Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Au-pays-de-Goewin.over-blog.com

Au-pays-de-Goewin.over-blog.com

Les livres de Goéwin

Publié le par Goéwin
Publié dans : #Ysaline Fearfoal, #Romance, #Fantastique, #Métamorphes

Résumé :

« Quand parle le Sang de la Forêt...

Beau, riche et arrogant, Tristan de Beaumont fait depuis toujours la loi au sein de la communauté des fils et filles de planteurs. Il est d’autant plus irrité par l’attitude d’Izabeau de Clairage, la seule à oser lui tenir tête avec succès, bien qu'il fasse tout pour l'ostraciser.
Issue d’une lignée de femmes-félins, et possédant de puissants pouvoirs propres à celles de sa race, Izabeau sait que son avenir est irrévocablement lié au destin de celui qu’elle méprise.
Mais ce qui semble un sort funeste va frapper Tristan de plein fouet et le mettre à la merci de ses ennemis. Contraint de plier, lui qui a toujours dominé, il ignore que de son côté Izabeau arrive elle aussi à un tournant de son existence, qui pourrait les priver tous les deux de la possibilité de choisir leur avenir...

AVERTISSEMENT : malgré les apparences, il ne s'agit pas d'un roman historique. Si l'auteur s'est bien inspirée de réalités de l'Histoire, elle les a cependant détournées pour créer son propre univers.

NOTE : chaque tome des Légendes de Djaïd se déroule dans un monde différent. La fin d'un tome est donc une vraie fin, et les tomes suivants porteront sur des personnages complètement différents. »

Mon avis :

« L’orgueil précède la chute ». Tristan de Beaumont, riche fils de planteur, est odieux sauf avec son frère Cory. C’est l’unique étincelle de bonté que l’on trouve chez lui. Orgueilleux, cruel, méprisant, arrogant, une seule personne ose s’opposer à lui et le remettre en place : Izabeau de Clairage. Belle, intelligente et courageuse, rebelle et imprévisible, Izabeau est une puissante magicienne issue d’une lignée de femmes-félins : elle porte en elle le Sang de la Forêt. Leurs destins sont liés mais tout dépend des choix qu’ils feront.

Lorsque le sort va s’acharner sur Tristan, il va découvrir le triste visage de l’humanité qui se dépêche d’accabler celui qu’elle encensait la veille. Et si au tout début, j’ai pensé que c’était un juste retour des choses, qu’est-ce que je l’ai plaint par la suite ! Mais c’est dans l’adversité que vont se révéler ses qualités de cœur, de courage, de loyauté, son sens de l’honneur. Il va apprendre et n’hésitera pas à se remettre en question même si c’est douloureux.

J’ai adoré ce livre. Je l’ai commencé et l’ai lu d’une seule traite tant j’étais fascinée par la métamorphose de Tristan, l’évolution de ses relations avec Izabeau. J’ai retrouvé l’écriture addictive d’Ysaline Fearfol ainsi que son humour. Les personnages sont attachants sauf ceux des vrais méchants bien sûr et j’ai jubilé devant leur chute. Les parents d’Izabeau m’ont bien fait rire ainsi que Garric, surtout à la fin quand il est confronté au nouveau Tristan.

Au final, Ysaline Fearfol nous entraîne une fois de plus dans un monde où magie et sentiments se mêlent harmonieusement, où l’amour finit toujours par triompher. J’attends avec impatience les prochains parchemins.

Commenter cet article