Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Au-pays-de-Goewin.over-blog.com

Au-pays-de-Goewin.over-blog.com

Les livres de Goéwin

Publié le par Goéwin
Publié dans : #Policier, #Humour, #Amour paternel, #Génétique, #Écologie, #Amitié

Résumé :

Chez Thomas Fiera, collectionner les emmerdes, c’est dans les gènes. Aussi, quand un de ses vieux amis, longtemps perdu de vue, fait appel à lui pour sortir son fils de prison, accepte-t-il la mission sans se douter qu’elle va le mener beaucoup plus loin qu’il ne l’imaginait.

Thomas, avec l’aide de sa fine équipe et d’une bande d’écowarriors déjantés, va devoir affronter des avocats véreux, des assassins psychopathes et des savants fous à l’éthique dévoyée pour mener à bien une enquête pleine d’action et de rebondissements qui sera aussi pour lui l’occasion d’une réflexion sur la paternité, l’amour et la transmission.

Science sans conscience n’est que ruine de l’âme… et de la santé, quand c’est Thomas Fiera qui s’occupe de l’ordonnance !

 

Mon avis :

Thomas Fiera, enquêteur privé du genre misanthrope, cultive « les amitiés » et possède un talent indiscutable pour les rejeter. Il reconnaît lui-même qu’il adore se faire détester. Mais lorsqu’il reçoit un appel à l’aide d’un ancien mentor, il se précipite en Espagne et accepte d’aider son fils Tomás à sortir de prison.

Tout va se compliquer lorsqu’il va découvrir que ce Tomás n’est autre que son propre fils qu’il a eu d’un premier amour jamais oublié, Lucia. Innocent du meurtre dont on l’accuse, Tomás refuse de se défendre ce qui va conduire notre nouveau père à faire appel à ses comparses habituels : Adélaïde, une tueuse, linguiste et anthropologue dont un seul regard suffit à vous refroidir ; Fred, un informaticien de génie ; Richard, robin des bois des temps modernes capable de transférer le contenu des comptes de la mafia sur les comptes d’associations caritatives et Emmanuelle, éco-terroriste, pro de l’escalade à mains nues.

Évasion rocambolesque, avocat véreux, éco-terroristes, tueurs psychopathes, scientifiques fous, chercheurs dénués de sens moral, une jolie militante Eco-warrior, l’auteur nous entraîne dans des aventures délirantes, pleines de trouvailles réjouissantes, de suspense et de rebondissements où les « méchants » tombent comme des mouches.

Jean-Baptiste Ferrero a un style très personnel : il manie aussi bien un langage châtié que l’argot, son humour est décapant. Il nous offre une magnifique description de l’amour paternel qui d’un être ordinaire fait un héros prêt à tous les sacrifices pour sauver son fils, le tout rythmé par les « Bref » qui ponctuent nombre de paragraphes de réflexion plus ou moins cyniques et désabusées de Thomas. C’est également une belle histoire d’amitié où chacun est prêt à se sacrifier pour sauver l’autre.

Au final, un excellent polar fertile en rebondissements, aux personnages attachants, où le rire ne cesse de côtoyer l’émotion.