Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Au-pays-de-Goewin.over-blog.com

Au-pays-de-Goewin.over-blog.com

Les livres de Goéwin

Articles avec #chick lit catégorie

Publié le par Goéwin
Publié dans : #Romance, #Chick Lit, #Histoire vraie, #Feel Good, #Voyage, #Comédie

Résumé :

- Se faire plaquer à deux semaines de son mariage : fait.

- Se retrouver au chômage pour avoir préparé ledit mariage sur ses heures de travail : fait.

- Perdre toute dignité après avoir croisé le fiancé volage et la nouvelle femme de sa vie : fait.

Ce que Georgia n’a pas fait depuis longtemps, en revanche, c’est se demander ce dont elle a vraiment envie. Et, plus elle y pense, moins la sainte trinité « mariage-maison-maternité » la fait vibrer. Non, ce dont elle rêve depuis toujours, c’est de parcourir le monde. Apprendre une nouvelle langue au sommet du Kilimandjaro, s’ouvrir à la spiritualité auprès d’un moine bouddhiste, goûter des plats aux noms imprononçables… Alors, Georgia fait le grand saut : elle part. Six semaines en Thaïlande. Six semaines pour réaliser ses rêves et se recentrer sur l’essentiel : elle-même.

Sauf que, dans les voyages comme dans la vie, rien ne se passe jamais comme prévu – et notre Bridget Jones en sac à dos ne va pas tarder à s’en rendre compte… pour le meilleur et pour le pire.

Mon avis :

Un livre sympathique, une lecture détente.

Georgia cumule vraiment toutes les malchances : après s’être retrouvée plaquée à 15 jours de son mariage, elle se fait licencier de son emploi. Il faut dire qu’elle avait un peu trop préparé son mariage durant son temps de travail. Heureusement elle a une excellente amie qui refuse de la voir se morfondre et la pousse à faire une liste de tout ce qu’elle voudrait faire.

Je remercie NetGalley ainsi que les Éditions Harlequin pour ce sympathique Service Presse qui sent bon l’été et les vacances. Katy Collins a donné vie à une galerie de personnages attachants. Marie, la meilleure amie de Georgia, est géniale ; elle refuse de la laisser se morfondre et lui conseille de faire une liste de tout ce qu’elle aimerait faire et voir avant de mourir. C’est ainsi que Georgia va découvrir qu’elle a envie de voyager, de quitter un emploi qui ne la satisfait pas, de découvrir le monde et d’apprendre tout un tas de choses nouvelles. Le hasard ou sa bonne étoile vont lui faire rencontrer Trisha, une propriétaire d’agence de voyages dynamique et pleine d’empathie qui va l’aider à trouver sa destination : la Thaïlande. Georgia fait partie des rêveurs et elle va partir tout en fantasmant sur Stevie, le filleul baroudeur de Trisha, dont elle a lu une des cartes qu’il envoie à sa marraine. Par contre, ensuite, durant toute la première partie du voyage, je n’ai pas cessé d’avoir envie de la secouer tant elle m’énervait ; j’ai vraiment trouvé que c’était une caricature de la fille timide et coincée, crédule à un point inimaginable. Je l’ai trouvée exaspérante, à la limite de la bêtise. Et cela jusqu’au chapitre 20, soit plus de la moitié du livre.

J’ai heureusement continué ma lecture et Georgia a commencé à révéler d’autres facettes de sa personnalité et les personnages secondaires sont enfin devenus intéressants. Dans la première partie du voyage, elle n’a rencontré que des arnaqueurs et des filles qui étaient des vraies garces. Par contre ensuite, elle va faire des rencontres avec des êtres pleins de générosité comme Dara et Phil, Astrid, se lier d’amitié avec d’autres jeunes femmes qui ont le goût du voyage comme elle, Shelley, Emily et Lou. Elle va même commencer à s’intéresser à Ben…

Katy Collins a une écriture agréable, limpide. Elle nous offre une comédie pétillante et nous fait rêver avec les merveilleux paysages de Thaïlande. Entre le début et la fin du récit, Georgia a bien grandi et est devenue une jeune femme indépendante, capable de s’affirmer. Je pense que ce livre séduira toutes les fans de Bridget Jones et que c’est une bonne lecture détente sans prise de tête pour la plage.

Voir les commentaires

Publié le par Goéwin
Publié dans : #Romance, #Chick Lit, #Comédie

Résumé :

Libby Lomax a toujours son bon vieux Chesterfield. Sa marque de bijoux décolle, elle tient enfin son ex envahissant à distance et Ollie, son meilleur ami, est sur le point de se marier avec une fille formidable… Tout va donc pour le mieux. Sauf que Libby est Libby. Elle est capable de confondre un chien sacré mexicain avec un rat. De rêver que c’est elle qui épouse Ollie. De se laisser inviter par un homme qui la renverse dans la rue. Bref : Libby a besoin d’aide… et qui mieux que Grace Kelly pourrait lui prodiguer quelques conseils ?

Quand l’exquise Grace Kelly guide Libby Lomax vers la maturité…
émotion et grain de folie au rendez-vous !

Mon avis :

Une romance toujours aussi riche en humour et imprévus.

Nous retrouvons Libby toujours aussi gaffeuse, elle continue à trop parler lorsqu’elle est émue, ne se remet pas d’avoir perdu son âme sœur Ollie qui en a eu assez d’attendre et est désormais avec Tash mais elle a également le don précieux d’attirer les hommes les plus canons. Dans ce troisième tome il s’agit de Joel et elle aura Grace Kelly pour la conseiller.

J’ai moins aimé ce troisième tome et j’ai trouvé Grace Kelly vraiment antipathique. Par contre Bogdan m’a bien amusée avec ses erreurs de langage. Son ex, Dillon lui cause quelques soucis et elle le renvoie en cure de désintoxication. Ses bijoux ont du succès mais quelle plaie ses investisseurs ! Lucy Hollidays nous offre une galerie de personnages hauts en couleurs et toujours aussi farfelus. Libby est à plaindre avec sa sœur Cash et sa mère : ce sont de vraies caricatures et elles se montrent d’une vénalité particulièrement écœurante à certains moments. Néanmoins à la suite d’un quiproquo, l’auteure nous les rend émouvantes et nous fait voir leur fragilité derrière leurs masques. Libby est singulièrement touchante dans son désir de tourner la page mais quelle Miss Catastrophe ! On ne peut que succomber à son charme.

Une comédie légère et aussi pétillante que les bulles d’un champagne !

Voir les commentaires

Publié le par Goéwin
Publié dans : #Romance, #Comédie, #Chick Lit

Résumé :

Quand elle touche le fond, Libby Lomax connaît un remède imparable : se rouler en boule dans son canapé pour savourer son film préféré, Diamants sur canapé. C’est justement l’un de ces jours « sans » que l’improbable se produit : Audrey Hepburn sort de l’écran ! Parée de sa petite robe noire, de ses perles et de son fume-cigarette, l’actrice est bien décidée à aider Libby à mettre de l’ordre dans tous les domaines de sa vie. Hallucination ? Bonne fée ? … Ou charmante calamité ?

Audrey Hepburn en Pygmalion ?
Un concentré d’élégance pour une comédie addictive !

Mon avis :

Une jolie romance pleine d’humour et de fantaisie.

Libby Lomax est une jeune femme de 29 ans pleine de charme, douée d’un heureux caractère qui la pousse à tout positiver et une véritable miss Catastrophe. Elle est affligée d’une mère et d’une sœur qui sont de véritables caricatures de la mère carriériste et de la starlette sans cervelle et Libby leur sert un peu de bonne à tout faire. Suite à une erreur, alors qu’elle vient d’aménager dans un tout petit appartement, Libby “hérite” d’un canapé Chesterfield et quand après une journée plus catastrophique encore que d’habitude elle se roule en boule dessus et commence à visionner “Diamants sur canapé” de son actrice fétiche, Audrey Hepburn se matérialise devant elle. Commence alors le coaching le plus improbable qui soit !

Je me suis bien amusée tout au long de cette lecture et je remercie NetGalley ainsi que les Éditions Harper Collins pour ce service presse. Lucy Holliday a une écriture limpide et ce roman vous fera passer un excellent moment durant lequel vous vous évaderez de votre quotidien pour plonger dans les problèmes de Libby. Et Dieu sait qu’elle les accumule. C’est une jeune femme attachante et naïve, j’ai eu bien souvent envie de la secouer devant son aveuglement. Son meilleur ami Olly ne vaut pas mieux et ce qui les rattache en apparence est complètement loufoque, une histoire de fromages. D’ailleurs tous les personnages sont incroyables : son propriétaire mafieux et son fils Bogdan en coiffeur homosexuel ; Dillon O’Hara, l’acteur beau gosse sur qui toutes les femmes craquent, Rhea le mannequin de Victoria Street et Audrey tout simplement adorable. Ses dialogues avec Libby sont des petites merveilles d’humour et les efforts qu’elle déploie pour se mettre à sa portée et pour l’aider sont à mourir de rire.

Au final, une lecture divertissante dans le monde des paillettes et du showbiz.

Voir les commentaires

Publié le par Goéwin
Publié dans : #Romance, #Comédie, #Chick Lit, #Humour, #Télé-réalité

Résumé :

Salomé rêve d’être actrice ; mais, pour l’instant, son plus grand rôle se résume à demander « moutarde ou ketchup ? » aux clients du food-truck dans lequel elle travaille. Alors, quand Pierre, un journaliste, lui propose de participer à une émission de télé-réalité, elle n’hésite pas longtemps avant d’accepter. D’accord, tout n’est qu’apparences et faux-semblants dans ce genre de productions. OK, le beau célibataire qu’elle va devoir séduire n’en a sûrement rien à faire de trouver l’amour. Mais il y a cette toute petite, cette infime chance d’être repérée par un grand producteur ! Et puis, cela lui permettra de passer un peu plus de temps avec Pierre, qui est aussi le présentateur de l’émission. Alors, oui, elle assume : pour réaliser son rêve, elle est prête à tout… ou presque !

Mon avis : ♥ ♥ ♥ ♥

Hilarant !

Alors qu’elle ne rêve que de devenir une actrice célèbre, Salomé doit se contenter d’un emploi miteux dans un food-truck. Mais tout va changer. En effet, Pierre, journaliste et présentateur de l’émission de télé-réalité « Prêtes à tout » lui propose de participer. Après un moment d’hésitation, Salomé signe le contrat car c’est peut-être SA chance de rencontrer enfin un producteur qui fera décoller sa carrière et puis il y a quand même 1 million de francs suisses à la clé pour la gagnante. Alors bien sûr il va lui falloir partager la vie de 7 folles hystériques pour tenter de séduire « un homme célibataire, bronzé, musclé et décérébré », mais il y a le beau Pierre qui l’intrigue et l’attire…

J’ai passé un excellent moment avec ce livre et je remercie NetGalley et les Éditions Harlequin HQN pour ce service presse. Je me suis bien amusée et j’ai bien ri. Cléo Buchheim nous offre une satire de l’univers de la télé-réalité et c’est à mourir de rire. Certes elle force le trait mais les situations et les dialogues sont vraiment cocasses. Le Bachelor a un corps de rêve mais aucune conversation ce qui rend difficile les dialogues avec lui. Les filles du casting sont également de vraies caricatures et heureusement qu’il s’agit d’une comédie parce que vraiment ils ne font pas honneur au genre humain. Que ce soit le Bachelor ou les filles, ils doivent avoir un petit pois à la place du cerveau et bien sûr les hormones en folie. L’auteur porte un regard acéré sur notre société de consommation où la recherche de la célébrité et de la richesse font de nous des voyeurs et des exhibitionnistes. Elle a une plume fluide, agréable et ses personnages sont attachants. Elle parvient même à nous rendre attendrissants Dante le séducteur ou les filles du casting grâce à leurs travers ou leurs faiblesses. J’ai beaucoup ri mais ils m’ont touchée en même temps.

J’ai énormément apprécié le personnage de Salomé. C’est une jeune femme pleine d’humour qui se remet plus ou moins bien de sa rupture avec son petit ami. C’est quelqu’un de profondément gentil et généreux et les autres ont tendance à profiter d’elle. Heureusement elle a pour meilleur ami Shervin, son collègue de travail et colocataire, un jeune homme homosexuel équilibré et doué pour le bonheur. Il est un peu comme son frère, elle peut tout lui dire et il est d’excellent conseil. Et puis il y a une belle histoire d’amour émouvante et tendre mais je ne vous en dirai pas plus.

Alors si vous voulez passer un bon moment de détente, plongez-vous dans l’univers de Cléo Buchheim et accompagnez Salomé dans ses mésaventures.

Voir les commentaires