Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Au-pays-de-Goewin.over-blog.com

Au-pays-de-Goewin.over-blog.com

Les livres de Goéwin

Publié le par Goéwin
Publié dans : #Sophie Jomain, #Fantastique, #Humour, #Anges, #Zombies

Résumé :

« Le crossover Felicity Atcock/Orcus Morrigan co-écrit avec le déjanté et non moins talentueux Maxime Gillio.

Felicity Atcock vous a fait quelques petites cachoteries. Entre la fin du dernier chapitre du T3 et l'épilogue, il s'est passé quatre mois et demi. C'est bien mal connaître Felicity que croire qu'elle est restée tranquille pendant ce laps de temps... »

« Si je vous dis que je viens de rencontrer un zombie, vous me croyez ? Remarquez, je ne suis plus à ça près. Sauf que celui-ci est quand même d’un genre particulier. Odieux, macho et... intelligent. C’est bien ma veine ! J’aurais beaucoup à dire sur Orcus Morrigan, mais il n’y a pourtant qu’une seule chose à retenir : pas de bras, pas de pancréas ! Information donnée à toutes fins utiles. Faites-en ce que vous voulez ! Mais si vous le croisez un jour... pensez-y ».

Mon avis :

J’avais découvert et étais tombée sous le charme d’Orcus Morrigan – bon d’accord de son auteur Maxime Gillio –  dans Manhattan Carnage et… surprise ! je les ai retrouvés dans l’univers de Felicity Atcock. On sent que Sophie Jomain et lui se connaissent et qu’ils s’amusent bien. Voir leurs taquineries dans les notes de bas de page.

Plus que l’histoire, ce qui m’a plu ce sont les joutes verbales entre Felicity et Orcus. Imaginez le langage châtié de Felicity face au langage tout aussi recherché mais dans l’argot, le verlan, le langage  vulgaire, etc. d’Orcus qui est un véritable magicien du verbe argotique. C’est hilarant, poilant, tordant, à votre choix.

Une petite remarque : j’en suis certaine maintenant, Maxime Gillio n’aime pas les chats !!! il leur réserve à chaque fois un traitement horrible dans ses livres. ;-)

Quant à la fin du livre, eh bien j’attends le tome 6 des aventures de Felicity. En tout cas, j’ai bien ri à la lecture de ce cross over et je le recommande à tous ceux qui veulent passer un bon moment.

Commenter cet article