Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Au-pays-de-Goewin.over-blog.com

Au-pays-de-Goewin.over-blog.com

Les livres de Goéwin

Articles avec #anges catégorie

Publié le par Goéwin
Publié dans : #Fantasy, #Littérature, #Anges, #Démons, #Archanges, #Bible, #Apocalypse

Résumé :

Tout s’annonçait pourtant bien, en cette rentrée à la Sorbonne. J’étais acceptée dans la prestigieuse Ecole Pratique des Hautes Etudes pour une thèse en langues sémitiques et hébraïques.
La promesse d’années d’études éclatantes, à moi les secrets des civilisations disparues ! Et puis...
Et puis Yann a débarqué dans ma vie. 50 ans, 1m80, yeux bleus, cheveux argent coupés ras, blouson de cuir, énorme moto.
Avec une histoire invraisemblable de parchemins vieux de plusieurs millénaires à traduire, pour lesquels il avait besoin de moi.
Parchemins qu’il aurait piqués dans les réserves secrètes du Vatican. Oui, parce qu'en plus il est prêtre!
Au début, j’ai cru à un bizutage organisé par ma directrice de thèse. La traduction des parchemins allait sûrement aboutir à « Bravo, Aurore! » ou « Bienvenue dans les meilleures années de ta vie ! »
Mais dans la bibliothèque de l’université, le livre que je venais chercher a été détruit.
Et les deux bibliothécaires atrocement torturés avant d’être tués, par une créature terrifiante qui m’appelle « Aurore chérie » et m’explique que nous allons faire équipe.
Moi, je ne suis pas croyante, Dieu et les anges, ça ne me dit rien. Mais je le sais maintenant, les démons, eux, existent.
Et le pire d’entre eux, Asmodeus, un des rois de l’Enfer, vient de m’obliger à faire alliance avec lui.

Mon avis :

Coup de cœur ! J’adore ! Envoûtant, captivant, un livre merveilleux qui vous rend heureux !

Décidément rien ne va comme il faudrait ! Après avoir échappé de justesse à un accident, Aurore Frasier découvre le lendemain que son dossier de réinscription à la prestigieuse université de la Sorbonne a été perdu. Seul avantage, on lui prête un badge de directeur qui lui permet d’aller partout, ce qui se révèlera bien utile les jours suivants. Puis elle est invitée au restaurant par un mystérieux motard qui lui rappelle son ex à cause de la couleur bleue de la moto et qui n’a rien du dragueur en série qu’elle le soupçonnait d’être. Ce bel homme athlétique est en fait un prêtre du nom de Yann. Il a en sa possession de vieux parchemins qui proviennent des archives du Vatican et il cherche quelqu’un qui puisse les traduire. Aurore, Doctorante en langues sémitiques et hébraïques, lui semble être la personne idéale et elle est bien décidée à découvrir ce que cachent ces mystérieux documents. La tâche se révèle plus ardue que prévue car il lui faut d’abord identifier le dialecte utilisé. Alors qu’elle se rend à la bibliothèque avec le père Yann pour consulter un ouvrage du nom de Suppléments de l’Akkadien, Aurore se retrouve devant un bibliothécaire inconnu qui n’est autre que le démon Asmodée, roi des enfers. Il a tué après les avoir torturés les précédents bibliothécaires, il poursuit les mêmes buts que Yann et Aurore et il décide qu’il va faire équipe avec eux. Pour cela il revêt l’apparence innocente d’une étudiante et grâce à lui, nous découvrons les anges gardiens de Yann et Aurore qui ne sont autres que l’archange Michel pour Yann et Hariel pour Aurore. Et Aurore qui ne croyait ni en Dieu, ni en ses anges, ni aux miracles, va découvrir la foi en commençant par croire à la réalité des démons. Or si les démons existent…

Je le redis, j’ai A-DO-RÉ et je sais déjà que ce livre va faire partie de mes livres de chevet et que je le relirai plusieurs fois, toujours avec le même plaisir. Et pour cela, j’espère qu’il sortira en version papier car pour mes livres préférés, je préfère les avoir sous cette forme. J’ai lu les précédents romans de Roxane Dambre, Animae et Scorpi que j’ai également énormément aimés avec une petite préférence pour Animae mais Aurora vient de leur passer devant.

Cela a d’abord été une énorme surprise. Quand un livre de Roxane Dambre sort, je l’achète les yeux fermés et je l’ai commencé sans avoir lu le résumé. Or l’auteure commence par un résumé du livre de la Genèse dans la Bible, la Création du monde par Dieu, puis par un résumé des théories scientifiques de la formation de ce même monde. Et c’est brillant, lumineux et passionnant. Ensuite nous découvrons nos personnages principaux et comme toujours avec elle, ils sont merveilleusement attachants. Aurore est adorable, elle a la candeur et l’innocence d’un enfant, un courage extraordinaire et ses réflexions frappées au coin du bon sens sont rigolotes au possible. Le père Yann, devenu oncle Yann pour elle, est lui aussi plein d’humour et j’aimerais bien avoir un oncle tel que lui. Quant à Asmodée qui rappelons-le est quand même un démon prince de l’enfer, eh bien, elle est à mourir de rire et malgré son appartenance démoniaque, je l’ai trouvée fascinante et attachante par certains côtés. Et que dire des anges, Michel, Hariel, Gabriel ? On ne peut qu’être sous le charme.

J’ai ri d’un bout à l’autre de ma lecture mais Roxane Dambre nous offre également une histoire pleine d’amour et de tendresse. Quant à l’intrigue dont je ne dirai rien pour ne pas spoiler, disons qu’elle est super bien trouvée et je regrette de ne pas avoir eu l’auteure comme catéchiste. J’adore ses explications “théologiques” qui nous apprennent l’essentiel mais qui révèlent également une bonne connaissance du sujet. Je pense d’ailleurs que ce livre plaira autant aux croyants qu’aux non-croyants. D'ailleurs les anges se retrouvent dans toutes les religions.

Pour finir, je dirai que ce livre vous rend heureux, il vous fait rire et sourire, il vous rend la vie plus belle. Alors, n’hésitez surtout pas, plongez-vous dans Aurora, et vous ne voudrez plus la quitter.

Voir les commentaires

Publié le par Goéwin
Publié dans : #Érotisme, #Romance MM MF et MMF, #Amour, #Fantasy, #Anges, #Démons, #Amazones

Résumé :

Lorsque Dieu fait payer aux Anges le prix de leur arrogance…

Ce roman contient des scènes érotiques explicites en duo ou trio, homo et hétérosexuelles, et s'adresse à un public averti.

Mon avis :

Envoûtant !

J’ai d’abord flashé sur la couverture que je trouve absolument superbe. Puis le résumé m’a intriguée et lorsque j’ai lu sur Facebook les commentaires de celles qui avaient commencé la lecture, j’ai craqué.

Tamara, une Haute Guerrière, est loin d’être enthousiasmée lorsqu’elle apprend que deux anges déchus vont lui être offerts. Mais lorsqu’elle les découvre, ils ont droit à toute son attention : deux anges déchus dont l’un à l’égo particulièrement surdimensionné, des amazones et un démon. L’histoire est encore plus complexe que ce que le résumé laissait entendre et lorsque j’ai commencé sa lecture, je n’ai reposé ma liseuse que lorsque j’ai eu terminé. Bien trop vite et je me réjouis à l’idée qu’il va y avoir une suite.

« La chute », c’est une histoire de rédemption et de pardon. Tous nos actes ont des conséquences et nos choix lorsqu’ils sont mauvais ont des effets dévastateurs. C’est l’une des premières leçons que vont découvrir nos déchus. C’est également une belle histoire d’amour et de générosité « où les hommes aiment des hommes, parfois des femmes, mais des femmes qui toujours laissent leurs hommes s'aimer » comme l’écrit joliment Blood Angel sur sa page Facebook. Le texte est un hymne à la tolérance et l’acceptation de soi et l’auteure nous démontre qu’en amour, ce qui compte ce sont les sentiments. L’écriture est fluide et les mots bien choisis. Les scènes d’amour qu’elles soient MM, MF ou MMF sont écrites avec délicatesse et empreintes de tendresse.

Alors oui, c’est un livre pour public averti mais c’est avant tout une belle histoire d’amour.

Voir les commentaires

Publié le par Goéwin
Publié dans : #Noël, #Romance, #Fantastique, #Anges

Résumé :

Ce roman ravira tous les fans du film de Noël intemporel de Franck Capra, La vie est belle.

« Et si le bonheur n'était qu'un choix ?
A l’approche des fêtes de fin d’année, Belle accumule les mauvaises nouvelles. Après avoir perdu la garde de la petite Lauren, une enfant qu’on lui avait confiée en tant que parent d’accueil et à qui elle s’était beaucoup attachée, voilà que son mari, Jim, son âme sœur, est victime d’un accident de voiture dont personne ne peut dire s’il en réchappera. Belle se sent alors si abattue qu’elle en vient à faire le vœu de ne jamais avoir existé. 

Mais il faut être prudent, avec les vœux. Car, en cette période de Noël, il y a parfois des anges pour vous entendre et vous exaucer… »

 

Mon avis :

Une merveilleuse histoire d’amour pleine de poésie et de la magie de Noël qui fait écho au magnifique film de Franck Capra « La vie est belle ».

La vie n’a pas été tendre avec Belle et Jim mais l’amour qui les unit leur a permis de tout traverser. Afin de donner une nouvelle chance dans l’existence aux enfants orphelins ou en difficulté, ils sont devenus famille d’accueil. Noël est pour eux une période magique où ils vivent toutes les traditions et les font partager à tous ceux qu’ils aiment. Entre sourires attendris et larmes d’émotion, nous les suivons dans leur vie de tous les jours et plus particulièrement dans les semaines qui précèdent Noël.

Hélas la vie est rarement clémente et Belle vit très mal le retour dans sa famille de Lauren, une petite fille qu’elle avait commencé à considérer comme la sienne. Comme si cela ne suffisait pas, lors d’une dispute avec Jim, celui-ci perd le contrôle de sa voiture. Grièvement blessé, on ne sait s’il va s’en sortir. Désespérée, Belle souhaite n’avoir jamais existé. Il est dangereux de faire de tels vœux, surtout en période de Noël. Et si un ange passait par là et l’exauçait ?

Malgré les difficultés rencontrées par Belle et Jim, Carmel Harrington nous offre une romance pleine de légèreté, de bonne humeur et de bonheur contagieux : un livre idéal pour s’évader et se préparer aux fêtes de Noël.

Voir les commentaires

Publié le par Goéwin
Publié dans : #Sophie Jomain, #Fantastique, #Humour, #Anges, #Zombies

Résumé :

« Le crossover Felicity Atcock/Orcus Morrigan co-écrit avec le déjanté et non moins talentueux Maxime Gillio.

Felicity Atcock vous a fait quelques petites cachoteries. Entre la fin du dernier chapitre du T3 et l'épilogue, il s'est passé quatre mois et demi. C'est bien mal connaître Felicity que croire qu'elle est restée tranquille pendant ce laps de temps... »

« Si je vous dis que je viens de rencontrer un zombie, vous me croyez ? Remarquez, je ne suis plus à ça près. Sauf que celui-ci est quand même d’un genre particulier. Odieux, macho et... intelligent. C’est bien ma veine ! J’aurais beaucoup à dire sur Orcus Morrigan, mais il n’y a pourtant qu’une seule chose à retenir : pas de bras, pas de pancréas ! Information donnée à toutes fins utiles. Faites-en ce que vous voulez ! Mais si vous le croisez un jour... pensez-y ».

Mon avis :

J’avais découvert et étais tombée sous le charme d’Orcus Morrigan – bon d’accord de son auteur Maxime Gillio –  dans Manhattan Carnage et… surprise ! je les ai retrouvés dans l’univers de Felicity Atcock. On sent que Sophie Jomain et lui se connaissent et qu’ils s’amusent bien. Voir leurs taquineries dans les notes de bas de page.

Plus que l’histoire, ce qui m’a plu ce sont les joutes verbales entre Felicity et Orcus. Imaginez le langage châtié de Felicity face au langage tout aussi recherché mais dans l’argot, le verlan, le langage  vulgaire, etc. d’Orcus qui est un véritable magicien du verbe argotique. C’est hilarant, poilant, tordant, à votre choix.

Une petite remarque : j’en suis certaine maintenant, Maxime Gillio n’aime pas les chats !!! il leur réserve à chaque fois un traitement horrible dans ses livres. ;-)

Quant à la fin du livre, eh bien j’attends le tome 6 des aventures de Felicity. En tout cas, j’ai bien ri à la lecture de ce cross over et je le recommande à tous ceux qui veulent passer un bon moment.

Voir les commentaires