Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Au-pays-de-Goewin.over-blog.com

Au-pays-de-Goewin.over-blog.com

Les livres de Goéwin

comedie

Publié le par Goéwin
Publié dans : #Comédie, #Romance, #Romance contemporaine, #Humour, #Mariage

Résumé :

Elle fleurit les mariages, lui les détruit.

Quel être humain normalement constitué oserait ruiner un mariage ? Quelle personne impitoyable faut-il être pour détruire le plus beau jour de la vie d'un couple ? Eh bien, il faut être prêtre, sexy en diable et révéler en pleine cérémonie les petites incartades de la future mariée... Lorsque Louise Adrielle, fleuriste, assiste à la scène, elle comprend mieux pourquoi on lui a demandé de décorer l’église en jaune cocu ! Traumatisée, elle se fait la promesse d’être désormais sur le qui-vive à chaque cérémonie. Car sa responsable l’a mise en garde : La dame au cabanon ne pourra être associé à une autre débâcle nuptiale. Si Louise assiste à un nouvel esclandre, les alliances ne seront pas les seules à finir au placard.
 

Mon avis : ♥ ♥ ♥ ♥ ♥

Coup de cœur ! Une délicieuse romance à savourer cet été, rires et bonne humeur assurés !

Louise est fleuriste, elle travaille pour la redoutable et atrabilaire Mme Chapelier, propriétaire de La dame au cabanon. Et aujourd’hui, Louise est scandalisée car les futurs mariés ont eu le mauvais goût incroyable de choisir des fleurs et ornements, tous de couleur… jaune !!! La couleur de l’adultère et des cocus ! Lui, c’est Loïc, grand, ténébreux, le sourire ravageur et… aucun scandale ne lui fait peur. Il ne recule devant rien pour détruire un mariage. Et naturellement Mme Chapelier, reine de la mauvaise foi, se dédouane de toute responsabilité en rendant responsable Louise.

J’ai adoré « Fais-moi taire si tu peux ! » et n’ai pas cessé de rire et de m’amuser tout au long de ma lecture. D’ailleurs Sophie Jomain fait partie de mes auteurs fétiches dont je me procure les livres “les yeux fermés” tant je suis sûre de ne pas être déçue. Aussi je remercie chaleureusement NetGalley ainsi que les Éditions Harlequin pour l’envoi de ce service presse.

Les situations créées par l’auteure sont hilarantes, les dialogues entre Louise et Loïc de petits chefs-d’œuvre du genre et je n’ai pu m’empêcher, entre deux crises de rire, de plaindre Louise de tout mon cœur face au machiavélisme de Loïc. Sophie Jomain possède une imagination débordante et même diabolique ainsi qu’un humour tout aussi fabuleux. S’y ajoutent un style d’écriture tout à fait addictif, des personnages attachants et une intrigue riche en rebondissements.

Et je ne vous en dirai pas davantage pour vous laisser découvrir vous-même cette comédie que je vous recommande. Vraiment !

Voir les commentaires

Publié le par Goéwin
Publié dans : #Chick Lit, #Romance, #Romance contemporaine, #Comédie, #Humour, #Amour, #Amitié, #Karma

Résumé :

En se levant ce matin-là, Julia ne s’attendait sûrement pas à passer une journée aussi éprouvante. Pourtant, tout avait commencé plutôt normalement : son amie Libby était ravie de lui confier ses enfants et Julia était prête à faire contre mauvaise fortune, bon cœur pour aider son amie… Jusqu’à ce que le petit Kyle se blesse et finisse aux urgences, après avoir confié à Julia son « trésor » trouvé dans le bac à sable : un magnifique solitaire !

Très vite, les catastrophes commencent à s’enchainer et Julia réalise que le pouvoir de nuisance de cette bague est proportionnel à la taille de son diamant. Elle n’a, dès lors, plus qu’une idée en tête : s’en débarrasser. Mais d’où vient cette bague et qui l’a perdue ? Et surtout, qui est ce bel homme que Julia ne cesse de croiser ?

Mon avis :  ♥ ♥ ♥ ♥

Un concentré d’humour et de situations cocasses.

Je remercie NetGalley ainsi qu’Amazon Publishing France, Montlake Romance pour l’envoi de ce service presse qui m’a permis de découvrir la plume pétillante et pleine d’humour de Tamara Balliana. Dès les premières pages, le ton est donné et on s’amuse franchement aux mésaventures de Julia. Alors qu’elle n’apprécie pas particulièrement les enfants, elle aurait même tendance à les fuir, elle a proposé à son amie Libby de lui garder ses deux terreurs, Kyle et Keira, un samedi après-midi tout en espérant que son amie n’accepterait pas. Manque de chance, celle-ci saisit avec joie l’opportunité d’avoir quelques heures de liberté. Et c’est ainsi que Julia se retrouve au parc avec deux enfants en pleine forme. Naturellement, rien ne va se passer comme prévu. Alors qu’il cherche à attraper le trésor qu’il a découvert dans le bac à sable, Kyle va se blesser au bras ce qui va conduire notre trio aux Urgences. Là, Julia va se rendre compte que le fameux trésor que lui a confié Kyle consiste en une bague sertie d’un énorme diamant. Et ses ennuis ne font que commencer à tel point qu’elle en vient à soupçonner la bague d’en être responsable. Il lui faut à tout prix retrouver son propriétaire pour s’en débarrasser.

« Diamant et mauvais karma » est une comédie romantique délicieuse et pleine d’humour. Julia et ses amies sont attachantes et leur amitié n’est pas un vain mot. Quand l’une d’entre elles a un problème, elle peut compter sur le soutien des autres. Julia va enchaîner les problèmes et les ennuis dans une suite d’évènements cocasses. En même temps, elle ne cesse de rencontrer le même homme séduisant et elle va devoir apprendre à faire confiance.

L’écriture de Tamara Balliani est très agréable et elle nous offre un roman très drôle, plein de fantaisie et de rebondissements. Je n’ai pas arrêté de rire et de sourire durant toute ma lecture. Pourtant, Julia n’a pas une vie facile : artiste-peintre en panne d’inspiration, une famille abonnée à la case garde à vue et prison, une situation financière plutôt difficile et une vie amoureuse proche du néant. Mais elle a de belles qualités et j’ai beaucoup aimé la relation qu’elle entretient avec son frère Grant et ses amies.

Une jolie comédie romantique que je vous recommande pour oublier vos tracas, une bulle de bonne humeur.

Voir les commentaires

Résumé :

Comment être un père quand on arrive vingt ans après ?

Pour soigner ceux que l’on oublie trop souvent, Thomas a vécu des années dans un village perdu en Inde. Lorsqu’il apprend que la femme qu’il a autrefois quittée a eu une fille de lui, ses certitudes vacillent.
Il lui a donné la vie, mais il a moins fait pour elle que pour n’importe quel inconnu. Est-il possible d’être un père quand on arrive si tard ? Comment vit-on dans un monde dont on ne connaît plus les codes ? Pour approcher celle qui est désormais une jeune femme et dont il ne sait rien, secrètement, maladroitement, Thomas va devoir tout apprendre, avec l’aide de ceux que le destin placera sur sa route.

« Une comédie ultra-positive. Un roman plaisant et rassurant. » Catherine Balle – Le Parisien / Aujourd’hui en France

« Ce livre est une véritable injection de bonheur, un antidépresseur. Il devrait être remboursé par la Sécu ! » Delbert – Sud Ouest

 

Mon avis : ♥ ♥ ♥ ♥ ♥

Un beau livre émouvant et tendre sur l’amour paternel.

À vingt ans, Thomas a tout quitté pour exercer la médecine en humanitaire et près de vingt ans se sont écoulés depuis son départ. Les huit dernières années, il les a passées dans un village perdu en Inde. C’est alors qu’il apprend que la femme qu’il aimait il y a si longtemps a eu une fille. La découverte de sa paternité est comme un tsunami pour lui. Grâce à son ami indien Kishan et aux sages du village, Thomas comprend qu’il n’a plus rien à donner, qu’il est temps pour lui de rentrer au pays et de se rapprocher de sa fille. Mais quel rôle va-t-il jouer auprès d’elle ? Il a toujours tout fait pour les enfants des autres, mais pour elle, la chair de sa chair, il n’a été qu’absence.

J’ai bien ri en lisant ce livre car on peut dire que presque tous les personnages sont experts en idées loufoques. Ils ont tous un petit grain de folie sympathique et ils n’ont peur de rien ou presque, si on excepte notre docteur Thomas qui panique dès qu’il aperçoit un chien. Lorsqu’il retourne en France, Thomas n’a qu’une idée : se rapprocher de sa fille. Pour cela, il va accepter le poste de directeur de résidence pour seniors. Il n’y a que six résidents mais je peux dire qu’ils sont “gratinés”. Et leur infirmière Pauline n’est pas triste non plus. Elle n’a pas la langue dans sa poche et ne rate pas une occasion de mettre Thomas en boîte. Leurs dialogues sont savoureux. Les mises en scène et les plans que concocte Thomas pour “espionner” sa fille et la découvrir sont tous plus foireux les uns que les autres. Mais il est vraiment attachant et émouvant dans sa quête d’autant plus qu’il ne veut surtout pas troubler la vie de sa fille Emma.

Je n’en dirai pas plus pour ne pas dévoiler l’intrigue. J’ai retrouvé avec un énorme plaisir la plume tendre et pétillante de Gilles Legardinier. Il nous offre une comédie pas si légère que ça où il développe les thèmes de la solitude et plus particulièrement celle des étrangers, des laissés-pour-compte, l’amour d’un père et plus généralement l’amour parental avec l’inquiétude toujours présente pour les enfants, la vieillesse mais aussi une belle romance avec une magnifique déclaration d’amour. Et il enveloppe tout cela d’un humour fin et délicat qui nous fait éclater de rire au fil des pages.

Comme l’a écrit Delbert dans Sud-Ouest, ce livre devrait être remboursé par la Sécurité Sociale car il vaut tous les antidépresseurs du monde.

Paroles et traduction de «When I Was Your Man »

Quand j'étais ton homme

Same bed, but it feels just a little bit bigger now
Le même lit, mais il semble simplement un peu plus grand maintenant
Our song on the radio, but it doesn’t sound the same
Notre chanson à la radio, mais ça ne sonne pas de la même façon
When our friends talk about you all that it does, is just tear me down
Lorsque nos amis parlent de toi tout ce que ça fait, c'est que ça me détruit
Cause my heart breaks a little when I hear your name
Parce que mon cœur se brise un peu lorsque j'entends ton nom
It all just sound like uh, uh, uh
Tout résonne comme uh, uh, uh

(Chorus:)
(Refrain:)
Hmmm too young, too dumb to realize
Hmmm trop jeune, trop bête pour comprendre
That I should have bought you flowers and held your hand
Que j'aurai dû t'acheter des fleurs et tenir ta main
Should have give you all my hours when I had the chance
J'aurai dû te donner tout mon temps quand j'en avais l'opportunité
Take you to every party cause all you wanted to do was dance
T'emmener à toutes les soirées parce que tout ce que tu voulais c'était danser
Now my baby is dancing, but she’s dancing with another man.
Maintenant ma chérie danse, mais elle danse avec un autre homme

My pride, my ego, my needs and my selfish ways
Ma fierté, mon ego, mes besoins et mon égoïsme
Cause a good strong woman like you to walk out my life
Ont fait qu'une femme, bien et forte comme toi, est sortie de ma vie
Now I never, never get to clean out the mess I made oh oh oh
Maintenant je ne vais jamais, jamais pouvoir réparer tout le gâchis que j'ai fait oh oh oh
And it haunts me every time I close my eyes
Et ça me hante, chaque fois que je ferme les yeux
It all just sounds like uh, uh, uh, uh
Tout résonne comme uh, uh, uh

Voir les commentaires

Publié le par Goéwin
Publié dans : #Romance, #Romance contemporaine, #Comédie, #Humour, #Amitié, #Amour, #Famille, #Chick Lit

Résumé :

Zoey est la sœur de Dalton et la meilleure amie d’Adrian, à qui sa tante Vic voudrait bien la voir mariée. À trente ans à peine, elle a monté sa propre entreprise de traiteur avec son assistante, devenue amie, Sally, qui aime bien Dalton.
Elle n’écoute jamais les conseils de Fran, sa mère, ou de Nana, sa grand-mère adorée, car elle préfère se confier le soir à son chat, Sushi. Sinon, la vie de Zoey n’est pas compliquée. Encore moins quand elle rencontre Matthew Ziegler, le critique gastronomique le plus influent de New York, un type parfaitement imbuvable qui semble bien décidé à mettre sa cuisine à l’épreuve, jusque dans les moindres détails…
Voici une comédie cent pour cent new-yorkaise, sexy et efficace ! Ce chassé-croisé amoureux contemporain porté par des dialogues vifs et percutants, rythmé par mille et un rebondissements, révèle une héroïne au caractère volcanique.

Un roman d’amitié, une histoire familiale, une passion torride : et si Elizabeth Bennet s’était réincarnée au XXIe siècle dans une jeune cuisinière américaine ?

Mon avis : ✯ ✯ ✯ ✯ 

Une délicieuse comédie contemporaine.

Zoey, son frère Dalton et Adrian sont amis depuis l’enfance. Ils ont multiplié les bêtises et provocations. Arrivés à l’âge adulte ils continuent à s’entendre comme larrons en foire ce qui nous donne une comédie légère et pleine d’humour. Des trois, Zoey est sans conteste la plus gaffeuse ; ce que j’ai pu rire à ses mésaventures, elle a vraiment le don de se mettre dans des situations comiques. Et lorsqu’elle va rencontrer Matthew Ziegler, le grand critique gastronomique, les choses ne vont pas s’arranger.

J’ai bien aimé cette romance contemporaine. J’avais été attirée par le titre et je ne regrette pas du tout de m’être plongée dans cette lecture. J’ai passé un excellent moment de détente. Élie Grimes a une écriture pétillante et d’une grande fluidité. Ses personnages sont attachants et les héros secondaires sont aussi intéressants que les principaux. La famille de Zoey est haute en couleurs et l’intrigue pleine de rebondissements.

Une romance toute simple et pleine d’humour pour se détendre mais également une belle histoire de famille et d’amitié.

Voir les commentaires

Publié le par Goéwin
Publié dans : #Romance, #Romance contemporaine, #Comédie, #Humour, #Amour, #Amitié, #Mariage, #Famille

Résumé :

Un mariage… En général c’est une bonne nouvelle, non ? Un moment sympa, une fête, une ambiance géniale ? C’est comme ça normalement, non ?
Alors pourquoi celui de Maggy, ma meilleure amie, part en vrille dès qu’on avance un peu dans l’organisation ? Et les problèmes, ça se déplace en troupeau ! La liste est longue ! Sans compter ce crétin de William, égocentrique, arrogant et… meilleur ami du marié ! Ce type me donne envie de vomir.
Et où est passé le futur marié ? Disparu, envolé, le jour du mariage.
Si je suis dans un cauchemar, je veux me réveiller tout de suite.
Mais je vais prendre en main tout ça. Je vais sauver le mariage de Maggy, parce qu’elle est géniale et qu’elle mérite d’être heureuse.
Moi ? C’est Cassie. Grande gueule, gaffeuse, mais prête à tout. Ce mariage aura lieu. Quoi qu’il advienne !

Mon avis : ✯ ✯ ✯ ✯ ✯

Coup de cœur pour cette romance qui est une véritable cure de bonne humeur et de joie de vivre.

J’ai eu le coup de foudre pour ce livre et je remercie Sylvie Noël pour cette belle lecture et les excellents moments que j’ai passés en compagnie de Cassie et de tous les autres.

Cassie est vraiment une fille au cœur d’or, elle est l’amie que nous souhaiterions toutes avoir à nos côtés. Meilleure amie de Maggy qui se marie et dont elle est le témoin, elle prend tout en charge avec générosité et efficacité pour que ce mariage soit le plus beau jour de la vie de son amie. Et elle y a du mérite car rien, vraiment rien, ne va se passer comme prévu.

Primo elle ne peut pas supporter Will, meilleur ami et témoin de David, le futur marié. Au premier regard, elle l’a détesté et j’ai bien ri à leurs prises de bec. J’ai adoré également les pitreries du petit diable et du petit ange qui illustrent les réactions de Cassie. Fous rires assurés à la lecture. Cassie doit gérer les états d’âme de Maggy qui stresse un maximum durant tous les préparatifs. Il faut dire que les évènements ne la ménagent guère. Entre l’enterrement de vie de jeune fille qui manque tourner au punching ball, les imprévus de dernier moment, la mère de la mariée qui est une véritable tornade et qui veut mettre son grain de sel partout, les choses ne sont pas simples. Rien ne leur sera épargné, jusqu’au futur marié qui disparaît la veille du mariage, ce qui ajoute une touche de suspense car il est trop amoureux pour s’être enfui.

L’écriture de l’auteure est très agréable et elle a un don pour nous faire ressentir les émotions de ses personnages. L’amitié qui unit Cassie et Maggy fait chaud au cœur tout comme l’amour entre David et Maggy. Il y a d’autres moments où j’ai été émue aux larmes et c’est vraiment à regret que j’ai tourné la dernière page. J’aimerais bien retrouver Cassie dans un second tome qui lui serait consacré.

J’ai vraiment adoré cette comédie pleine d’humour et de fantaisie mais riche d’émotion, de tendresse et d’amour.

Voir les commentaires

Publié le par Goéwin
Publié dans : #Romance, #Comédie, #Téléréalité, #Rivalité

Résumé :

Bonsoir, ici Katy Julianson en direct pour le lancement de la deuxième saison de "The Prince". Durant sept semaines, quatorze jeunes femmes se battront bec et ongles pour obtenir les faveurs de notre gentleman célibataire. Chaque vendredi, deux d'entre elles plieront bagages à la demande de celui-ci.

Cette année, une petite nouveauté viendra pimenter l'aventure. En présence de notre célibataire, les prétendantes seront obligatoirement masquées et ne devront, sous aucun prétexte, dévoiler leur visage, sous peine d'élimination.

Laquelle gagnera le cœur de notre prince ?

En attendant de le savoir, veuillez accueillir avec moi les candidates de cette nouvelle saison.

Alec et Azalée n'auraient jamais imaginé participer à ce genre de téléréalité. Et pourtant, les voilà, en ce moment même, face à face, dans le jardin de la magnifique demeure coloniale qui sert de décor à l'émission.

Pourquoi une jeune femme qui déteste être sous les feux des projecteurs a-t-elle accepté d'être filmée à longueur de journée ?

Pourquoi un homme riche et sexy a-t-il besoin d'un programme de télévision pour trouver sa future femme ?

Et si, au final, les enjeux n'avaient rien à voir avec l'amour ?

Mon avis :

Une romance qui revisite avec beaucoup d’humour le conte de Cendrillon.

Je remercie Nikki Jenkins ainsi que Les Livres Voyageurs qui m’ont permis de découvrir cette jolie romance qui se déroule dans l’univers de la téléréalité. 1 m 60, taille 46, Azalée n’a pas le profil type des candidates. Idem pour Alec : riche, célèbre et sexy, qu’est-ce qui a pu motiver sa participation à cette émission ? À priori, il ne devrait avoir aucun mal à se trouver une épouse sans l’aide de quiconque.

Dès le début, nous sommes intrigués. Azalée ne correspond en rien aux filles habituelles dans ce genre de show. Petite brune aux formes généreuses, elle s’est retrouvée piégée par ses amies qui ont postulé pour qu’elle participe à “The Prince”. Elle a une habitude très gênante pour elle en société mais tout à fait géniale pour nous : elle pense à voix haute ce qui donne lieu à des réactions hilarantes. Quant à Alec, vice-président et richissime héritier de la Hunter Company, il correspond parfaitement à l’image physique que l’on se fait du candidat de ce genre de programme.

Je me suis amusée du début à la fin. Si je ne regarde jamais ce genre d’émission, j’avoue que c’est différent dans un livre et que je me suis régalée des mésaventures de nos héros. Découvrir les coulisses de l’émission est réjouissant. Pauvre Alec ! Ses différentes rencontres avec les candidates sont très drôles d’autant que ces demoiselles ne savent plus quoi inventer pour tenter de le séduire et qu’elles se montrent féroces envers leurs rivales. Quant à Azalée, c’est une véritable bouffée d’air pur dans cet univers de faux semblants. Nikki Jenkins a une plume légère et fluide et elle nous offre une romance pétillante comme des bulles de champagne, pleine d’humour, sans oublier une fin surprenante. J’ajouterai pour terminer que la couverture du livre est magnifique.

Voir les commentaires

Publié le par Goéwin
Publié dans : #Romance, #Chick Lit, #Histoire vraie, #Feel Good, #Voyage, #Comédie

Résumé :

- Se faire plaquer à deux semaines de son mariage : fait.

- Se retrouver au chômage pour avoir préparé ledit mariage sur ses heures de travail : fait.

- Perdre toute dignité après avoir croisé le fiancé volage et la nouvelle femme de sa vie : fait.

Ce que Georgia n’a pas fait depuis longtemps, en revanche, c’est se demander ce dont elle a vraiment envie. Et, plus elle y pense, moins la sainte trinité « mariage-maison-maternité » la fait vibrer. Non, ce dont elle rêve depuis toujours, c’est de parcourir le monde. Apprendre une nouvelle langue au sommet du Kilimandjaro, s’ouvrir à la spiritualité auprès d’un moine bouddhiste, goûter des plats aux noms imprononçables… Alors, Georgia fait le grand saut : elle part. Six semaines en Thaïlande. Six semaines pour réaliser ses rêves et se recentrer sur l’essentiel : elle-même.

Sauf que, dans les voyages comme dans la vie, rien ne se passe jamais comme prévu – et notre Bridget Jones en sac à dos ne va pas tarder à s’en rendre compte… pour le meilleur et pour le pire.

Mon avis :

Un livre sympathique, une lecture détente.

Georgia cumule vraiment toutes les malchances : après s’être retrouvée plaquée à 15 jours de son mariage, elle se fait licencier de son emploi. Il faut dire qu’elle avait un peu trop préparé son mariage durant son temps de travail. Heureusement elle a une excellente amie qui refuse de la voir se morfondre et la pousse à faire une liste de tout ce qu’elle voudrait faire.

Je remercie NetGalley ainsi que les Éditions Harlequin pour ce sympathique Service Presse qui sent bon l’été et les vacances. Katy Collins a donné vie à une galerie de personnages attachants. Marie, la meilleure amie de Georgia, est géniale ; elle refuse de la laisser se morfondre et lui conseille de faire une liste de tout ce qu’elle aimerait faire et voir avant de mourir. C’est ainsi que Georgia va découvrir qu’elle a envie de voyager, de quitter un emploi qui ne la satisfait pas, de découvrir le monde et d’apprendre tout un tas de choses nouvelles. Le hasard ou sa bonne étoile vont lui faire rencontrer Trisha, une propriétaire d’agence de voyages dynamique et pleine d’empathie qui va l’aider à trouver sa destination : la Thaïlande. Georgia fait partie des rêveurs et elle va partir tout en fantasmant sur Stevie, le filleul baroudeur de Trisha, dont elle a lu une des cartes qu’il envoie à sa marraine. Par contre, ensuite, durant toute la première partie du voyage, je n’ai pas cessé d’avoir envie de la secouer tant elle m’énervait ; j’ai vraiment trouvé que c’était une caricature de la fille timide et coincée, crédule à un point inimaginable. Je l’ai trouvée exaspérante, à la limite de la bêtise. Et cela jusqu’au chapitre 20, soit plus de la moitié du livre.

J’ai heureusement continué ma lecture et Georgia a commencé à révéler d’autres facettes de sa personnalité et les personnages secondaires sont enfin devenus intéressants. Dans la première partie du voyage, elle n’a rencontré que des arnaqueurs et des filles qui étaient des vraies garces. Par contre ensuite, elle va faire des rencontres avec des êtres pleins de générosité comme Dara et Phil, Astrid, se lier d’amitié avec d’autres jeunes femmes qui ont le goût du voyage comme elle, Shelley, Emily et Lou. Elle va même commencer à s’intéresser à Ben…

Katy Collins a une écriture agréable, limpide. Elle nous offre une comédie pétillante et nous fait rêver avec les merveilleux paysages de Thaïlande. Entre le début et la fin du récit, Georgia a bien grandi et est devenue une jeune femme indépendante, capable de s’affirmer. Je pense que ce livre séduira toutes les fans de Bridget Jones et que c’est une bonne lecture détente sans prise de tête pour la plage.

Voir les commentaires

Publié le par Goéwin
Publié dans : #Romance, #Suspense, #Comédie, #Témoignage, #Société

Résumé :

« Objet : Hola je m'appelle Celia. Et toi ? Je suis celle qui n'arrive pas à te parler sur Meetic. . . Mais tu vois, je ne suis pas totalement muette quand on m'en donne les moyens À bientôt peut être ? Celia » Si seulement j'avais su, au moment d'ouvrir ce mail le tournant que ma vie allait prendre. . . Beaucoup de mes proches n'ont jamais vraiment pu comprendre notre histoire. « Comment as-tu pu continuer à garder contact avec elle après tous les lapins qu'elle t'a mis ? Ne crois-tu pas que ça cache quelque chose ? » « Non, je ne crois pas. . . Sa vie est compliquée. . . La mienne n'est pas simple non plus. . . Et puis sa voix était tellement envoûtante. . . » « Les autres ne comprendront jamais notre histoire. . . Ne les écoute pas. . . Demain je serai là. . . Promis » Comment résister. . .

Mon avis :

Bluffant !

Tout comme l’auteur que je remercie au passage pour ce Service Presse, je me suis laissée prendre par cette histoire, j’ai continué ma lecture parce que je voulais savoir s’il allait enfin rencontrer sa Celia. Je me suis littéralement retrouvée à sa place et c’est hallucinant car Celia a vraiment réponse à tout. C’est la reine des manipulatrices, elle arrive toujours à le mettre en tort. Je l’ai trouvée exaspérante, insupportable, traitée de malade, de perverse narcissique, je me suis promis d’arrêter ma lecture, sûre que de toute façon elle n’allait pas venir au rendez-vous, qu’elle trouverait bien un nouveau prétexte. Oui, mais si finalement elle ne mentait pas ? Et si elle venait ?

Voilà, vous en savez autant que moi et malgré toute ma volonté, je suis pratiquement certaine qu’à la mi-juin, je guetterai la sortie de la partie II… C’est cela le talent de Pierre-Etienne Bram. Avec des mots simples, bien choisis, il parvient à nous émouvoir, à nous rendre accro à sa Celia. On se met à sa place et on se rend compte qu’on n’aurait pas fait mieux. Oui, j’ai eu envie de le secouer et comme “sœurette” j’ai eu envie de lui dire qu’il se faisait avoir, qu’il était temps qu’il mette un terme à cette histoire… Et j’ai aussi compris qu’il n’y parvienne pas.

Conclusion : rendez-vous à la mi-juin !

Voir les commentaires

Publié le par Goéwin
Publié dans : #Romance, #Chick Lit, #Comédie

Résumé :

Libby Lomax a toujours son bon vieux Chesterfield. Sa marque de bijoux décolle, elle tient enfin son ex envahissant à distance et Ollie, son meilleur ami, est sur le point de se marier avec une fille formidable… Tout va donc pour le mieux. Sauf que Libby est Libby. Elle est capable de confondre un chien sacré mexicain avec un rat. De rêver que c’est elle qui épouse Ollie. De se laisser inviter par un homme qui la renverse dans la rue. Bref : Libby a besoin d’aide… et qui mieux que Grace Kelly pourrait lui prodiguer quelques conseils ?

Quand l’exquise Grace Kelly guide Libby Lomax vers la maturité…
émotion et grain de folie au rendez-vous !

Mon avis :

Une romance toujours aussi riche en humour et imprévus.

Nous retrouvons Libby toujours aussi gaffeuse, elle continue à trop parler lorsqu’elle est émue, ne se remet pas d’avoir perdu son âme sœur Ollie qui en a eu assez d’attendre et est désormais avec Tash mais elle a également le don précieux d’attirer les hommes les plus canons. Dans ce troisième tome il s’agit de Joel et elle aura Grace Kelly pour la conseiller.

J’ai moins aimé ce troisième tome et j’ai trouvé Grace Kelly vraiment antipathique. Par contre Bogdan m’a bien amusée avec ses erreurs de langage. Son ex, Dillon lui cause quelques soucis et elle le renvoie en cure de désintoxication. Ses bijoux ont du succès mais quelle plaie ses investisseurs ! Lucy Hollidays nous offre une galerie de personnages hauts en couleurs et toujours aussi farfelus. Libby est à plaindre avec sa sœur Cash et sa mère : ce sont de vraies caricatures et elles se montrent d’une vénalité particulièrement écœurante à certains moments. Néanmoins à la suite d’un quiproquo, l’auteure nous les rend émouvantes et nous fait voir leur fragilité derrière leurs masques. Libby est singulièrement touchante dans son désir de tourner la page mais quelle Miss Catastrophe ! On ne peut que succomber à son charme.

Une comédie légère et aussi pétillante que les bulles d’un champagne !

Voir les commentaires

Publié le par Goéwin
Publié dans : #Romance, #Comédie, #Chick Lit

Résumé :

Quand elle touche le fond, Libby Lomax connaît un remède imparable : se rouler en boule dans son canapé pour savourer son film préféré, Diamants sur canapé. C’est justement l’un de ces jours « sans » que l’improbable se produit : Audrey Hepburn sort de l’écran ! Parée de sa petite robe noire, de ses perles et de son fume-cigarette, l’actrice est bien décidée à aider Libby à mettre de l’ordre dans tous les domaines de sa vie. Hallucination ? Bonne fée ? … Ou charmante calamité ?

Audrey Hepburn en Pygmalion ?
Un concentré d’élégance pour une comédie addictive !

Mon avis :

Une jolie romance pleine d’humour et de fantaisie.

Libby Lomax est une jeune femme de 29 ans pleine de charme, douée d’un heureux caractère qui la pousse à tout positiver et une véritable miss Catastrophe. Elle est affligée d’une mère et d’une sœur qui sont de véritables caricatures de la mère carriériste et de la starlette sans cervelle et Libby leur sert un peu de bonne à tout faire. Suite à une erreur, alors qu’elle vient d’aménager dans un tout petit appartement, Libby “hérite” d’un canapé Chesterfield et quand après une journée plus catastrophique encore que d’habitude elle se roule en boule dessus et commence à visionner “Diamants sur canapé” de son actrice fétiche, Audrey Hepburn se matérialise devant elle. Commence alors le coaching le plus improbable qui soit !

Je me suis bien amusée tout au long de cette lecture et je remercie NetGalley ainsi que les Éditions Harper Collins pour ce service presse. Lucy Holliday a une écriture limpide et ce roman vous fera passer un excellent moment durant lequel vous vous évaderez de votre quotidien pour plonger dans les problèmes de Libby. Et Dieu sait qu’elle les accumule. C’est une jeune femme attachante et naïve, j’ai eu bien souvent envie de la secouer devant son aveuglement. Son meilleur ami Olly ne vaut pas mieux et ce qui les rattache en apparence est complètement loufoque, une histoire de fromages. D’ailleurs tous les personnages sont incroyables : son propriétaire mafieux et son fils Bogdan en coiffeur homosexuel ; Dillon O’Hara, l’acteur beau gosse sur qui toutes les femmes craquent, Rhea le mannequin de Victoria Street et Audrey tout simplement adorable. Ses dialogues avec Libby sont des petites merveilles d’humour et les efforts qu’elle déploie pour se mettre à sa portée et pour l’aider sont à mourir de rire.

Au final, une lecture divertissante dans le monde des paillettes et du showbiz.

Voir les commentaires

1 2 > >>

Articles récents

Hébergé par Overblog