Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Au-pays-de-Goewin.over-blog.com

Au-pays-de-Goewin.over-blog.com

Les livres de Goéwin

Publié le par Goéwin
Publié dans : #Fantasy

Résumé :

Ici commence l’histoire de celles et ceux qui s’apprêtent à réécrire les légendes de la Moïra.

Au large du continent, sur une terre aux paysages sauvages où se mêlent hautes montagnes, rivières tumultueuses et vastes forêts, les Hommes, les Elfes et les Orques tentent, tant bien que mal, de préserver une harmonie aussi précieuse que précaire.

Forgée cinq cent ans plus tôt, l’alliance des Hommes et des Elfes sombre peu à peu dans les brumes de l’oubli. Les liens du passé se distendent, tandis que l’ancien règne de terreur du Maître et de son Triangle Noir ressurgit des profondeurs de la forêt, menaçant l’équilibre de l’île toute entière.

Retrouvez la fourberie qui s'insinue sur la Moïra, où les noirs desseins de mystérieux personnages semblent peu à peu se mettre en place dans "Le serpent et la reine", le second épisode de notre série "Les légendes de la Moïra".

Mon avis :

Un second épisode toujours aussi addictif.

Alors qu’elle se trouve sur un pont suspendu au-dessus d’un profond canyon, la guerrière Kendall se retrouve prisonnière des trolls dans une cellule où se trouve Sathon. Ils font alliance tous deux pour s’échapper. Grâce à un subterfuge, Sathon est parvenu à se procurer la clé de leur cellule.

Je regrette de nouveau le format choisi pour ce roman. Il s’écoule beaucoup trop de temps entre chaque épisode ce qui oblige le lecteur à relire l’épisode précédent pour se remémorer l’intrigue. Et vu qu’il s’agit d’une première Saison et qu’on en est au deuxième épisode, je pense que cela va devenir de plus en plus difficile pour le lecteur.

Dans ce second épisode nous retrouvons la guerrière Kendall en très mauvaise posture. Elle va retrouver sa liberté avec l’aide de Sathon et on se demande qui est-il en réalité et quel rôle va-t-il jouer. Gavriel Howard Feist nous offre une description envoûtante et poétique de la Cité des elfes, Elvandora, et de la beauté de ses habitants. Grâce aux retours dans le passé, nous comprenons ce qui va se jouer dans le présent et nous restons sur notre faim.

Encore un épisode bien trop court !

Commenter cet article