Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Au-pays-de-Goewin.over-blog.com

Au-pays-de-Goewin.over-blog.com

Les livres de Goéwin

Publié le par Goéwin
Publié dans : #Policier nordique

Résumé :

C'est le mois de janvier et un froid glacial s'est emparé de Fjällbacka. Une fille à demi nue, surgie de la forêt enneigée, est percutée par une voiture. Lorsque Patrik Hedström et ses collègues sont prévenus, la jeune fille a déjà été identifiée. Il s'agit de Victoria, portée disparue depuis quatre mois. Son corps présente des blessures qu'aucun accident ne saurait expliquer : ses orbites sont vides, sa langue est coupée et ses tympans percés. Quelqu'un en a fait une poupée humaine. D'autres cas de disparitions dans les environs font redouter que le bourreau n'en soit pas à sa première victime. De son côté, Erica Falck commence à exhumer une vieille affaire pour son nouveau bouquin. Une femme purge sa peine depuis plus de trente ans pour avoir tué son mari, un ancien dompteur de lions, qui maltraitait leur fille avec sa complicité passive. Mais Erica est persuadée que cette mère de famille porte un secret encore plus sombre. Jonglant entre ses recherches, une maison en perpétuel désordre et des jumeaux qui mettent le concept de l'amour inconditionnel à rude épreuve, elle est loin de se douter que pour certains, l'instinct maternel n'a rien de naturel... Avec ce neuvième volet de la série Fjällbacka, Camilla Läckberg signe un polar crépusculaire et violent. La reine du noir nordique s'y montre plus indomptable que jamais.

Mon avis : ♥ ♥ ♥ ♥

On prend les mêmes et on recommence ! Et ça marche, plus ou moins !

Lire Camilla Läckberg, c’est comme retrouver de vieux amis, on n’est pas vraiment dépaysé et on est heureux de découvrir ce qu’ils deviennent mais en-dehors des énigmes policières, rien ne change vraiment. Nous avons la même structure que dans les précédents romans avec une alternance de chapitres se rapportant à des faits datant d’aujourd’hui et d’autres il y a plus de 40 ans. Il arrive un moment où ils se rejoignent permettant la résolution de toutes les questions.

Il y a toujours de sombres secrets de famille avec des personnages vraiment sordides abusant de leur force pour violenter une épouse, pervertir un enfant. C’est toujours aussi bien écrit, l’atmosphère bien rendue mais je me suis un peu ennuyée à la lecture.

Erica s’est lancée dans l’écriture d’un nouvel ouvrage racontant l’histoire de Laila qui a assassiné son mari il y a plus de 30 ans. Elle tente d’établir un dialogue avec elle car elle est persuadée que Laila cache un lourd secret. Dans le même temps, Patrick tente de résoudre une sombre affaire d’enlèvements. La vie au commissariat suit son cours avec l’inénarrable Bertil Mellberg toujours aussi efficace quand il s’agit de polluer une scène de crime ou de se faire mousser aux dépens des autres. Anna, la sœur d’Erica, est toujours dans une mauvaise passe. Quant à Patrick et Erica, ils sont toujours aussi débordés entre Maja et les jumeaux.

Les crimes sont particulièrement horribles car il s’agit d’enfants et je regrette que l’auteur n’ait pas davantage travaillé la psychologie des criminels. Je ne veux pas spoiler mais j’ai trouvé que cela manquait de profondeur et de crédibilité. On a une accumulation de crimes bien abjects étalés sur plusieurs décennies et personne ne s’est douté de rien ?

Au final une lecture un peu décevante, je savais à l’avance ce qui allait se passer donc pas de grande surprise.

Commenter cet article