Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Au-pays-de-Goewin.over-blog.com

Au-pays-de-Goewin.over-blog.com

Les livres de Goéwin

Publié le par Goéwin
Publié dans : #Gilles Milo-Vacéri, #Thriller, #Romance

Résumé :

« Qui est le tueur en série qui se cache dans la forêt de Rambouillet ?


L’amour, que l’on dit plus fort que tout, peut-il survivre ou vaincre la mort ?


Au commencement, une belle histoire d’amour. Grégoire, écrivain modeste, abandonne tout et quitte sa Provence pour les Yvelines, afin de rejoindre Aurore, auteur de romances, dont il est tombé fou amoureux. Elle va quitter son compagnon pour construire leur couple et vivre leur amour librement. Mais contre toute attente, Aurore disparaît brutalement après un simple et banal e-mail de rupture.


Désespéré et au bord du suicide, Grégoire relève la tête quand il réalise que son dernier message est certainement un faux. Pire, il apprend qu’un tueur en série sévit en forêt de Rambouillet. Fou de colère, il est certain que la femme de sa vie a été assassinée par ce psychopathe. Et il sait qui se cache derrière le monstre… Alors la traque commence.


Miné par le chagrin, Greg ira au bout de l’enfer s’il le faut. Quelqu’un va devoir payer pour lui avoir volé le seul grand bonheur qu’il ait jamais connu. »

Mon avis :

Plus qu’un coup de cœur, un coup de foudre ! Un thriller haletant qui est un cri d’amour vers l’Aimée !

Avant tout, ce thriller est une magnifique déclaration d’amour à l’être aimé, une lettre à l’absente qui pourra seule discerner la vérité cachée derrière les mots.

Ce livre m’a totalement envoûtée. La plume de Gilles est addictive et la lecture de « L’affaire Aurore S. » est bouleversante.

Dès le début, Gilles Milo-Vacéri nous prévient que dans ce roman, il ouvre une porte sur sa vie privée, qu’il nous révèle peut-être des évènements de son passé et que nous aurons bien du mal à discerner entre sa vie réelle et son imaginaire d’auteur. Il a eu le bonheur de rencontrer la femme de sa vie et le moins qu’on puisse dire c’est que c’est compliqué.

La Bête, un tueur schizophrène, obéissant à la Voix, assassine des femmes blondes, menues, qui sont le portrait d’Aurore, dans la forêt de Rambouillet. Il ne laisse aucun indice exploitable pour le plus grand désespoir des enquêteurs de la S. R. des Yvelines qui font appel au Capitaine Sandrine Wermeer du 36 Quai des Orfèvres, spécialiste des tueurs en série. Elle va faire équipe avec le capitaine Marc Desprées. Ils forment tous deux un duo d’enquêteurs attachants, complices et pleins d’humour.

Dans le même temps, Grégoire, un auteur idéaliste et au cœur gros comme une maison, correspond par internet avec Aurore Sardet, jeune femme auteur comme lui, en couple avec un enfant. Peu à peu, un nouveau sentiment naît entre eux. Greg pour qui Aurore est la femme de sa vie, décide alors de quitter sa Provence pour la rejoindre. Quelques semaines après leurs retrouvailles, Aurore dont le compagnon ne cesse de faire pression sur elle pour refuser leur séparation, lui envoie un SMS surprenant : « Je me sauve. Je nous tue, avant de me perdre. Je suis mon instinct. Je disparais. » et elle s’évanouit dans la nature.

Commence alors pour Grégoire un long calvaire. Aurore ne donne plus signe de vie, ne répond à aucun de ses messages. Il sombre dans le désespoir le plus noir. Grâce à ses amis, il évitera de peu le suicide mais il ne dort plus, est devenu anorexique et ignore totalement que la Bête multiplie les victimes. Lorsqu’il va en prendre conscience, sûr qu’Aurore est une de ses victimes et persuadé de connaître son visage, il ne pense plus qu’à se venger. Il nous découvre son côté sombre et plus rien – ou presque – ne le différencie de celui qu’il chasse.

Je n’en dirai pas plus pour éviter de spoiler. Ce livre m’a touchée en plein cœur. La partie thriller est captivante ; l’auteur ne cesse de nous donner de fausses pistes, de multiplier les impasses. On souffre avec les enquêteurs et ce d’autant plus que nous suivons la Bête en direct, nous avons accès à ses pensées, à ses dialogues avec sa Voix… Le suspense est intense.

Mais plus que tout, ce sont Grégoire et Aurore qui m’ont bouleversée. Grégoire est un homme généreux dont la devise pourrait être « Donner et aider autrui » en plus de « Semper fidelis ». Il nous montre ce qu’aimer veut dire mais également ce que l’honneur exige.

L’amour de Grégoire m’a rappelé cette citation du Cantique des Cantiques : « Car l’amour est fort comme la Mort, la passion, implacable comme l’Abîme : ses flammes sont des flammes de feu, fournaise divine. Les grandes eaux ne pourront éteindre l’amour, ni les fleuves l’emporter. »

Pour finir, un seul conseil : lisez ce livre, vous ne le regretterez pas.

– avec http://www.milovaceri.com/, Gilles Milo-Vacéri, Gilles Milo-Vacéri et Les éditions du 38.

 
Éditeur : Éditions du 38
Collection : 38 rue du Polar
Version Papier : 372 pages - ISBN 9782374531977 - Prix 21,50 €
Version numérique : +/- 400 pages - ISBN 9782374531960  - Prix 5,99 €
 
 

Commenter cet article