Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Au-pays-de-Goewin.over-blog.com

Au-pays-de-Goewin.over-blog.com

Les livres de Goéwin

Publié le par Goéwin
Publié dans : #Fantasy, #Romance, #Sorcière, #Inquisition, #Prophétie, #Destin

Résumé :

Je m’appelle Catherine… Et c’est ma seule certitude.
Entre celle que j’étais, celle que je rêvais d’être, celle que je deviens et celle que je pourrais être, je ne sais plus qui je suis. J’ai pourtant intérêt à le découvrir et très vite! Car le réveil du Sanctuaire ne sera pas sans conséquences. M’est-il possible d’échapper à la prophétie? Ou suis-je condamnée à la concrétiser? Et à en payer le prix…

Chronique :

Un second tome toujours plus addictif !

Je remercie Lily Chagnon pour sa confiance et l’envoi de ce second tome du cœur de l’Oealys. J’avais adoré le premier tome et j’ai retrouvé avec bonheur les personnages auxquels je m’étais attachée. Ayant arraché plus de quarante femmes à l’Inquisition, Catherine n’a pas eu d’autre solution que de les accueillir au Sanctuaire, seul endroit pouvant leur permettre d’échapper à la vengeance de leurs geôliers.  Mais, en faisant cela, elle se retrouve face à son destin et elle se voit contrainte d’assumer le rôle de Grande Prêtresse de la Déesse du Sanctuaire de la Vie et de reine d’Oealys. Or elle n’a que dix-sept ans et elle souhaiterait plus que tout que rien n’ait changé. Ses nouvelles responsabilités lui pèsent d’autant plus que les jeunes femmes qu’elle a sauvées, une fois le péril écarté, ont tendance pour certaines à minimiser le danger. Elles souhaitent retrouver leurs familles. De plus, n’ayant pas encore appris à fermer son esprit, sa capacité à lire les pensées de ceux qui l’entourent l’oppressent et la dépriment. Je reconnais que je l’ai trouvée pénible par moments ; au lieu de se réjouir des richesses qu’elle découvre ou de la confiance qu’on lui fait, elle se montre récalcitrante, n’est jamais contente. Elle est partagée, tout se passe comme si elle refusait de grandir, d’assumer sa royauté.  C’est d’ailleurs frappant, elle agit comme si elle avait deux personnalités bien distinctes qui cohabitaient en elle, la sienne, celle de la Catherine d’autrefois, et celle de la reine d’Oealys. Sa façon de s’exprimer en tant que reine, avec une assurance incroyable, ne correspond pas à son statut de jeune femme de 17 ans. Cette dualité est fascinante.

Heureusement, elle peut compter sur le soutien sans faille de sa famille et de Paul auxquels vont s’ajouter d’autres protagonistes. Alice, sa tante et seconde maman, avec beaucoup de sagesse et de délicatesse, continue à l’accompagner sur ce chemin difficile. Rien n’est simple non plus pour Amelia, « la petite souris » qui doit également faire face à tout un tas de changements. Et puis, il y a Paul. Leur amour n’a cessé de grandir et de s’approfondir. Elle peut compter sur lui. Il a choisi de rester en retrait pour lui apporter tout ce dont elle a besoin, amour, tendresse, compréhension, oubli…

Ce second tome est très riche et j’aime énormément le rythme choisi par l’auteure. Elle nous raconte les évènements pratiquement au jour le jour. Nous suivons le rythme des saisons. Du coup, même s’il y a des drames et de la violence, il y a une paix qui se dégage de la lecture qui nous touche. Lily Chagnon a un don pour nous faire ressentir les émotions de ses personnages et pour nous faire entrer dans son univers. J’ai été captivée tout au long de ma lecture. Elle possède une écriture limpide et choisit ses mots avec soin. Au fil des pages, en même temps que Catherine, je découvre les secrets du Sanctuaire. Ses héros sont attachants et leurs relations entre eux sont pleines de délicatesse. J’admire le respect qu’ils montrent face aux travers de certains. L’auteure dépeint à merveille la psychologie des différents protagonistes. Bien qu’il s’agisse de fantasy, elle nous embarque dans un monde qui ressemble au nôtre par bien des côtés. Elle traite avec beaucoup de finesse la chasse aux sorcières par l’Inquisition et nous démontre que ces femmes accusées non seulement n’ont rien d’une sorcière mais qu’elles sont pour la plupart victimes de la vindicte d’un homme ou d’une famille qui pour des raisons d’intérêt souhaitent se débarrasser d’une femme devenue gênante. Et aujourd’hui comme hier, les femmes sont encore trop souvent les victimes de la violence. Malheur à la femme indépendante qui ne rentre pas dans le moule ! Et Catherine par son courage et son refus de se plier aux règles, dans son juste combat contre l’Inquisition et contre l’injustice, s’attire autant d’amis que d’ennemis.

J’ai pris le temps de savourer ma lecture, il y a tellement de personnages à découvrir, et la vie au Sanctuaire est passionnante. C’est tout une communauté qui se crée avec toutes les difficultés et les heurts qui accompagnent une telle aventure. Les relations entre les divers membres sont très bien décrites. J’ai aimé la bienveillance que la plupart dégagent et quand la fin est arrivée, j’ai eu l’impression de quitter des amis très chers. Et ce d’autant plus que Lily Chagnon nous a écrit une fin… Je n’en dirai pas plus, mais vivement la suite qui promet d’être captivante !

Voir les commentaires

Articles récents

Hébergé par Overblog