Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Au-pays-de-Goewin.over-blog.com

Au-pays-de-Goewin.over-blog.com

Les livres de Goéwin

Publié le par Goéwin
Publié dans : #Romance, #Romance contemporaine, #Humour, #Amour, #Amitié, #Famille

Résumé :

Tout les oppose... mais ils ne pourront bientôt plus se passer l'un de l'autre.

Pour rester en bonne santé, Mélissa ne jure que par les remèdes naturels, le yoga et un régime végétarien. Alors, quand sa meilleure amie lui dégote un poste de secrétaire dans un cabinet médical, on ne peut pas dire qu’elle soit enchantée, même si elle ne peut s’offrir le luxe de refuser. D’autant qu’elle connaît l’un des jeunes médecins du cabinet, Benjamin, et que leur première rencontre a été aussi catastrophique qu’explosive. Mais, si le destin a choisi de remettre Benjamin sur sa route, c’est sûrement pour une bonne raison… 

Mon avis : ♥ ♥ ♥ ♥ ♥

Un livre qui vous met la joie au cœur et le sourire aux lèvres.

Mélissa broie du noir. Elle vit en colocation avec sa grand-mère, Nina, une femme adorable qu’en d’autres temps on aurait appelé une grand-mère indigne, tant elle est pleine de vie et de fantaisie, tout comme ses amies. Mélissa a décidé de faire une pause et de ne pas avoir de relation amoureuse pour l’instant. Grâce à sa meilleure amie Charlotte, elle vient de trouver un remplacement de secrétariat dans un cabinet médical. On compte sur elle pour ne pas se laisser déstabiliser par le psychiatre de l’équipe qui fait pleurer et fuir toutes les remplaçantes. Autant dire qu’elle y va à reculons ! En plus, elle ne jure que par la médecine naturelle, le yoga et le végétarisme. Et comme si cela ne suffisait pas, elle y retrouve le docteur Benjamin Ferrier. Leur première rencontre n’a pas été un franc succès et elle rêve de le convertir à ses idées ; le moins qu’on puisse dire, c’est qu’ils sont rarement d’accord mais les contraires s’attirent, c’est bien connu…

Cette romance contemporaine est un régal et j’ai ri du début à la fin. Je remercie chaleureusement NetGalley ainsi que les Éditions Harlequin HQN pour l’envoi de ce service presse qui m’a fait faire la connaissance de Nina Kelly, une auteure pleine d’humour et de fantaisie. Elle nous offre une galerie de personnages tous plus attachants les uns que les autres mais également très drôles. Les dialogues sont des petits chefs d’œuvre d’humour et les situations sont hilarantes. Entre le gang des grand-mères qui joue les marieuses et cherchent à caser Mélissa à tout prix quand elles ne tentent pas de séduire les pompiers, les patients de Benjamin qui feraient perdre la patience à un saint, l’incroyable bagout de Mélissa, l’auteure m’a captivée de la première à la dernière page. Mais cela ne l’empêche pas d’aborder des sujets plus graves, tels que les blessures familiales, les problèmes de couple, la difficulté à grandir et à trouver sa place dans le monde, la peur de voir mourir ceux qu’on aime, les relations frère/sœur. Et puis j’ai vraiment adoré le personnage de Mélissa et ses choix de vie. Elle fait partie de ces amies de lecture qui ont pris un bout de mon cœur.

Conclusion : un roman que je vous recommande chaudement. En ce qui me concerne, c’était mon premier livre de Nina Kelly et je compte bien découvrir ses autres œuvres.

Le véritable amour est patient, ma chérie. Il ne se nourrit pas d’illusions ni de chimères. Il se satisfait de l’autre dans tous ses défauts et ne cherche pas à le changer. Le plus bel amour que tu puisses offrir à un homme est l’amour d’une femme qui l’aime pour lui, pour ce qu’il lui apporte, mais qui pourrait être heureuse seule également. Cet amour-là ne rend pas l’autre dépendant, c’est juste le cadeau d’être côte à côte et de pouvoir grandir ensemble.
– Ça ne ressemble pas trop à l’amour romantique que tout le monde vante…
– Ton bonheur ne peut pas dépendre d’un homme. Car si tu n’es pas heureuse, tu le lui reprocheras. Tu peux être épanouie avec ton homme, ton amoureux peut rendre le ciel plus bleu, les oiseaux plus joyeux si tu veux, mais s’il n’est pas là, tu dois être capable de savourer ce beau ciel bleu quand même.

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog