Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Au-pays-de-Goewin.over-blog.com

Au-pays-de-Goewin.over-blog.com

Les livres de Goéwin

Publié le par Goéwin
Publié dans : #Romance, #Romance contemporaine, #Noël, #Famille, #Secrets de famille

Résumé :

À la veille de Noël, Meg se décide à quitter Londres pour rendre visite à ses parents, et leur présenter son fils Scott, âgé de trois ans. Brouillée avec eux depuis des années, elle espère que ce moment si particulier de l'année pourra enfin les rapprocher... Mais sur la route, elle et son fils sont pris dans une terrible tempête de neige. Paniquée, complètement perdue, Meg perd le contrôle de son véhicule et ne doit la vie sauve qu'à un inconnu qui se porte à leur secours, un individu peu amène qui ne leur offre l'hospitalité qu'à contrecœur, le temps que la tempête se calme. Pourtant, dans le cottage isolé et comme hors du temps, en compagnie de cet homme secret dont la virilité la trouble infiniment, Meg se laisse malgré elle envahir par des sentiments inattendus...

Mon avis :  

Une jolie romance entre une jeune mère et un mystérieux sauveteur.

Meg et son fils de trois ans, Scott, un adorable petit garçon sont en route pour aller fêter Noël en famille. Mais alors qu’il tombait à peine quelques flocons lorsqu’ils ont quitté Londres, ils se trouvent pris dans une véritable tempête de neige, la voiture dérape et s’arrête contre un mur. Heureusement, le propriétaire Jed vient à leur secours et les héberge.

Je remercie NetGalley ainsi que les Éditions Harlequin qui m’ont procuré un excellent moment de détente avec la lecture de ce roman. Au début, Jed et Meg sont plutôt à couteaux tirés et Jed va finir par se montrer très protecteur. Très vite, ils vont être attirés l’un par l’autre. Les dialogues sont assez amusants d’autant plus qu’aucun des deux n’a la langue dans sa poche. Comme Jed, on pressent un mystère : pourquoi Meg a-t-elle attendu plus de trois ans pour emmener son fils chez ses parents ? Elle a une sœur jumelle qui a réussi dans la vie, Sonia, avec laquelle elle ne semble pas avoir gardé de contacts. Mais également que cache Jed ?

Ensuite, la situation devient de moins en moins crédible, mais comme je recherchais une lecture facile, sans prise de tête, cela ne m’a pas gênée. Après tout, c’était durant le temps de Noël et mon âme de midinette s’est parfaitement satisfaite de cette romance légère et courte.

Voir les commentaires

Résumé :

Quand Jake, son mari, lui avait annoncé la nouvelle, Elise s'était d'abord braquée : quoi ? elle allait devoir accueillir chez elle, pour Noël, l'enfant d'une autre ? Le bébé d'une ancienne conquête de Jake, pas fichue d'élever son enfant et qui l'avait abandonné à la naissance ? Mais ce que voulait Elise, pour Noël, c'était un bébé bien à elle, pas le fruit d'une vague liaison passée ! Pourtant, elle l'avait accepté. Et, à présent, elle aurait tout donné pour que le petit Ben soit toujours là, dans ses bras, à lui sourire comme il le faisait tendrement depuis qu'il était finalement arrivé chez eux. Oui, elle aurait tout donné pour qu'on ne le lui ait pas enlevé. Et, désormais, elle se sentait aussi déterminée qu'une tigresse : elle allait se battre aux côtés de Jake, et obtenir que Ben rentre à la maison. Afin qu'ils soient réunis tous les trois pour Noël, et pour toujours...

Mon avis :  

Plus qu’une romance, des histoires de famille douloureuses surmontées grâce à l’amour et au pardon.

Elise est obsédée par son désir d’avoir un enfant à tout prix, elle n’hésite pas à appeler son mari Jake et à le sortir de son travail parce qu’elle est en période d’ovulation. Et celui-ci, bien que de plus en plus agacé, laisse tout tomber pour la rejoindre. Jusqu’au jour où il découvre qu’il est le père d’un petit garçon de trois ans qu’il aurait eu avec une jeune femme Sherry Carr d’une aventure sans lendemain. Le test ADN s’étant révélé positif, Jake va se battre pour obtenir la garde de son fils, Ben, alors qu’Elise refuse d’élever l’enfant d’une autre et préfère le quitter.

Ne vous fiez pas à la quatrième de couverture, « Avec toi pour Noël » n’a rien d’une romance légère. Nous avons affaire à des personnages qui ont une histoire de famille douloureuse, que la vie n’a guère épargnés. Jake ne pardonne pas à sa mère de les avoir abandonnés, son père et lui. Elise est veuve, elle l’a épousé dans le but d’avoir un enfant, mais elle vit dans le souvenir de son premier mari et elle reste traumatisée par un souvenir d’enfance. Ben est un enfant né prématuré et en a gardé quelques séquelles. Heureusement, il y a des personnages secondaires qui vont les aider à progresser comme Spencer, le frère de Jake qui est avocat ; Lavinia dite Vinnie qui l’a pratiquement élevé, mais aussi Judith et Stan, la sœur d’Elise et son beau-frère. Il y a d’autres protagonistes comme le Docteur Ruskin, le pédiatre qui suit Ben ou les assistantes sociales pour lesquels on se demande ce qu’ils veulent réellement.

La relation qui s’établit entre Ben et son père est  émouvante. L’histoire est prenante, très riche, bouleversante par moments et Linda Warren multiplie les révélations, rien n’est acquis d’avance. Il y a des secrets de famille qui vont être révélés, des réconciliations, des pardons donnés et reçus ; c’est la vie dans ce qu’elle peut avoir de cruel avec ses injustices, ses souffrances. Mais c’est aussi une merveilleuse histoire d’amour, d’amour maternel, d’amour fraternel, d’amour filial, de tendresse.

Je remercie NetGalley ainsi que les Éditions Harlequin pour ce service presse. « Avec toi pour Noël » est une véritable leçon de vie et de courage.

Voir les commentaires

Publié le par Goéwin
Publié dans : #Thriller, #Suspense, #Enquête, #Enlèvement, #Faux-semblant, #Famille, #Angoisse, #Voisins

Résumé :

Ne vous fiez pas au bonheur de façade...

Anne et Marco sont invités à dîner chez leurs voisins. Au dernier moment, la baby-sitter leur fait faux bond. Qu'à cela ne tienne : ils emportent avec eux le babyphone et passeront toutes les demi-heures surveiller le bébé. La soirée s'étire. La dernière fois qu'ils sont allés la voir, Cora dormait à poings fermés. Mais de retour tard dans la nuit, l'impensable s'est produit : le berceau est vide.
Pour la première fois, ce couple apparemment sans histoire voit débarquer la police chez lui. Or, la police ne s'arrête pas aux apparences... Qu'est-ce que l'enquête va bien pouvoir mettre au jour ?

Un chef-d’œuvre de suspense, de twists et de faux-semblant, best-seller en Grande-Bretagne et aux États-Unis, déjà en cours de publication dans 30 pays.

 

Mon avis :

Un excellent thriller, addictif, angoissant dont on ne ressort pas indemne.

Anna passe une soirée difficile chez ses voisins Cynthia et Graham. Non seulement son mari Marco ne cesse de flirter avec sa voisine mais, en plus, ils ont laissé leur bébé Cora à la maison et la surveillent par babyphone ; ils vont la voir toutes les demi-heures pour vérifier que tout va bien. Et c’est le drame : lorsqu’ils rentrent chez eux, ils découvrent que la petite fille n’est plus dans son berceau et qu’elle a disparu. Commence alors une attente déchirante pour les parents et une enquête de police qui va mettre au jour les secrets de tous.

Je remercie NetGalley ainsi que les Éditions Presses de la Cité pour l’envoi de ce thriller en service presse. Une fois commencé, je n’ai plus pu le lâcher avant la fin tant Shari Lapena a su me faire entrer dans l’intrigue. Dès le départ, je me suis sentie angoissée avec les parents devant cette disparition et j’ai pensé à tous ceux qui dans la vie sont confrontés à la disparition de leur enfant.

On suit pas à pas l’enquête qui piétine, on découvre cette famille et ses dysfonctionnements. L’auteure est machiavélique, car elle parvient à nous faire douter de tout et de tous. Au fur et à mesure que l’enquête avance, j’en suis venue à soupçonner tous les protagonistes les uns après les autres. Jusqu’au final qui m’a laissée foudroyée, sans voix.

Je ne suis pas prête à oublier « Le couple d’à côté » et ses personnages tant ils m’ont marquée. Shari Lapena nous a ménagé un suspense époustouflant, la psychologie de ses personnages est très bien rendue et elle parvient à nous transmettre leurs émotions. L’écriture est fluide avec de beaux dialogues et la lecture se fait toute seule. Aucune longueur et beaucoup de surprises, de rebondissements auxquels on ne s’attend pas. Quant à la fin, waouh…

Il semblerait que « Le couple d’à côté » soit le seul roman de Shari Lapena traduit en français, ce qui à mon sens est bien dommage. En tout cas, je vais suivre l’actualité de cette auteure car vraiment, j’ai été marquée par ce thriller addictif qui nous rappelle de ne pas se fier aux apparences.

Voir les commentaires

Publié le par Goéwin
Publié dans : #Romance, #Fantastique, #Loup, #Légendes, #Légendes amérindiennes, #Magie, #Sorcellerie, #Amour, #Amitié, #Amérindien, #Cherokees

Résumé :

Céline, artiste, change de vie et part emménager dans un pays baigné par les contes et légendes.
Dans la cour de sa propriété, elle découvre un catalpa qui semble gardé par une louve apprivoisée. Elle s’aperçoit que ses voisins s’intéressent de très près à sa maison.
Que peut-elle bien renfermer de si précieux ?

Une nuit, Wahya, mystérieux Indien aux longs cheveux surgit et un attachement profond s’installe entre eux.
Mais pourquoi ne vient-il qu’au crépuscule pour disparaître à l’aube ?
Et que signifie le rituel de la lune cendrée qu’il doit accomplir et dont sa vie dépend ?

 

Mon avis : ✯ ✯ ✯ ✯ ✯

Coup de cœur ! Une merveilleuse romance pleine de magie, sur fond de légende amérindienne.

Veuve depuis deux ans, Céline déménage en Haute-Loire avec Basile son

Basile, le border collie

chien, Minimoï sa minette ainsi que ses quatre poules et leur coq. Elle va s’installer dans leur maison achetée en vue de leur retraite. Le coin est assez désert — nous ne sommes pas loin du Gévaudan et de sa bête mythique — mais elle peut compter sur l’amitié de Paul Moureï, 75 ans, un ami de longue date, heureux propriétaire de deux chèvres, Biscotte et Bergamote. Elle est accueillie par un étrange chien gris aux allures de loup qui se révèlera être une louve du nom de Tala. Près de la

Tala, la louve grise aux yeux bleus

maison s’élève un arbre majestueux, un magnifique catalpa qui a une histoire merveilleuse. Céline va devoir faire face à tout un tas de choses surprenantes : des voisins indélicats et bien trop intéressés par sa maison mais aussi un mystérieux indien, Wahya, dont elle va très vite tomber amoureuse qui n’apparaît que le soir pour disparaître à l’aube.

J’ai adoré cette romance sur fond de légende amérindienne. Les personnages, Céline, Wahya et Paul, mais aussi Julie et Alain sont attachants à l’extrême. De plus, la présence des animaux apporte une nuance d’espièglerie au récit. Il y a du mystère, du suspense, mais aussi beaucoup d’amour et de tendresse.

 

Wahya

Brune-El sait à merveille nous partager sa fascination pour la culture amérindienne et grâce à elle, j’ai découvert que les Cherokees avaient une culture très avancée contrairement à ce que l’on a voulu nous faire croire. Nous sommes loin des “sauvages” : « Très puissants, ils sont socialement et culturellement avancés, plus que leurs homologues blancs qui les jalousent. Le raffinement et la richesse de leur culture leur permettent de devenir prospères : fermes, plantations. Séquoyah, de son vrai nom, John Guess, un sang-mêlé, crée un alphabet syllabaire cherokee absolument original : le Tsalagi. C’est la première langue indienne écrite. On construit écoles et académies, et quelques années suffisent pour qu’une bonne partie des Cherokees lisent et écrivent dans leur propre langue, permettant l’édition de livres, de bibles (la tribu se convertit rapidement au christianisme) et même d’un journal, le Phœnix, en 1828, édité en anglais et en langue cherokee ! »

Et puis il y a Tala, la louve apprivoisée, gardienne du catalpa. Brune-El nous rappelle que pour les Cherokees, « Connus en tant que protecteurs, les loups symbolisent la famille, l’endurance, l’intuition. » L’amour qui naît entre Wahya et Céline s’exprime avec beaucoup de délicatesse. L’auteure sait nous émouvoir, nous ensorceler : elle nous entraîne dans un récit où magie et sorcellerie se mêlent pour créer une histoire extraordinaire où l’amour et l’amitié ne sont pas de vains mots. Ils vont se trouver confrontés à la haine et la cupidité, mais rien ne peut venir à bout d’un amour véritable.

Je ne peux que vous conseiller cette lecture. En ce qui me concerne, j’ai bien l’intention de suivre cette auteure et j’attends avec impatience la réédition de son second livre.

Catalpa

Catalpa

Fleurs tigrées du catalpa

Fleurs tigrées du catalpa

Aigle Noir : Wahya lui ressemble... en plus beau

Aigle Noir : Wahya lui ressemble... en plus beau

Un attrape rêves comme celui confectionné par Wahya

Un attrape rêves comme celui confectionné par Wahya

Drapeau cherokee avec son blason

Drapeau cherokee avec son blason

Tala, la louve grise aux yeux bleus gardienne du catalpa

Tala, la louve grise aux yeux bleus gardienne du catalpa

Réserve indienne cherokee

Réserve indienne cherokee

Village cherokee

Village cherokee

« La lune cendrée » de Brune-El — Éditions Hélène Jacob
Ancien village cherokee

Ancien village cherokee

Bible cherokee

Bible cherokee

Bible cherokee

Bible cherokee

Musée cherokee

Musée cherokee

Totem devant le musée cherokee

Totem devant le musée cherokee

« La lune cendrée » de Brune-El — Éditions Hélène Jacob
Piste des larmes

Piste des larmes

Piste des larmes

Piste des larmes

Piste des larmes

Piste des larmes

« La lune cendrée » de Brune-El — Éditions Hélène Jacob
Lune cendrée

Lune cendrée

Voir les commentaires

Publié le par Goéwin
Publié dans : #Policier, #Suspense, #Enquête

Résumé :

Elle court. C’est une fuite éperdue pour sauver sa vie. L’enfant tente de la suivre mais ses poumons malades le font souffrir. Dans un instant, l’homme qui les traque va les rejoindre et il en sera fini de leur impossible rêve… 

Franck Nérac et son cousin Fabio, évadés de la Maison d’Arrêt d’Aix-en-Provence, veulent récupérer le butin de leur dernier braquage qui les attend quelque part en Charente Maritime. 

Chargé de les rattraper par Lorraine Bouchet, jeune et jolie magistrate qu’il a bien connue dans un passé récent, le commissaire Landowski se lance à leurs trousses. Sans être dupe. 

La poursuite s’engage… à tombeaux ouverts ! 

De Saintes à La Rochelle, en passant par les îles d’Oléron et de Ré, se joue cette partie d’échecs où l’amour et la haine se disputent… la vie. 

La symphonie du nouveau monde pourrait bien se changer en requiem dans le petit bois de Trousse-Chemise…

Mon avis : ✯ ✯ ✯ ✯ ✯

Une enquête menée tambour battant.

Je remercie Anita Berchenko ainsi que Les Éditions du 38 pour l’envoi de ce service presse. J’ai ainsi pu faire la connaissance du Commissaire Landowski qui m’intriguait depuis un petit moment.

Cela commence par une chasse à l’homme, ou plutôt à la femme et à l’enfant. Et dès le début, on souffre avec eux tant Serge Le Gall a su rendre

Serge Le Gall

cette course haletante, désespérée. Franck Nérac, dangereux braqueur corse purge une peine de vingt ans de prison ainsi que son cousin Fabio. Alors qu’ils sont tous deux en promenade dans la cour réservée au quartier d’isolement, ils parviennent à s’évader grâce à un hélicoptère. Lorraine Bouchet, magistrate chargée du dossier de l’évasion, convoque Landowski. Ils sont de vieilles connaissances et l’entrevue se révèle assez tendue. Franck Nérac est devenu papa d’un petit Lucien durant sa détention et sa femme qui avait appris qu’il la trompait a cessé de venir le voir en parloir. De plus, l’argent du dernier hold-up n’a jamais été retrouvé et vraisemblablement le partage n’a pas été effectué. Il est donc normal de supposer que Nérac va se mettre à la recherche de sa femme, son fils et du butin. Landowski est chargé de retrouver les fuyards avant qu’ils ne recommencent à tuer. Une traque sans pitié commence…

L’enquête est menée tambour battant. Le récit alterne les moments d’investigation de Landowski avec la fuite de Lucien et sa mère Jeanne Nérac. Le rythme est nerveux, l’écriture fluide et l’auteur sait ménager le suspense, joue avec ses lecteurs et les entraîne sur de fausses pistes. Les dialogues entre Landowski et la magistrate Lorraine Bouchet qu’il soupçonne de ne pas tout dire — il sent qu’elle cherche à le manipuler  sont ciselés et ont tout d’un duel à fleuret moucheté. Le commissaire Landowski a la grâce d’un animal sauvage, il a une formation de profiler, peut se montrer assez cynique et un brin macho, mais est aussi profondément humain. Il flirte régulièrement avec les limites de la légalité et est considéré comme une pointure parmi les forces de l’ordre, mais aussi par les malfrats qui se montrent flattés qu’on l’ait envoyé à leur poursuite. Il est généralement envoyé sur les affaires spéciales.

L’auteur a su ménager des moments d’humour et de tendresse qui tranchent avec les actes des caïds. Nous suivons Landowski sur les traces non seulement des criminels, mais aussi de Jeanne et Lucien de Paris à

Mallemort en Provence puis à Cognac, du Luna Park La Palmyre à Boyardville sur l’île d’Oléron, de Fort Boyard à l’île d’Aix pour terminer sur l’île de Ré. Leur route est jalonnée de cadavres jusqu’à l’affrontement final dans le bois au nom poétique de Trousse-Chemise. Durant toute la traque, nous en apprenons un peu plus sur le commissaire et en particulier sur sa perception de la Justice et de son propre travail.

Une lecture passionnante et addictive qui a attisé ma curiosité, j’ai envie d’en apprendre plus sur ce commissaire Landowski.

Village de Mallemort

Village de Mallemort

« Fugue mortelle en Ré — Commissaire Landowski Tome 6 » de Serge Le Gall — Les Éditions du 38 Collection 38, rue du Polar
Luna Park La Palmyre

Luna Park La Palmyre

« Fugue mortelle en Ré — Commissaire Landowski Tome 6 » de Serge Le Gall — Les Éditions du 38 Collection 38, rue du Polar
Fort Louvois

Fort Louvois

Port de Boyardville

Port de Boyardville

Fort Boyard

Fort Boyard

« Fugue mortelle en Ré — Commissaire Landowski Tome 6 » de Serge Le Gall — Les Éditions du 38 Collection 38, rue du Polar
Ile de Ré

Ile de Ré

Citadelle Saint-Martin-de-Ré

Citadelle Saint-Martin-de-Ré

Bois de Trousse-Chemise

Bois de Trousse-Chemise

Voir les commentaires

Publié le par Goéwin
Publié dans : #Littérature, #Roman, #Famille, #Drame

Résumé :

Plein de suspense et d'émotion, un drame familial à l'atmosphère digne de Daphné du Maurier, pour décrire le poids de la culpabilité, la jalousie entre sœurs et la folie de l'amour.

À la mort de sa grand-tante Lucy, Justine, trentenaire mère de deux fillettes, hérite d'un vieux chalet familial, niché sur les bords d'un lac du Minnesota. Pour la jeune femme, ce legs est un don du ciel, une chance unique de fuir San Diego et les accès de colère de son fiancé.
Mais, alors que Justine prend possession des lieux, elle est rapidement happée par l'ambiance étrange de cette bâtisse : ici, le temps s'est arrêté en 1935. Des objets, des photos, des vêtements, tout rappelle cette petite fille disparue à l'âge de six ans, Emily.
Et bientôt, Justine découvre le journal de sa grand-tante Lucy, ainsi que la terrible histoire d'une famille détruite par les drames...

 

Mon avis : ✯ ✯ ✯ ✯ ✯

Coup de cœur ! Un magnifique roman !

Lucy, 64 ans, trouve un carnet et décide d’y raconter l’histoire de sa famille aujourd’hui disparue et de le léguer à sa petite-nièce Justine. Elle va raconter leur dernier été au bord du lac en 1935 qui s’est terminé par un drame : la disparition de sa plus jeune sœur Emily qu’on n’a jamais retrouvée. 1999 : Lucy est morte et a légué sa maison au bord du lac à Justine. Celle-ci décide de tout quitter et surtout son compagnon Patrick qui l’étouffe pour reconstruire sa vie avec ses deux filles, Mélanie et Angela. Mais la maison est dans un triste état, il y fait un froid glacial et le seul voisin qui existe est un vieil homme qui leur paraît inquiétant. L’adaptation à leur nouvelle vie est loin d’être facile.

Je remercie NetGalley ainsi que les Éditions Belfond pour ce service presse qui m’a permis de découvrir ce premier roman d’Heather Young. J’ai tout de suite été envoûtée par ce récit, par son atmosphère, ses personnages inoubliables qui continuent à m’habiter alors que j’ai terminé ma lecture. Je me suis tout de suite passionnée pour la vie de cette famille en apparence parfaite en 1935. Mais très vite, les zones d’ombre sont apparues.

Le roman est très bien construit. L’auteure alterne les chapitres entre passé et présent. Au fil des pages nous découvrons la vie de Lucy, celle de sa sœur Lilith et de la benjamine, Emily, qu’elles jalousent toutes les deux car elle est la préférée, en particulier de leur mère qui la couve. Lilith, l’aînée, teste sa séduction sur tous les garçons, ce qui crée une distance avec Lucy, plus jeune et effacée. Pendant ces mois de vacances, le père rejoint sa famille chaque fin de semaine. Dans le même temps, nous suivons Justine enfant et Justine adulte, sa vie avec Patrick, ses deux filles qui souffrent de l’abandon de leur père mais également Maurie, la mère de Justine.

Au fur et à mesure qu’on avance dans l’intrigue, l’atmosphère se fait de plus en plus lourde. On sent qu’un drame va se produire, que beaucoup de choses ne sont pas ce qu’elles semblent être, jusqu’à ce que les vérités soient dévoilées. Terribles, dramatiques.

« Un été près du lac » est un livre magnifique qui nous parle d’amour et de jalousie, d’amitié, de relations entre sœurs. Il sent bon les vacances et les jeux d’été. Mais c’est aussi un livre sur les secrets de famille, les abus, le racisme, l’égoïsme et la culpabilité. Il démontre à quel point le présent naît du passé, combien nos actes, nos choix, pèsent lourd dans nos vies et impactent notre futur.

 

Il était en paix avec cette décision, sans aucun doute parce qu’il l’avait prise par amour. Les choses que nous faisons par amour sont celles que nous sommes le moins susceptibles de regretter.

Voir les commentaires

Résumé :

Miranda Mattig Kumar est directrice de l’institut Swiss Pilates & Yoga basé à Genève qu’elle a fondé en 2005.  Passionnée depuis toujours par le mouvement, Yoga et Pilates thérapeute, elle dispense depuis plus de 10 ans des formations professionnelles de Yoga et de Pilates. Développer ces techniques et transmettre son savoir restent ses objectifs principaux.  Retrouvez sa collection de livres et dvd sur www.swisspilatesandyoga.com

Sandra Brandstetter est professeur de Yoga et de Pilates, également basée à Genève. Elle s’est formée initialement à la danse classique et à la gymnastique rythmique et sportive.  Ces bases lui ont permis d’apporter à sa pratique rigueur et puissance. Passionnée par l’enseignement et le lien à l’élève, elle s’est également tournée vers l’aspect thérapeutique de ces disciplines qui en magnifie les bienfaits.

Mon avis : ✯ ✯ ✯ ✯

Un petit livre précieux qui met en avant les accessoires que l’on peut utiliser dans le yoga.

Je remercie NetGalley ainsi que les Éditions Librinova qui m’ont envoyé ce livre en service presse. Disons-le tout de suite, ce livre est à étudier et méditer plutôt qu’à lire.

Miranda Mattig Kumar

Dans un premier chapitre passionnant, les auteures nous dressent l’historique de cette discipline, nous parlent de sa dimension philosophique, nous présentent ses principes moraux et tous les bienfaits qui en découlent. Pratiquer sérieusement le yoga entraîne une hygiène de vie qui rejaillit dans tous les domaines de notre existence. Les différentes techniques de respiration sont décrites.

Dans un second chapitre tout aussi intéressant, elles abordent la technique et les bienfaits apportés par l’utilisation des accessoires : bloc, ceinture, mur, yoga wall qui se pratique avec une ceinture ancrée au mur. Les différentes postures ainsi que leurs actions sur le corps sont détaillées et illustrées.

Enfin, en conclusion, les auteures nous mettent en garde contre un défaut bien de notre temps, celui de vouloir tout faire mieux que les autres. Le yoga peut ainsi nous apprendre l’humilité, en utilisant les accessoires, nous aurons une pratique plus juste : « Apprendre à respecter nos possibilités, avancer à notre rythme en toute harmonie, sans brûler les étapes, nous guide vers plus d'authenticité et nous éloigne du désir, de la précipitation, de l’urgente réussite. »

J’ai adoré cette lecture et je la recommande à tous ceux et celles qui ont envie de découvrir le yoga, de l’approfondir. Il s’adresse à tous sans exception et quel que soit le niveau.

« Yoga — Technique & Philosophie — Progresser & Maîtriser » de Miranda Mattig Kumar et Sandra Brandstetter — Librinova
« Yoga — Technique & Philosophie — Progresser & Maîtriser » de Miranda Mattig Kumar et Sandra Brandstetter — Librinova
« Yoga — Technique & Philosophie — Progresser & Maîtriser » de Miranda Mattig Kumar et Sandra Brandstetter — Librinova
« Yoga — Technique & Philosophie — Progresser & Maîtriser » de Miranda Mattig Kumar et Sandra Brandstetter — Librinova
« Yoga — Technique & Philosophie — Progresser & Maîtriser » de Miranda Mattig Kumar et Sandra Brandstetter — Librinova
« Yoga — Technique & Philosophie — Progresser & Maîtriser » de Miranda Mattig Kumar et Sandra Brandstetter — Librinova
« Yoga — Technique & Philosophie — Progresser & Maîtriser » de Miranda Mattig Kumar et Sandra Brandstetter — Librinova
« Yoga — Technique & Philosophie — Progresser & Maîtriser » de Miranda Mattig Kumar et Sandra Brandstetter — Librinova
« Yoga — Technique & Philosophie — Progresser & Maîtriser » de Miranda Mattig Kumar et Sandra Brandstetter — Librinova
« Yoga — Technique & Philosophie — Progresser & Maîtriser » de Miranda Mattig Kumar et Sandra Brandstetter — Librinova

Voir les commentaires

Publié le par Goéwin
Publié dans : #Romance, #Romance contemporaine, #Amour, #Famille, #Hôpital, #Noël, #Maternité

Résumé :

À l’approche des fêtes de Noël, Angus se retrouve seul avec ses deux enfants... Le scénario aurait pu être catastrophique s’il n’y avait eu Imogen, la jolie sage-femme australienne avec laquelle il travaille à l’hôpital et qui a accepté de venir habiter chez lui, le temps de trouver une nounou et de remonter la pente. Un cadeau de Noël avant l’heure pour Angus, qui appréhende déjà le jour où Imogen disparaîtra de sa vie...

 

 

Mon avis : ✯ ✯ ✯ ✯

Une jolie romance d’hiver.

Quand Imogen rencontre Angus, celui-ci ne se montre pas un modèle de courtoisie, mais ils vont très vite devenir d’excellents amis et former un binôme des plus performants dans le Service des Urgences où il est médecin consultant. En cette période d’avant Noël, le Service ne désemplit pas et comme si cela ne suffisait pas, c’est le moment que choisit son épouse, Gemma, un mannequin, pour le quitter après avoir renvoyé la jeune fille au pair qui gardait leurs deux enfants.

Humour, empathie, générosité caractérisent Imogen et Angus. D’ailleurs, tous les personnages de ce court roman sont attachants et j’ai suivi leurs aventures avec un grand plaisir. L’esprit de Noël est au rendez-vous-même aux Urgences.

Une lecture légère et agréable, sans prise de tête, que je recommande à tous ceux et celles qui ont envie de s’évader pour un moment.

Voir les commentaires

Publié le par Goéwin
Publié dans : #Bit Lit, #Fantastique, #Vampires, #Atlantide

Résumé :

Après les terribles événements qui ont conduit à la disparition des grandes Anciennes, Maharet et Mekare, Lestat, le Prince des Enfants de la Nuit, n'a eu d'autre choix pour sauver ses semblables que d'héberger en lui l'esprit Amel, le Noyau Sacré, liant tous les vampires de la planète. Mais cet être hors du commun reste incompréhensible, et sa logique échappe à tous, même à Lestat, qui partage pourtant ses pensées. Un rêve, notamment, le hante sans relâche, celui d'une ville qui sombre dans les flots... Quand Lestat tente de déchiffrer ces visions et leur signification pour le monde vampirique, des individus étranges, presque humains, se font connaître. Ces derniers semblent comprendre intimement Amel et se présentent comme les survivants d'un ancien royaume disparu, du nom d'Atalantaya...
Alors que des secrets millénaires sont sur le point d'être révélés, Lestat va devoir affronter une terrifiante et puissante force qui vient d'au-delà des âges. Prêt à tout pour découvrir l'histoire de ses origines, même à risquer la vie de ses fidèles, jusqu'où ira le vampire, dirigé par sa soif de savoir ? Et si la vérité était ailleurs ?

Mon avis : ✯ ✯ ✯

Une Atlantide tout à fait surprenante !

Je remercie NetGalley ainsi que les Éditions Michel Lafon pour l’envoi de ce service presse.

Tout d’abord, je déconseille la lecture de « Prince Lestat et l’Atlantide » à ceux et celles qui n’ont pas lu les tomes précédents. Même en les ayant lus pour la plupart, j’ai eu un peu de mal à entrer dans l’intrigue peut-être parce qu’il s’est écoulé trop de temps avec mes lectures antérieures. Heureusement, Anne Rice nous donne un bref résumé de l’histoire de ses vampires ainsi qu’une explication des termes employés au début du livre et à la fin, dans deux appendices, la liste des personnages avec une brève biographie et des lieux ainsi qu’un Guide officieux des Chroniques. De quoi tout nous remémorer.

Lestat

J’ai retrouvé Lestat toujours aussi flamboyant et charismatique, mais assagi par ses responsabilités de porteur du Noyau Sacré, l’esprit Amel ainsi que nombre d’autres personnages découverts dans mes lectures précédentes comme Marius, Magnus, Armand et Louis. Nous faisons la connaissance de nouvelles créatures immortelles très attachantes qui viennent de la mythique Atalantaya et qui semblent connaître Amel. Est-ce le même Amel que celui de Lestat ? C’est ce que ce dernier et tous les vampires vont devoir découvrir…

Anne Rice nous offre un nouvel opus foisonnant. Mais alors que je m’étais passionnée pour les aventures précédentes de ses vampires, cette fois-ci la magie n’était pas au rendez-vous. L’intrigue est certes surprenante, le style de l’auteure est toujours aussi original, mais je me suis ennuyée et j’ai eu du mal à venir à bout de ma lecture. Ce peut être dû au fait que cela se passe à notre époque et du coup, cela manquait de crédibilité même en prenant en compte qu’il s’agit de fantastique, de bit lit.

Cela dit, il s’agit de mon ressenti et je pense que cet ouvrage ravira les inconditionnels de l’auteure et de Lestat.

Prince Lestat

Prince Lestat

Louis

Louis

Louis et Lestat

Louis et Lestat

Lestat et Louis

Lestat et Louis

Louis

Louis

Armand

Armand

Armand

Armand

Voir les commentaires

Publié le par Goéwin
Publié dans : #Policier, #Espionnage, #Suspense

Résumé :

WANTED: sniper d’élite
américain capable du pire
APPÂT: Jack Reacher
 

Émoi dans tous les services de sécurité du monde : un inconnu vient de tirer sur le président de la République française à Paris, et la balle est américaine. Le sniper a touché l’écran de protection à la distance phénoménale de 1 300 mètres. L’avertissement est clair : la prochaine fois, ce sera au G8 que ça se passera. Et Dieu sait combien il y aura de victimes.
Mais qui est ce tireur d’élite ? Seuls quatre hommes sont capables d’un tel exploit. L’un deux, John Kott, est un Américain que Jack Reacher a fait mettre en prison quinze ans plus tôt, et il se trouve que, libéré depuis peu, l’homme est introuvable. C’est bien entendu Reacher que l’armée missionne en secret pour mettre la main sur le tireur. Entre Paris et Londres, aux côtés des services spéciaux russes, français et anglais qui jouent chacun leur partition, sa tâche risque de ne pas être simple.

 

Mon avis : ✯ ✯ 

Un avis mitigé.

Tout d’abord merci à NetGalley et aux Éditions Calmann-Lévy qui m’ont envoyé ce service presse. J’avais envie de découvrir Lee Child et son personnage Jack Reacher. C’était donc une première pour moi. J’en ressors avec un avis mitigé. D’après ce que j’ai lu, il s’agit du 19ème tome d’une série qui cartonne aux USA. Jack Reacher, 1m98 pour 110 kilos est un ancien de la police militaire. Il est rappelé par ses supérieurs suite à une tentative d’assassinat du président de la république française par un sniper. Le tir avait une portée de 1 300 mètres. Or ils ne sont que quatre dans le monde à avoir pu réaliser cet exploit et l’un d’eux n’est autre qu’un Américain, Kohn Kott, autrefois emprisonné par Reacher et libéré depuis peu. Toutes les agences de sécurité dans le monde sont sur les dents car le danger est grand de le voir réitérer sa tentative lors du G8 et du G20.

Jack Reacher est un personnage sympathique, le type même du héros pur et dur, un loup solitaire qui ne s’en laisse pas conter. Les rebondissements se succèdent et il se tire de toutes les situations quels que soient les risques et les dangers. Mais j’ai trouvé lassants toutes les explications et ses raisonnements. Le style de l’auteur est percutant, les phrases courtes et efficaces, les dialogues nerveux. Il a su inclure quelques personnages féminins pleins de charme pour une touche plus glamour ce qui m’a fait penser aux James Bond.

Au final un bon roman d’espionnage pour tous les amateurs du genre.

Voir les commentaires

1 2 > >>

Articles récents

Hébergé par Overblog