Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Au-pays-de-Goewin.over-blog.com

Au-pays-de-Goewin.over-blog.com

Les livres de Goéwin

Publié le par Goéwin
Publié dans : #Roman, #Défense des Animaux

Résumé :

Pour oublier un traumatisme, Adriana, une jeune Parisienne, part vivre en Andalousie chez sa grand-mère maternelle.

Elle s'engage en tant que bénévole auprès d'une association Espagnole dans un refuge où elle découvre le martyr des lévriers.

Son chemin croise deux hommes que tout oppose : l'un est vétérinaire et aide les associations de défense des lévriers, tandis que l'autre, fils de galguero (chasseur utilisant les lévriers pour la chasse), est prêt à renoncer aux coutumes barbares de sa famille pour obtenir son amour.

Lequel choisira-t-elle ?

Mais les galgueros n'aiment pas que l'on remette en cause leur mode de vie. Échappera-t-elle à leur vengeance ?

Mon avis : ♥ ♥ ♥ ♥

Un beau livre courageux qui dénonce les scandaleuses maltraitances que subissent les lévriers en Espagne de nos jours encore.

Disons-le de suite, « Les Âmes assassinées » devraient se trouver dans toutes les bibliothèques des amis et défenseurs des animaux. Achetez ce livre, offrez-le, vous ferez une bonne action et aiderez les associations qui œuvrent pour la défense des lévriers, Patrice Sopel leur reversant la moitié de ses droits d’auteur.

Adriana est une belle jeune femme de 22 ans, fragile et forte à la fois. Elle vient habiter chez sa grand-mère en Andalousie après avoir subi un traumatisme dont elle a du mal à se remettre. Elle espère ainsi se reconstruire, reprendre confiance en elle et dans les autres.

Emmurée dans sa souffrance et presque mutique, elle va travailler bénévolement au refuge qu’a créé Mar, une amie de sa grand-mère, qui accueille les galgos abandonnés car devenus inutiles après la saison de la chasse mais aussi ceux qui ont été blessés, torturés par des maîtres indignes.

Au contact de cette souffrance, Adriana réalise qu’elle n’est pas la seule à souffrir et elle retrouve le goût de se battre et de vivre, elle se sent utile. Dans son combat généreux, elle va rencontrer deux hommes : Miguel, fils de galguero, mais révolté par ce qui se passe et qui n’a besoin qu’un peu d’encouragements pour commencer à lutter contre la tradition ; Toni, vétérinaire au grand cœur, qui œuvre au cœur de l’association et donne tous les soins gratuitement. Adriana se sent attirée par les deux hommes : lequel choisira-t-elle ?

« Les Âmes assassinées », c’est l’histoire d’une renaissance, celle d’Adriana. Généreuse, cette jeune fille va retrouver goût à la vie en se mettant au service des lévriers martyrs. Elle va d’ailleurs se mettre gravement en danger car les galgueros n’aiment vraiment pas que l’on se mette en travers de leurs chemins.

En plus d’Adriana, Patrice Sopel nous offre d’autres beaux personnages attachants : Miguel et Toni qui ont chacun un cœur énorme, mais aussi la grand-mère et sa « sœur », Mar leur amie et tous les bénévoles du refuge. C’est un livre dur mais qu’on ne peut pas lâcher tant on a envie de connaître la suite. Il y a des passages bouleversants que j’ai lus la rage au cœur et d’où je suis ressortie horrifiée, scandalisée. Comment un pays dit civilisé peut-il accepter pareilles atrocités ? L’humanité n’en sort pas grandie et si vous ne le saviez pas déjà, vous découvrirez que « l’homme est le plus cruel de tous les animaux, il est le seul capable d’infliger la douleur et la mort sans autre motif que le plaisir ».

Patrice Sopel a su ménager également le suspense et dans la première moitié du livre, on se demande ce qui a bien pu arriver à Adriana pour qu’elle soit dans cet état. Il nous offre également des portraits de vrais méchants : Jorge, le père de Miguel, assoiffé de pouvoir et d’argent, plein de mépris pour les travailleurs illégaux qu’il exploite honteusement, Manolo le contremaître et son âme damnée Bilal, cruels et sadiques.

Après « Tatanka, l’Esprit des Grandes Plaines », Patrice Sopel nous entraîne en Espagne et vous pouvez être assurés que vous n’oublierez pas Adriana ni les galgos et les podencos.

Les âmes assassinées Voici l'avatar de la page de mon deuxième roman (en cours d'écriture) : Les âmes assassinées. Geisha est une jolie galga, lévrier rescapé d'Espagne âgée de dix ans que nous avons adoptée il y a de cela trois ans déjà...

Les âmes assassinées Voici l'avatar de la page de mon deuxième roman (en cours d'écriture) : Les âmes assassinées. Geisha est une jolie galga, lévrier rescapé d'Espagne âgée de dix ans que nous avons adoptée il y a de cela trois ans déjà...

Commenter cet article

Angeline 28/03/2017 12:43

j'aime me promener ici. un bel univers. venez visiter mon blog. merci

Goéwin 28/03/2017 19:09

Merci, je suis heureuse qu'il vous plaise. Votre blog sur Marilyn est magnifique également, c'est émouvant de la retrouver.