous offre des surprises et des rebondissements jusqu’à la fin.

Et que de situations cocasses, l’humour est partout présent. J’ai adoré la dernière scène de réveil brutal dans la nuit… Sadique l’auteur ? Mais nooonnn…

Pour finir je vous laisse sur cette interrogation : à votre avis, qui est le plus têtu des deux, un Corse ou une Écossaise ? Qui a le caractère le plus volcanique des deux ? Pour le savoir, en admettant que vous parveniez à trancher, il vous faudra vous plonger dans « Un, deux, trois, Nous irons au bois ». Bonne lecture !

Voir les commentaires

Publié le par Goéwin
Publié dans : #ACTUALITÉS, #Dédicaces, #Gilles Milo-Vacéri

Retenez bien ces dates :

- Jour de la Saint-Valentin, mardi 14 février 2017 : dédicaces au Carrefour Bel Air de Rambouillet

- Dimanche 17 février 2017 : dédicaces au Cultura Plaisir de Les Clayes-sous-Bois dans les Yvelines

Et pour tous les veinards qui pourront se rendre aux dédicaces, vous aurez la chance de vous voir remettre un petit catalogue vous présentant les œuvres parues ou à paraître en 2017 de Gilles Milo-Vacéri. Alors là, inutile de le préciser, mais je suis verte de jalousie !

Toutes les informations :

http://www.milovaceri.com/2017/02/dedicaces-chez-carrefour-bel-air-et.html

https://www.facebook.com/GillesMiloVaceri.Officiel/?hc_ref=PAGES_TIMELINE&fref=nf

 

 

 

 

 

Voir les commentaires

Publié le par Goéwin
Publié dans : #ACTUALITÉ, #Gilles Milo-Vacéri

, fidèle à ses habitudes d'auteur taquin, se fait un malin plaisir de titiller notre curiosité et nous informe de son nouveau projet d'écriture : un livre érotique.

Pour en savoir plus, RV sur sa page Facebook :

https://www.facebook.com/GillesMiloVaceri.Officiel/photos/a.431684016900219.95656.431553616913259/1228404563894823/?type=3&theater

 

 

 

 

Voir les commentaires

Publié le par Goéwin
Publié dans : #Gilles Milo-Vacéri, #Thriller, #Loup, #Légendes Amérindiennes, #Fantastique, #Aventure, #Amour, #Amitié

Résumé :

« Quand Lorenza Beaumont, reporter de guerre, rencontre Grégory Nashoba, homme d’affaires et expert mondial en Canis Lupus, elle ne se doute pas que sa vie va basculer. Elle découvre la personnalité fascinante de Grégory, dernier descendant d’une puissante lignée amérindienne, au cœur d’une mystérieuse légende.

Un attentat à la bombe décime sa famille et le blesse très grièvement. À sa sortie de l’hôpital, Greg n’aura qu’une obsession, retrouver les responsables de ce drame.

La journaliste restera à ses côtés et, de Paris en Afghanistan, des hauts plateaux éthiopiens jusqu’aux États-Unis, ils vont traquer ensemble les meurtriers, aidés par leur ami Pierre Bonnefeu, divisionnaire de Police. Entre trafic d’armes et de stupéfiants, mettant leur vie en jeu face à des tueurs avides et sanguinaires, ils affronteront le pire de l’âme humaine.

Les assassins n’auraient jamais dû s’en prendre à la famille de Grégory, car ils ont réveillé le Gardien de la Terre des Loups, un fauve qui ne connaît ni pitié, ni pardon. »

Mon avis :

Plus qu’un coup de cœur, un coup de foudre ! Bouleversant, émouvant, poignant ! Exaltant ! Épique !

Je remercie Gilles Milo-Vacéri et Les Éditions du 38 pour m'avoir envoyé « Terre des Loups » en SP. Je viens de le terminer et Greg, Lorenza, Alpha et Riga me manquent déjà. Cela a été un véritable crève-cœur lorsque j’ai tourné la dernière page.

Alors que plongée dans ses pensées, elle s’apprête à traverser la chaussée sans faire attention, Lorenza Beaumont, reporter de guerre, est sauvée in extrémis par Grégory Nashoba, richissime homme d’affaires expert en canis lupus. Très vite, elle va tomber sous le charme de cet homme charismatique qui ne ressemble à aucun autre. Dernier descendant d’une lignée amérindienne pawnee, il est le Gardien légendaire de la Terre des Loups.

Après qu’il ait été grièvement blessé lors d’un attentat à Paris où il perdra deux membres de sa famille, Lorenza ne le quittera plus. L’enquête s’annonce difficile et Pierre Bonnefeu, patron de la DST, ne décolère pas. Aucun indice ni aucune revendication pour l’attentat. À force de recherches, les experts finissent par découvrir que les explosifs utilisés proviennent de matériel britannique et plus spécialement des armes envoyées aux troupes anglaises en Afghanistan. Avec Lorenza, Grégory va se lancer sur la piste des explosifs pour retrouver les assassins et le commanditaire. Cette traque les conduira de Paris au Caire, puis en Éthiopie et enfin en Iran et en Afghanistan où ils seront confrontés à la lie de l’humanité et échapperont de justesse à la mort. De plus le commanditaire et l’assassin n’ont toujours pas renoncé à se débarrasser de Grégory et la traque va se poursuivre jusqu’aux États-Unis.

Gilles Milo-Vacéri nous offre un thriller haletant avec des personnages forts et il ne nous laisse pas souffler une seconde. Les événements s’enchaînent à un rythme trépidant. La description de l’attentat et de ses conséquences est saisissante et nous plonge en plein cauchemar. J’ai physiquement ressenti l’angoisse et la panique de Lorenza. L’auteur nous fait vivre des montagnes russes d’émotion : souffle coupé, joie, horreur, soulagement, émerveillement, colère, frissons, attendrissement, stupeur, dégoût et j’en passe…

C’est également un grand roman d’aventures où l’amour et l’amitié sont au cœur de l’intrigue. Ses personnages au caractère bien trempé sont plus qu’attachants et ils véhiculent des valeurs fortes comme l’honneur, le courage, l’amitié, l’amour… Quant aux méchants, ce sont de vraies pourritures dénuées de toute morale.

Enfin l’auteur a ajouté une touche de fantastique qui ne fait que rendre son thriller encore plus addictif. Et puis il y a les loups et leur magie, Alpha, Riga, toute la meute : je ne veux pas trop en parler pour ne pas spoiler mais la rencontre de Lorenza avec Alpha est vraiment bouleversante, une expérience mystique surnaturelle.

Je suis toujours émerveillée par la richesse des connaissances de Gilles Milo-Vacéri ainsi que la qualité des informations qu’il nous partage. L’écriture est fluide et élégante, pleine de poésie à certains moments et les dialogues sont ciselés. J’ai adoré tout particulièrement ce qui concernait les loups, les légendes et la sagesse amérindiennes. Comme il l’a écrit sur son blog, la disparition des Amérindiens « reste l’un des tout premiers génocides de notre histoire » et c’est vraiment une grande perte pour l’humanité car ils auraient eu tellement à nous apprendre. L’auteur a su nous faire partager son amour des loups et de la culture amérindienne et je souhaite que ce livre touche beaucoup de lecteurs et suscite en eux l’envie de protéger les loups et de respecter davantage Dame Nature, « Mère-Grande » comme ils l’appelaient.

Gilles Milo-Vacéri m’a fait rêver de cette Terre des Loups et souhaiter que ce ne soit pas un rêve mais la réalité. Une chose est sûre, « Terre des Loups » va devenir un de mes livres de chevet au même titre que « Le Petit Prince ».

ils refusaient la disparition des loups, symboles mêmes de l’équilibre naturel des forces de leur Monde.

Je suis quelqu’un de simple et j’ai appris une chose dans la vie, vivre caché est gage de paix et préserve des ennuis. Alors je reste dans l’ombre et anonyme.

J’ai appris à maîtriser ma peur, rien de plus, et le vrai courage, c’est de faire ce qui est juste.

Il est parti faire la paix avec les esprits, appeler sur lui la bienveillance de Mère Grande et libérer l’esprit du Loup.

Il existe des forces naturelles qui nous dépassent complètement et que bien peu d’entre nous connaissent. Grégory Nashoba est le dernier descendant d’un grand guerrier Pawnee et dans ses veines coulent les anciennes légendes et les plus grands mystères.

ils invoquent l’esprit du loup, le gardien de la vérité et de la justice.

Voir les commentaires

Publié le par Goéwin
Publié dans : #Gilles Milo-Vacéri, #Amérindien, #Fantastique, #Policier, #Nouvelle

Résumé :

« Et s’il s’était trompé ? S’il avait mis derrière les barreaux un innocent ? Le commandant Gabriel Gerfaut ne peut y croire. Fausto Negro est un tueur, de la pire espèce. Dès lors, comment expliquer la reprise des meurtres portant la marque abominable de son mode opératoire ? Pour éviter la libération du tueur en série qu’il a enfermé, Gabriel doit partir d’urgence à Manaus, au Brésil. Sur place, déjà une huitième victime. Une jeune fille, quinze ans à peine, de la tribu des Jivaros. Afin d’empêcher un monstre de sortir de prison, Gabriel Gerfaut va devoir s’enfoncer au cœur de la forêt amazonienne pour traquer son imitateur. Mais dans l’ombre de la jungle se cachent bien des créatures... »

 

Mon avis :

Envoûtant !

Waouh ! De plus en plus fort ! C’est dans le cockpit d’un mirage 2000 que le commandant Gerfaut arrive à Manaus, aux confins de la jungle amazonienne. Un crime atroce vient d’être commis, le présumé coupable étant déjà en prison, ce dernier crime ne peut lui être imputé et il doit donc être relâché. La dernière victime est une jeune fille amérindienne Yamatahé appartenant à la tribu des Shuars dont les membres sont des plus dangereux ; elle est la fille du shaman. Pour empêcher la libération du monstre, avec l’aide d’Amuru, le fils du sachem, Gabriel Gerfaut se lance à la poursuite d’un suspect Anibal Torrès qui a partagé la prison avec Fausto Negro et qui serait donc un imitateur.

Esprits cartésiens s’abstenir ! Gilles Milo-Vacéri fait revivre les légendes amérindiennes dans cette nouvelle et c’est un vrai bonheur. Poésie, fantastique et humour sont au rendez-vous et Gabriel Gerfaut a heureusement l’esprit ouvert.

Un seul regret : il semblerait que cela soit la dernière enquête du commandant Gabriel Gerfaut. L’auteur prévoit-il d’écrire une suite ?

Voir les commentaires

Publié le par Goéwin
Publié dans : #Gilles Milo-Vacéri, #Policier, #Suspense, #Franc-maçonnerie

Résumé :

« Un sextuple meurtre. Une loge maçonnique légendaire.

Un ennemi historique.


Une nouvelle enquête du commandant Gabriel Gerfaut.

Un sextuple meurtre. Une scène de crime cernée de triangles et de compas, de feuilles d’or et de symboles ésotériques. Des victimes qui appartiennent aux plus hautes sphères de l’État. Lorsque le commandant Gabriel Gerfaut est appelé sur cette affaire, il flaire d’emblée le parfum âcre du secret. Un relent bien vite confirmé : les victimes appartenaient à la franc-maçonnerie et aucun élément ne doit filtrer de cette enquête, au risque de provoquer un scandale sans précédent. Mais au fil des interrogatoires, le mystère s’épaissit, les incohérences se multiplient. Car les victimes n’auraient jamais dû se trouver ensemble : leur réunion funeste brise les règles fondamentales du culte ancestral. Aidé de sa coéquipière Adriana, Gerfaut va devoir faire la lumière sur cette sombre affaire, tout en veillant à rester dans l’ombre... »

Mon avis :

Une enquête trépidante sous le signe du secret défense !

Décidément le commandant Gerfaut n’a pas de chance ! Alors qu’il pensait pouvoir profiter de trois jours de congés amplement mérités, il est appelé sur une nouvelle affaire qui s’annonce des plus compliquées : dans un temple maçonnique, six victimes, toutes membres d’une loge et appartenant aux plus hautes instances de l’État combattant le crime organisé. De plus, il semble que le Grand Maître ait disparu, vraisemblablement enlevé.

Tout en veillant à ce que rien ne s’ébruite, Gabriel Gerfaut n’a que cinq jours pour résoudre l’enquête. Premier mystère : une vieille légende fait mention d’une loge sauvage qui aurait été formée durant l’Occupation pour lutter contre les nazis et organiser la Résistance ; elle regroupait des frères et sœurs de toutes les obédiences, ce qui est un non-sens, les membres des différentes loges ne pouvant travailler ensemble à cause des différences de statuts, rituels, mixité. Cette loge existerait encore aujourd’hui et lutterait contre le fascisme.

Gilles Milo-Vacéri ne nous laisse pas souffler un instant : un « Vénérable » ou Grand Maître disparu, des suspects insaisissables, une tueuse en série, des fausses pistes, d’autres qui disparaissent… Gabriel Gerfaut risque sa vie plusieurs fois et récolte plaies et bosses. Heureusement ses petits tiroirs fonctionnent bien et il est aidé par sa fidèle co-équipière, le capitaine Adriana Guivarch. Ajoutez à tout cela un humour sans cesse présent et des dialogues ciselés. Nous retrouvons un Gabriel Gerfaut en grande forme, toujours aussi indépendant et irrespectueux de la hiérarchie pour notre plus grand bonheur : il ne ménage guère son malheureux commissaire divisionnaire Marcelli.

Qu’ajouter de plus ? Gilles Milo-Vacéri possède une imagination foisonnante, il a un don pour nous embarquer dans des aventures qui sortent de l’ordinaire, il écrit très bien, ses personnages sont attachants et sont toujours gens de valeur et de principes, alors si vous ne connaissez pas encore le commandant Gerfaut, un seul conseil, procurez-vous ses enquêtes, vous ne le regretterez pas.

Voir les commentaires

Publié le par Goéwin
Publié dans : #Gilles Milo-Vacéri, #Thriller, #Ésotérisme, #Profilage, #Satanisme, #Fantastique, #Bretagne, #Tueur en série

Résumé :

« Un thriller ésotérique haletant : un suspense épuisant ! »

Décembre 2012, Bretagne.

Un nouveau meurtrier sévit au pays des contes et des sombres légendes, des vents qui malmènent les cœurs et de la brume qui étouffe les âmes. Un meurtrier sans pitié, un meurtrier sacrilège. Un meurtrier qui s’en prend à la source même de la vie : les femmes enceintes. Quatre ont été retrouvées éventrées, le fœtus arraché à leurs entrailles et porté disparu. Réquisitionné pour diriger cette sordide enquête, le commandant Gabriel Gerfaut de la Brigade Criminelle de Paris se rend à Guingamp pour tenter d’élucider ces crimes. Des crimes odieux qui le mènent bientôt sur la piste d’une mystérieuse confrérie extrêmement puissante qui, murmure-t-on, serait au service du grand Maître de l’Enfer : le Diable lui-même…

Que Son règne vienne est la première des enquêtes du commandant Gabriel Gerfaut.

 

Mon avis :

Coup de cœur ! Un thriller ésotérique ébouriffant avec une note de fantastique et de merveilleux !

La Bretagne est le théâtre de crimes abominables où des femmes enceintes et à terme sont éventrées et l’enfant enlevé. Le commandant Gabriel Gerfaut de la Crim, grand spécialiste des tueurs en série est envoyé sur les lieux ainsi que le lieutenant Adriana Guivarch qui sera son assistante. Va commencer alors une course contre la montre pour tenter d’éviter les prochains meurtres alors que le chiffre des victimes ne cesse d’augmenter. Très vite, Gabriel découvrira qu’ils luttent contre une Confrérie satanique.

Gilles Milo-Vacéri nous entraîne dans la Bretagne des légendes où tout paraît possible. Une fois de plus, je suis tombée sous le charme de son écriture, ici remplie de magie et de poésie, ainsi que de ses personnages. Gabriel Gerfaut se caractérise par son indépendance et il faut bien le dire, son caractère de chien. C’est avant tout un homme libre, plein d’humour et très peu respectueux de la hiérarchie, des ordres ou même des procédures. J'adore ! C’est quelqu’un de profondément humain. Avec Adriana, ils forment un couple d’enquêteurs attachants et efficaces. Gabriel n’en fait qu’à sa tête et ses méthodes d’interrogatoire valent le détour. Ajoutez à tout cela l’humour et vous avez un thriller que je recommande à tous les amoureux des belles lectures. Quant à la fin… elle est vraiment surprenante ! Je ne vous en dis pas plus mais une fois de plus l’auteur m’a scotchée. Et je me réjouis de découvrir maintenant la seconde enquête du commandant Gerfaut…

Dans une enquête, c’est ton humanité qui compte avant tout.

Voir les commentaires

Publié le par Goéwin
Publié dans : #Gilles Milo-Vacéri, #Contes, #Noël, #Orphelins

Résumé :

« En fait, tout a commencé le jour de la sortie organisée par la Barbue (c’est notre surveillante). On a pris l’autocar pour aller visiter l’atelier d’un monsieur qui fait des santons. Moi, je m’attendais à un vieil ermite grincheux, mais Monsieur Gabin a été très gentil ; il nous a même offert de la bonne brioche et du chocolat chaud ! Alors quand il a fallu rentrer à l’orphelinat pour retrouver les couloirs froids, mon lit humide et la cravache de la Barbue, j’ai pas pu… »

Mon avis :

Un très joli conte pour ce temps de Noël !

Nous retrouvons le style tout de sensibilité de Gilles Milo-Vacéri et faisons la connaissance de Gabin, le santonnier et de sa chienne Fidèle. Une rencontre avec des orphelins et leur accompagnatrice, une femme aigrie et cruelle, venus visiter l’atelier de santons va tout changer.

Voir les commentaires

Publié le par Goéwin
Publié dans : #Gilles Milo-Vacéri, #Romance contemporaine, #Fidélité, #Communication, #Confiance, #Jeu de piste

Résumé :

Mael ne comprend pas, ne sait plus quoi penser ou quoi faire. Cette Saint-Valentin devait être exceptionnelle, unique, mémorable. De l’énorme bouquet de roses au dîner romantique en passant par la sublime bague, rien n’avait été laissé au hasard. Il avait tout prévu pour lui faire sa demande.
Tout, sauf sa disparition. Où est passée Letizia ? Pourquoi l’a-t-elle quitté ? Alors que les questions se bousculent dans sa tête, la douleur l’empêche de raisonner. Pourtant, la réponse est là, écrite devant ses yeux :

Prouve-moi que tu m’aimes et retrouve-moi.

                                                        Letizia.
                                                                                                          

   

Mon avis :

Une très jolie romance pleine d’originalité !

C’était une première pour Gilles et j’ai envie de plagier je ne sais plus qui en disant que  « pour un coup d’essai ce fut un coup de maître ». J’ai beaucoup aimé cette nouvelle pleine de tendresse où je retrouve tout le style de l’auteur ainsi que des personnages attachants.

Alors que Mael a tout prévu pour fêter la Saint Valentin avec son amoureuse et lui demander sa main, voilà que Letizia disparaît en lui laissant un mot énigmatique lui demandant de la retrouver et de lui prouver qu’il l’aime. Mael est assommé mais il se reprend vite et se lance à cœur perdu dans le jeu de piste que lui a laissé sa bien-aimée et il en profite pour essayer de comprendre et se remettre en question.

Gilles Milo-Vacéri nous démontre toute l’importance de la communication dans le couple, de la confiance et avec Mael, nous nous triturons le cerveau pour tenter de comprendre les énigmes laissées pas Letizia.

On ne joue pas avec la confiance !

Voir les commentaires

1 2 > >>